La cheffe Isabelle Arpin nous dit tout!

Mis à jour le 12 février 2018 par Céline Pécheux
La cheffe Isabelle Arpin nous dit tout!Credit photo: we are oskar

Cheffe étoilée aux commandes du restaurant WY au Sablon, Isabelle Arpin offre une cuisine alliant douceur, féminité, beauté, précision et goûts. Déguster ses plats rend heureux. La rencontrer aussi...

Credit photo: We Are Oskar
Credit photo: We Are Oskar

Être cheffe, un rêve de petite fille ? Petite, la cuisine ne m’intéressait pas plus que ça. Préparer un clafoutis était vraiment le dernier de mes hobbies. En revanche, je me suis toujours nourrie avec des produits sains, locaux et de saison. Bien avant que ce soit à la mode !

La cheffe qui a décroché l’étoile avec ses plats oniriques définit sa cuisine comme de la « poésie culinaire » et dresse ses assiettes comme des toiles. 

Plat1

Votre cuisine ? Je fais ce qui me plaît et non ce qui est tendance. Ma cuisine est donc parfois à contre-courant. J’aime mélanger des textures, des saveurs et des goûts différents. C’est souvent surprenant. Je peux réaliser une assiette avec du chocolat blanc et du chou. Quand je crée un plat, j’ai mon casque sur la tête avec la musique à fond et mon imagination part dans tous les sens.

Votre routine quotidienne ? Quand tout va bien, je me lève à 7 h 30 et je me couche vers 1 h du matin. Je ne dors pas beaucoup, mais ça me suffit. L’adrénaline en cuisine me garde en forme. Quand j’ai une soirée libre, ce qui est super rare, j’en profite pour ne rien faire. Pour me détendre, je joue au golf.

La video lifestyle du jour :
10 SPORTS QUI FONT DES FESSES CANONS

Votre réseau ? J’adore être entourée. J’ai des amis de tous les milieux. Des peintres, des stylistes, des musiciens, des avocats, des chefs d’entreprise... Mais je n’ai pas beaucoup d’amis chefs.

La cuisine, un monde d’hommes ? Que l’on soit une femme ou un homme, il faut avoir du caractère pour faire ce métier. Ma force pour me faire respecter, c’est l’humour. En tant que cheffe de brigade, je suis une main de fer dans un gant de velours.

Isabelle231
Credit photo: We Are Oskar

Qu’est-ce qui vous rend heureuse ? Donner du plaisir aux gens. C’est un métier fantastique pour ça.

L’étoile, ça a changé quoi ? Plein de choses. Du jour au lendemain, les réser- vations se bousculent. On te fait confiance. C’est une super reconnaissance ! Une super pression aussi, car rien n’est jamais acquis. C’est une arme à double tranchant. Si tu la perds, ça peut être une catastrophe financière. Il faut donc garder les pieds sur terre pour avoir la tête dans les étoiles.

Trois étoiles, un rêve ? Ce n’est pas mon objectif. Le but, c’est de continuer à créer avec le plus de liberté possible et de faire plaisir aux gens. Il faut rester à sa place. On fait à manger, on ne soigne pas le cancer.
L’amour, c’est ? Un dîner sans portable sur la table.

Le bio ? J’ai grandi dans un environnement où tout était bio, car on produisait sur place. Aujourd’hui, il me semble qu’avoir des produits sains et naturels est devenu vraiment compliqué car tout est, d’une façon ou d’une autre, mani- pulé ou contaminé.

Photo We Are Oskar
Crédit photo: We Are Oskar

C’est comment, chez vous ? Je vis à Bruxelles dans le quartier Dansaert. Dans mon apparte- ment, j’ai un mur entier recouvert de graffitis. Je l’ai choisi uniquement pour ça. Tout le reste est blanc.

Votre style ? La cuisine est un art. Je suis cheffe parce que j’aime créer. L’esthétique tient une place prépondérante dans mon travail. Il faut que ce soit bon et beau.

Le chef qui vous inspire ? J’admire beaucoup Olivier Roellinger. Dans son resto à Cancale, il joue avec les épices du monde entier pour créer des mélanges d’exception. C’est un petit coin de paradis.

Un autre métier qui vous aurait tenté ? J’aime la sphère du cinéma, l’ambiance de plateau, les tournages.

Votre personnalité belge préférée ? Benoît Poelvoorde. J’adore sa personnalité. Il me fait trop rire.

La personnalité que vous aimeriez avoir à votre table ? Isabelle Huppert. Elle est parfaite à tous les niveaux.

Isabelle222

Bruxelles ? J’adore Bruxelles et les Belges. Tout est plus simple et bon enfant ici. Je retourne de temps en temps à Paris pour le week-end, mais je ne pourrais plus y vivre.

Les petites choses du quotidien qui vous rendent heureuse ?
Me promener dans la rue, croiser un regard et avoir un sourire en retour. Me réveiller en sur- saut, réaliser que c’est dimanche, et me rendor- mir rassurée...

www.facebook.com/isabelle.arpin

Ses adresses fétiches:

Votre adresse déco ? La Forêt de Lucia Esteves et sa vaisselle faite à la main. J’adore dresser de jolies assiettes. C’est un de mes plus grands kifs.

Vos cantines bruxelloises ? J’aime les ambiances que crée Frédéric Nicolay. Je vais souvent au Crab Club ou à La Belle Équipe. Pour le brunch, je vais chez Les Filles Plaisirs Culinaires. Le soir, j’aime bien le Wine Bar au Sablon et Maru à Ixelles. Bref, les endroits sans prétention où je me sens comme à la maison.

Votre espace détente ? Belle & Vie, un endroit exceptionnel pour recharger les batteries. Les massages et les soins y sont juste parfaits. Chaussée de Waterloo 1443, 1180 Uccle. (www.belletvie.be)