5 façons surprenantes de cuisiner le miso

Publié le 19 mai 2021 par Clothilde Van Brussel
5 façons surprenantes de cuisiner le miso© Shutterstock

Aliment fermenté à base de graines de soja, le miso est un condiment incontournable dans la cuisine japonaise. Voici cinq manières surprenantes de le cuisiner.

Le miso, quésaco ?

Aliment traditionnel en Chine et au Japon, le miso (prononcé "misso") se présente sous la forme d'une pâte fermentée dont le goût salé est très prononcé. Le miso est obtenu a partir de graines de soja, de sel de mer, de riz et d'orge (bien que cela dépende de la fabrication) et sa couleur peut varier entre le blanc, le jaune, le rouge et le brun foncé. Comme beaucoup d'aliments lacto-fermentés, le miso est très bon pour la santé, étant riche en enzymes, vitamines et acides aminés.

Pour ce qui est du goût, le miso illustre parfaitement la cinquième saveur qu'est l'umami. Détecté par la langue après le salé, le sucré, l'acide et l'amer, ce goût est en fait celui du monoglutamate de sodium, présent naturellement dans certains produits à base de soja fermenté. En japonais, "umami" signifie "délicieux" ou encore "savoureux".

Comment le cuisiner ?

Pour vous aider à intégrer ce condiment unique à vos plats, on vous a dressé une liste de différentes manières de cuisiner le miso.

1. En soupe

Quand on parle de miso, on pense tout de suite à la soupe de miso ! La soupe de miso est en fait un bouillon léger, traditionnellement agrémenter d'algues et de quelques cubes de tofu. Mais le miso peut aussi s'avérer excellent dans le ramen ou dans des soupes plus classiques et plus typiques de nos régions, tels que les potages à la tomate, aux carottes, etc.

Pint Embed Link

2. En houmous

Pour un houmous riche en saveurs, on y ajoute du miso blanc et du tahini (crème de sésame).

Pint Embed Link

3. En marinade ou en sauce

Pour mettre en valeur des plats à base de viande, poisson ou encore tofu, rien de tel qu'une marinade à base de miso. Le bonus: elle donnera un effet laqué au morceau de boeuf, de viande blanche (poulet ou porc), de poisson ou de tofu lorsqu'il sera poêlé ou grillé.

Le miso se déguste également lorsqu'il est intégré à une sauce chaude préparée à la poêle, qui ajoutera saveur et richesse aux plats les plus simples.

Pint Embed Link

4. En beurre

Le beurre à la pâte de miso, il n'y a rien de plus facile à réaliser ! En général, on écrase du beurre auquel on ajoute la pâte miso et un peu de jus de citron vert. Pour le rendre encore plus à notre goût, on peut y ajouter d'autres ingrédients, tels que des rondelles d'oignons vert, de la coriandre ou encore de la ciboulette et du persil hachés. Le beurre de miso se déguste aussi bien fondu sur un morceau de viande (notamment du boeuf), sur des légumes ou du riz blanc, que dans des préparations plus élaborées.

Pint Embed Link

5. En vinaigrette

Enfin, la pâte de miso peut être ajoutée à une vinaigrette, lui donnant un goût fort et très riche. Ce genre de vinaigrettes se marie parfaitement avec des salades d'inspiration asiatique, notamment celle avec du thon. On mélange alors généralement du gingembre frais râpé, de l'ail, du vinaigre de riz, de la sauce soja, du miel, du sésame grillé et de l'huile de cuisson en plus de la pâte miso. Au-delà d'une utilisation plus traditionnelle, le miso fait aussi un excellent assaisonnement pour les salades vertes et composées.

Pint Embed Link

À LIRE AUSSI

Recette d'aubergines au miso

Les pancakes japonais et poireaux à la feta d'Aline Gérard

Sando : l'icône de la street-food japonaise s'impose en Belgique