« Time’s Up » : le projet venu d’Hollywood qui dit stop au harcèlement

Publié le 3 janvier 2018 par Malvine Sevrin
« Time’s Up » : le projet venu d’Hollywood qui dit stop au harcèlement@Timesup

Après l'indignation, place à l'action. À Hollywood, les femmes unissent leurs forces pour lutter contre le harcèlement. 

Suite au scandale provoqué par l'affaire Weinstein et aux nombreuses révélations de cas de harcèlement sexuel à Hollywood, on se demandait si l'indignation générale allait être l'initiatrice d'un réel changement ou si, une fois retombée, l'histoire finirait par être reléguée au second plan. Nous avons désormais la réponse: une révolution, menée de front par les femmes, est en marche !

T I M E ' S  U P  :  L A  C O N C R É T I S A T I O N  D U  #METOO

Elles sont actrices, metteuses en scène ou encore scénaristes et ont décidé de prendre les choses en main et d'agir. Trois cents femmes issues de l'industrie du cinéma et du théâtre ont lancé lundi 1er janvier un projet que l'on ne peut que soutenir. Ensemble, elles unissent leurs forces pour lutter contre le harcèlement sexuel, aussi bien dans l'industrie cinématographique que dans n'importe quelle autre profession ailleurs aux États-Unis.

Tout a commencé avec la révélation de l'affaire Weinstein le 5 octobre dernier et l'affluence en masse du #metoo sur les réseaux sociaux. Signe que les cas de harcèlement étaient loin d'être isolés et ne se limitaient pas au monde pailleté du cinéma. Face à cet effroyable constat, Meryl Streep avait confié être en pleine préparation d'un projet rassemblant un groupe d'actrices et qu'elles étaient occupée ensemble à "dresser une liste de demandes non négociables". Et c'est en effet ce que revendique Time's Up, dont le nom si justement choisi signifie "c'est fini" : mettre fin au harcèlement, aux discriminations et aux inégalités.

Time's Up à décidé d'agir pour que "toutes les victimes de harcèlement sexuel soient entendues, crues, et qu'elles sachent que la justice est possible".

Plus de silence. Plus d'attente. Plus de tolérance pour la discrimination, le harcèlement ou les abus.

T I M E ' S  U P  :  D I R E  S T O P  A U  H A R C È L E M E N T

Dans sa lettre de solidarité publiée sur son site, l'organisation explique vouloir également venir en aide aux personnes qui n'ont pas les moyens financiers de se défendre. "Gagner sa vie ne devrait pas se faire au détriment de la sécurité, de la dignité ou du moral de qui que ce soit" a déclaré Shonda Rhimes, la productrice de la série Grey's Anatomy. Parmi les nombreuses personnalités à s'être engagées pour cette cause : Eva Longoria, Reese Witherspoon, Blake Lively, Meryl Streep, Jennifer Anniston, Oprah Winfrey, Natalie Portman, Cate Blanchett, Sophia Bush, Taylor Swift, Selena Gomez et bien d'autres.

Pour plus d'informations, foncez sur timesupnow.com

À LIRE AUSSI :