Un site vous aide à mieux trier les déchets de la salle de bain

Mis à jour le 6 juillet 2020 par Noemi Dell'Aira et ELLE Belgique
Un site vous aide à mieux trier les déchets de la salle de bain © micheile - Unsplash

Déodorants, dentifrices, gels douche, shampoings, masques capillaires, huiles, crèmes,... autant de produits cosmétiques qui, une fois vides, termineront à la poubelle. Dans sa quête d'écoresponsabilité et de durabilité, L'Oréal a lancé "Trions en beauté" en Belgique. Un site malin qui vous prête main forte pour trier au mieux et recycler efficacement vos produits d'hygiène, de soin et de maquillage.

Il n'est jamais trop tard pour se lancer dans un grand ménage et tri de printemps. Et pourquoi ne pas commencer par la salle de bain où de nombreux produits, parfois périmés, s'accumulent souvent sans que l'on s'en rende compte ?

Mais que faire avec les flacons en verre, les couvercles de nos pots de crèmes, les étuis en carton et les notices en papier ? Encore aujourd'hui, 45% des Belges n'ont pas pris pour habitude de trier leurs déchets de salle de bain.

Pour aider la population a mieux trier et face à l'urgence écologique qui en découle, L'Oréal s'associe avec Fostplus, l'organisation spécialisée dans le recyclage des emballages ménagers en Belgique, pour créer une plateforme simple et ludique baptisée "Trions en beauté" etinspirée des sites français et allemand lancés par le groupe. Leur objectif ? Sensibiliser les consommateurs sur l'importance du recyclage sur l'environnement.

Flacons en plastique, aérosols en aluminium, flacons de vernis à ongles, le site informe sur comment trier les déchets selon la commune dans laquelle vous habitez et indique même dans quelle poubelle les mettre. Si vous partez en vacances ou que vous décidez de passer la semaine chez une amie, la plateforme met également à disposition un mémo du tri des emballages d'hygiène et de beauté à télécharger pour avoir toutes les informations sur soi à tout moment.

La video beauté du jour :
POURQUOI VOUS DEVRIEZ BANNIR LES ÉLASTIQUES ET LES BARRETTES DE VOS CHEVEUX

L'Oréal s'engage

Depuis 2013, L'Oréal Paris tente de repenser son impact environnemental et de trouver différentes manières d'éveiller les consciences face à la question écologique avec son projet "Sharing Beauty With All". Ce programme présente les objectifs de développement durable du groupe pour la fin de l'année 2020. Des engagements organisés en 4 piliers : l'innovation durable, la production durable, la consommation durable et le partage de la croissance. D'ici à la fin de l'année, tous les produits L'Oréal auront une caractéristique environnementale ou sociale, que ce soit par la conception des emballages ou l'approvisionnement des matières premières.

Parmi les actions mises en place, on peut compter que 569 tonnes de carton-déchets ont pu être recyclés grâce à un système d'économie circulaire géré par L'Oréal Libramont et qui a permis de les transformer en boîtes de regroupements pour les produits finis. Sur le campus, 50% du volume des déchets a été réduit via la réduction des poubelles et armoires individuelles du personnel. Depuis 2010, une citerne de 50 mètres carrés a été placée à Bruxelles pour récupérer l'eau de pluie et, grâce à ce système, environ 50% des besoins en eau sont assouvis. Les usines du groupe travaillent toute l'année pour réduire leur consommation d'énergie. L'enseigne a également instauré les livraisons à vélos électriques pour les salons de coiffure et pharmacies à Anvers.

"L'Oréal pour le future", le nouveau programme de L'Oréal vient d'être mis sur pied et reprend les nouvelles intentions du groupe en matière de développement durable pour l'année 2030.  Si l'enseigne s'engage à réduire de 50% l'ensemble de ses émissions de gaz à effet de serre par rapport à 2016, elle annonce également intervenir financièrement sur deux grands sujets sociaux : le climat et les femmes vulnérables.

À LIRE AUSSI 

SkinConsult : l'appli qui analyse l'état de votre peau à partir d'un simple selfie

5 recettes DIY pour fabriquer ses propres cosmétiques

Skincare : comment établir sa routine beauté ?