Girl power: les 5 moments forts des Golden Globes

Mis à jour le 19 février 2018 par Eloïse Pirard
Girl power: les 5 moments forts des Golden Globes

La 75ème cérémonie des Golden Globes à Beverly Hills, c'était hier! Une édition sous le signe de la lutte contre le harcèlement sexuel suite au scandale de l’affaire Weinstein. Retour sur les grands moments de la soirée...

1. Un tapis rouge couleur d’ébène

Girl power: les 5 moments forts des Golden Globes - 1

Comme endeuillées, toutes les stars ont foulé le tapis rouge vêtues de noir, répondant ainsi à l’appel de l’organisation Time’s up. Cette association, fondée notamment par Natalie Portman et d’autres grandes femmes d’Hollywood, aide et finance la défense des victimes de prédateurs sexuels. Une initiative qui souhaite libérer la parole des femmes à travers le monde.

2. Un Seth Meyers cinglant

via GIPHY

“Bonjour mesdames et...  les messieurs qui restent”, a lancé l’humoriste Seth Meyers, maître de cérémonie de l’édition 2018 pour détendre l’atmosphère. “Bonne année Hollywood ! Nous sommes en 2018. La marijuana est enfin autorisée et le harcèlement sexuel ne l’est plus. Une nouvelle ère est en marche”, a-t-il ajouté. Résultat? Un tonnerre d’applaudissements. On aime son entrée en matière incisive et son humour décapant qu'il a distillé tout au long de la cérémonie.

3. Le discours électrisant d’Oprah Winfrey

Présentatrice et businesswoman, Oprah Winfrey a reçu le prestigieux prix Cecil B. De Mille en hommage à son impressionnante carrière télévisée. Cette récompense met en lumière des modèles pour les jeunes filles depuis des décennies. Et Oprah est la première femme noire à la recevoir! En guise de remerciement, la Queen du showbusiness s’est lancée dans un discours vibrant saluant le courage du mouvement #metoo et les dénonciations de harcèlement sexuel. “Je veux que toutes les jeunes filles qui regardent maintenant sachent qu’une aube nouvelle se profile à l’horizon”, a-t-elle conclu devant un public ému, mais debout. You go, girl!

4. Le tacle de Natalie Portman

via GIPHY

On la connaissait engagée, on sait maintenant que Natalie Portman n'hésite pas à dire ce qu'elle pense. Alors qu’elle n’était pas en lice pour les Golden Globes, l’actrice oscarisée n’a pas pu s’empêcher de souligner la testostérone omniprésente dans la liste des meilleurs réalisateurs. “Et les nommés – qui sont tous des hommes – sont…”, a-t-elle lancé à la cantonade. Une pique qui a fait rire le public, mais qui a mis Guillermo del Toro, vainqueur de cette catégorie, mal à l’aise.

5. Laura Dern brise le silence

"Félicitations à Laura Dern, et merci d'avoir mentionné les enfants qui sont également victimes de violences et d'abus."

Récompensée pour son second rôle dans la série Big Little Lies, Laura Dern a profité de ce moment pour dénoncer le harcèlement scolaire. Alors qu’elle emprunte justement le rôle d’une maman d’enfant harcelée à l’école, l’actrice encourage à soutenir tous ceux qui osent témoigner contre ces injustices. “ Apprenons à nos enfants à dénoncer ces actes sans peur de représailles”, a-t-elle martelé devant une salle entendue.

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer