5 comptes Instagram spéciaux « confinement » 100% feel good

Publié le 14 avril 2020 par Elisabeth Debourse
5 comptes Instagram spéciaux « confinement » 100% feel goodPour les parents, les amateurs d'art ou de blockbusters.

Dans la jungle d’informations anxiogènes liées au coronavirus, quelques comptes Instagram se démarquent en apportant un peu de lumière dans notre confinement.

Tussen kunsten Quarantaine

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Tussen Kunst & Quarantaine (@tussenkunstenquarantaine) le

S’il y a bien une chose que ces quatre dernières semaines nous ont appris, c’est que le confiné aime les défis. Et puisque Instagram est largement plus visité que les musées en ce moment, le compte « Tussen kunsten Quarantaine » a décidé de faire d’une pierre deux coups en proposant de réinterpréter des peintures classiques avec des objets du quotidien. Résultat : Napoléon promène le chien, Tamara De Lempicka aurait pu peindre du papier toilette et la Laitière de Vermeer joue à la dinette. Pas de doute, le lockdown rend certains d’entre nous très créatifs.

Creustel

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par CREUSTEL (@creustel) le

Et si le « Silence des Agneaux », « Maman j’ai raté l’avion » et « L’Exorciste » avaient eu pour décor une crise sanitaire ? C’est l’hypothèse de Marion Creusvaux et Julien Pestel, qui publient tous les jours des extraits de leurs films préférés, réécrits et doublés pour coller à l'actualité du moment. Cette nouvelle plateforme de marrade sur Instagram accumule déjà plus de 200 000 abonnés et quelque 21 pellicules détournées.

On disait que c’était fini

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par On disait que c'était fini. (@ondisaitquecetaitfini) le

Et si demain tout revenait à la normale, on ferait quoi, dis ? Augustin irait en date Tinder, Noélie foncerait à Verviers pour embrasser sa filleule, Estelle au ciné et pour François, ce serait « keta, coke, mdma, pastis ». Jehanne Bergé, conteuse belge moderne, interroge ses compatriotes sur la première chose qu’ils accompliront quand il sera possible de s’embrasser, gambader et faire la fête librement. De la poésie toute simple, qui donne courage et espoir.

Lockdown kitchen

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Quentin Beaujean (@lockdown_kitchen) le

Trois radis, une boite d’œufs, de la moutarde et de la feta… On fait quoi avec ça ? Pour éviter de sortir tous les deux jours faire ses courses et en tirer le meilleur parti, Quentin Beaujean partage cinq jours de recettes gourmandes qui ne nécessitent qu’une seule virée au supermarché. On bave devant ses véritables nuggets, sa quiche à l'orientale et son gaspacho de vieux légumes du frigo, aussi appétissants que réalistes en période de confinement.

Coronaminus

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Coronaminus Kid (@coronaminus_kid) le

Il y a « lockdown », et puis il y a « lockdown avec les enfants ». Si le premier vous laisse peut-être le temps pour une séance de yoga, le second vous oblige à vous contorsionner pour attraper les jouets perdus sous le meuble de l’entrée, totalement à court d’idées pour occuper les « petits monstres » qui hantent votre appartement. Et puisque tous les parents sont dans le même bateau, ces deux mamans ont décidé de publier leurs idées d’activités « kids friendly ». Un four en carton, une bassine d’eau et des fleurs, un quizz Harry Potter et un clavier en Lego devraient les animer au moins une heure. Au-delà, on fera ce qu’on pourra.

À LIRE AUSSI

Dans les coulisses des ateliers de créatrices de mode d'Instagram

Bidonnes : le droit de réponse des « mauvaises » mères

Le kimchi, la nouvelle tendance Instagram