Rentrée: conseils de pros pour être en super forme

Mis à jour le 22 février 2018 par ELLE Belgique
Rentrée: conseils de pros pour être en super forme

1

 

Avec la rentrée, le changement de rythme et les jours qui raccourcissent, on n’a qu’une envie : rester sur son canapé ! 

  • L’avis du coach

Le premier réflexe. Se remettre à bouger, même pour une demi-heure de marche, suffit à booster la production d’endorphines, les fameuses hormones du bonheur, qui favorisent la relaxation, donnent la pêche et permettent de retrouver un sommeil de meilleure qualité. Le bon rythme ? Deux fois par semaine pour commencer, puis on augmente la fréquence.

Pour recharger ses batteries. Marcher, courir, nager, aller à la salle… Tous les sports cardio sont bénéfiques car ils boostent l’oxygénation des cellules et favorisent la libération des toxines. Pour plus de bénéfices, on pense à travailler par intervalles, en alternant les cycles d’exercices et les phases de récupération, soit passives en ne faisant rien, soit actives en continuant à marcher lentement.

L’idée si on a zéro motivation. Commencer par un sport comme le pilates, qui est accessible à tout le monde et permet de travailler les muscles profonds tout en favorisant la gestion du stress générateur de fatigue intense.

Kenny Spilette, coach chez Be Well Personal.Coaching Studio, rue Edith Cavell 230A, 1180 Bruxelles, 02 375 56 64, www.bewell.bruxelles

1/

1

  • L’avis de la massothérapeute

Le massage sonores aux bols tibétains. Il se pratique avec des bols, placés et « promenés » sur le corps et autour. Les ondes sonores qu’ils émettent sont amenées au cœur des cellules par les liquides corporels et les redynamisent, provoquant un massage en profondeur qui relance la circulation énergétique. Son autre intérêt en cas de fatigue est que la frappe rythmique des bols a un effet légèrement hypnotique, ce qui place le cerveau en état de relaxation intense et calme le mental en surrégime qui phagocyte une grande partie de l’énergie dont le corps a besoin. Associé à des huiles essentielles dynamisantes, ce massage permet de retrouver rapidement plus de tonus.

Le massage du ventre. Il travaille sur les organes internes (foie, estomac, rate, pancréas, intestins, reins…) grâce à des pressions, des petits mouvements circulaires profonds ou en surface, des balancements, des vibrations, et relance la circulation et la digestion, ce qui provoque un regain d’énergie.

L’automassage coup de fouet. On peut le pratiquer chez soi, pendant deux minutes, le matin. On arrondit le dos, on ferme les poings sans les serrer et on tapote la région des reins, entre le bas des côtes et la crête iliaque, par série de neuf.

Isabel Verhaeghe de Naeyer, Centre Jnana Chakshu, rue Joseph Coosemans 12, 1030 Bruxelles, 0496 87 05 48. www.jnana-chakshu.be

2/

1

  • L’avis de la naturopathe

La première chose à faire. Nettoyer le foie, car aucun traitement ne sera efficace sans cela. On commence par manger léger, on émince du radis noir en salade ou on le prend en ampoules. On boit des tisanes de pensée sauvage, de vigne rouge ou on mise sur le bouleau en gemmothérapie.

Le réflexe qui sauve. Le matin, à jeun, on boit un verre d’eau naturellement riche en magnésium (comme Hépar) à température ambiante, dans lequel on ajoute le jus d’un citron vert.

Les compléments qui boostent l’énergie. On fait une cure d’ampoules de ginseng et de gelée royale, ou d’éleuthérocoque (Holistica) si on commence à broyer du noir, qu’on prend le matin. On mise sur le magnésium, sous forme de citrates et pas de sulfates (Nutrogénix).

L’attitude diet. On mange des noix, des noix de cajou, des amandes (bio), des kiwis et des figues. Le matin, on prend un petit déjeuner à base de protéines (jambon, filet de poulet) et de légumes (concombre, tomates, roquette), mais on oublie le pain, parce que c’est un féculent qui alourdit la digestion et pompe l’énergie. On n’oublie pas non plus les omégas 3 et 6 et on assaisonne ses salades d’huile de germes de blé, de colza, de noisette ou d’olive, à condition qu’elle soit de bonne qualité.

Chris Candelon, naturopathe à Bruxelles, 0496 70 58 17.

Laurence Descamps