5 jeux de société féministes ultra cool à tester d’urgence

Mis à jour le 3 mars 2022 par Camille Vernin et Malvine Sevrin
5 jeux de société féministes ultra cool à tester d’urgence © Bad Bitches Only

S’amuser tout en s’éduquant ? C’est exactement ce que proposent ces 3 jeux de société féministes très "girl power". À essayer lors de votre prochaine soirée entre potes.

Mettre K.O. les relous, découvrir la diversité de l'anatomie féminine ou (re)découvrir des personnalités inspirantes... Voici 3 jeux féministes et éducatifs qui pimenteront vos futures soirées.

Bad Bitches Only

C’est quoi ? Un jeu de devinettes version badass ! 

jeu féministe cartes
© Bad Bitches Only

Je le veux !

Ce jeu de cartes féministe célèbre les femmes et les minorités de genre (personnes transgenres et/ou non-binaires) qui ont marqué l'histoire. Le but ? Faire deviner un maximum de personnalités en un temps record à ses coéquipier·e·s. à l’aide de mimes, de mots ou de dessins en fonction des manches. De Queen B à Frida Khalo en passant par Simone de Beauvoir ou encore Caitlyn Jenner, vous passerez une soirée entourée de célébrités plus badass les unes que les autres ! 

Le plus ? Un mini dico est fourni dans la boîte afin d’en apprendre davantage sur les 245 personnalités présentes dans le jeu et cinq cartes vierges vous permettent d’ajouter vos propres héroïnes.

Différentes extensions sont disponibles version “feminist warrior” ou “queer icons

Les Foufounes 

C’est quoi ? Un jeu de mémoire décomplexant. 

Je le veux !
Comme son nom l’indique, ce jeu de société met le sexe féminin à l’honneur. Comment y jouer ? Commencez par retourner toutes les cartes et essayez de retrouver les paires de vulves identiques en vous aidant de votre mémoire visuelle. Vous vous êtes trompé.e ? C’est au tour du joueur suivant, et ainsi de suite. Chaque carte est joliment illustrée et montre la diversité de l’anatomie féminine.  

Le plus ? Grâce aux 24 illustrations diverses et variées, ce jeu de cartes peut déboucher sur des conversations passionnantes entre ami·e·s et permet de lever les tabous !  

Moi c’est Madame

C’est quoi ? Un jeu de riposte anti-relous. 

Je le veux !
Qui n’est jamais restée sans voix face à une insulte sexiste ? Grâce à ce jeu de cartes qui combat le sexisme avec humour, vous découvrirez plein d’idées de réponses piquantes pour riposter comme il se doit. Tour à tour, chaque joueur tire une carte “attaque” qui contient des mises en situation de la vraie vie. Le but ? Lui fermer le clapet soit en utilisant l’une des cartes "répliques" soit en improvisant votre réponse en solo ou à plusieurs. Il y a aussi des défis à relever et des jeux d’acteurs pour pimenter le jeu. 

Le plus ? Le jeu permet d’ouvrir la discussion sur certains comportements problématiques et permet de brainstormer entre potes pour trouver la meilleure punchline à sortir au prochain idiot qui osera s’y risquer. 

Who’s she ?

C'est quoi ? Un "Qui Est-ce" qui en envoie.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Playeress Games (@playeress)

Je le veux !

Ce très bel objet dessiné par la designeuse polonaise Zuzia Kozerska-Girard est un bon moyen de s'instruire sur les grandes figures féminines dont on nous parle trop peu dans nos livres d'Histoire. Le jeu fonctionne comme le modèle classique du "Qui Est-ce ?" mais avec des grandes femmes courageuses qui ont changé le monde en effigie. D'Hatshepsut à Serena Williams, de Malala Yousafzai à Frida Kahlo. C'est le moment de travailler sa culture G en devinant non pas leur apparence mais leurs grandes réalisations. A-t-elle obtenu un prix Nobel ? Etait-elle espionne ? Et ainsi de suite...

Le plus ? Le jeu est non seulement ultra esthétique et instructif mais aussi écolo puisque l'ensemble du set est fabriqué à partir de carton durable et solide. 

Ok not OK

C'est quoi ? Un jeu pour comprendre la notion de consentement, et ce pas que dans nos relations sexuelles.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Topla (@playtopla_officiel)

Je le veux !

Voici un chouette jeu de rôles pour aborder le consentement à l'ère des #balancetonporc, #balancetonagency, #balancetastartup, etc. Parce que la question ne concerne pas uniquement la sexualité mais s'insinue dans une myriade d'autres aspects du quotidien. Concrètement, celui ou celle qui pose les questions inscrites sur les cartes doit comprendre si les personnes en face consentent ou non dans leurs réponses. Si un doute s'installe, on lance la discussion pour tenter de comprendre pourquoi. À partir de 12 ans.

Le plus ? Le jeu n'aide pas simplement à comprendre la notion de consentement mais tend aussi à développer l'empathie de celles et ceux qui y jouent.

À LIRE AUSSI

Héroïnes : le jeu de société cool et féministe à essayer

5 BD féministes à dévorer de toute urgence

10 moments marquants dans l'histoire du féminisme