7 astuces pour des cheveux ultra brillants

Mis à jour le 10 janvier 2018 par ELLE Belgique
7 astuces pour des cheveux ultra brillants

Signe extérieur de cheveu sain, le gloss de la fibre est la nouvelle quête beauté. Voici notre programme d’experts pour raviver la lumière.

  • Tous les quinze jours, faites une détox

En complément de la routine habituelle, Antonio Corral Calero, directeur artistique de Moroccanoil, conseille d’utiliser tous les quinze jours un shampooing clarifiant, qui ôte les résidus de produits et les particules de pollution. Nos préférés : les shampooings de Christophe Robin, Tigi et Moroccanoil.

  • Soigner son rinçage

« Un bon rinçage se fait tête en arrière », souligne Adrien Coelho. « C’est la meilleure manière pour éliminer tout le shampooing grâce au glissement de l’eau des racines jusqu’aux pointes. » Et il précise encore qu’un après-shampooing est indispensable pour refermer les écailles du cheveu. Son dernier conseil : passer les doigts dans les cheveux au moment du rinçage, pour bien décoller les racines et être certaine qu’aucun résidu de produit n’y reste.

  • Investir dans les bons outils

Le premier : un peigne en corne à larges dents. Le coiffeur Alain Spaens du salon by Joseph explique que ce matériau naturel, proche de la kératine du cheveu, est idéal pour lisser les écailles et répartir le sébum de manière homogène à la surface du cheveu. L’autre outil qu’il affectionne est la brosse en poils mi -sanglier, mi-synthétique (Mason Pearson, par exemple), à utiliser pour masser le cuir chevelu. Les cheveux brillent et se cassent moins au démêlage.

  • Se brusher comme une pro

Selon John Velasquez, directeur du salon Marianne Gray by John Velasquez, « il est très important de bien pré-sécher les cheveux à la serviette avant le brushing. » La meilleure technique : un mouvement partant de la racine aux pointes pour refermer la cuticule des cheveux, et surtout, ne pas frotter. Ensuite, utilisez le sèche-cheveux sur température moyenne afin de ne pas graisser le cuir chevelu. « Lorsque la température est trop élevée, le cuir chevelu développe du sébum pour se protéger. » Une fois les racines séchées, poursuivre en séchant les longueurs et pointes dans le sens du cheveu (tête à l’envers pour avoir plus de volume). Son astuce ultime : « Terminer par du froid pour fixer le volume et apporter plus de brillance. »

  • Apprendre à manier les plaques lissantes

Le geste «styler» est un geste de finition à utiliser sur cheveux bien secs. Le mode d’emploi de Nicolas, responsable du salon Biguine de la rue Berkendael à Bruxelles : on règle son lisseur à 180° C, la température supportable pour le cheveu. Si on monte à 200° C, on commence à être dans un geste qui abîme et, au-delà de 210° C, on crée des altérations difficiles à réparer. On ne passe le lisseur qu’une fois par mèche, lentement.

  • Doser ses coiffants

Pour réussir le geste spray brillance en finition, on suit la technique de  Damien Boissinot, coiffeur à l’institut René Furterer à Paris: tête en bas, on vaporise le produit sur les pointes et on malaxe immédiatement avec les mains. On peut aussi, comme Antonio Corral Calero, mixer dans ses paumes une huile de soin et une crème coiffante hydratante pour rendre les longueurs sèches plus soyeuses.

  • Couper ses pointes

Avant de soigner un cheveu très abîmé, Marion, gérante de l’Atelier de Coloration à Bruxelles, conseille de couper un à deux centimètres aux pointes. Les fourches, zones du cheveu les plus abîmées, sont d’énormes pièges à lumière.

  • Le cas du blond

« Le blond est naturellement lumineux, éclatant, mais il n’a pas la brillance miroir d’un cheveu châtain ou brun », explique le coiffeur Pierrot chez Jacques Dessange. C’est pour cette raison que, lorsqu’on se décolore en blond, mieux vaut éviter l’ultrabrillance, mais plutôt rechercher un très léger effet mat. S’il est trop glossé, le blond fait artificiel.

A LIRE AUSSI:

Comment sauver ses cheveux abîmés après une décoloration?

5 astuces pour faire pousser vos cheveux plus vite