La culotte menstruelle: explications et témoignage

Mis à jour le 21 août 2019 par Laurence Donis
La culotte menstruelle: explications et témoignage

Alternative green aux protections hygiéniques classiques, la culotte menstruelle rebute autant qu’elle intrigue. Comment on l’utilise, quel effet ça fait, c’est vraiment pratique ? On vous dit tout.

C’est quoi ? Une alternative à la cup, aux serviettes et aux tampons. Ici, c’est la culotte elle-même qui fait office de protection : on retrouve une partie absorbante à l’entrejambe pour éviter les fuites. S’il existe plusieurs modèles, les marques estiment que la culotte menstruelle peut se garder jusqu’à 12 heures. Mais on conseille généralement de faire un test chez soi pour les premières fois.

On l’utilise comment ? Après l’avoir portée, on la rince sous l’eau et on la passe en machine. Elle est donc réutilisable et c’est ça son grand avantage. Le pied pour les adeptes du zéro déchet. On peut utiliser la culotte de règles toute seule ou en complément d’autres protections hygiéniques plus classiques. 

Le prix ? C’est encore assez cher, il faut compter entre 15 et 75 euros selon les modèles. Et si vous ne voulez pas faire des machines tous les jours, mieux vaut avoir un petit stock.

Les marques ? Les marques proposant des culottes menstruelles sont encore peu nombreuses mais elles commencent à se multiplier. Les plus connues ? Thinx, Modibodi, Smoon, Rejeanne, Fempo ou encore Blooming.

Témoignage 

Lisa, 25 ans, étudiante en droit à l’ULB et fondatrice du blog Zou à table

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Zou à Table - Lisa 🏃🏽‍♀️🍃 (@zouatable) le

« Il y a trois ans, j’ai changé ma façon de consommer pour avoir un mode de vie plus respectueux de l’environnement. Je suis très active sur les réseaux sociaux pour mon blog et c’est donc sur Instagram que j’ai entendu parler de la culotte de règles pour la première fois. J’ai trouvé ça génial ! C’est top pour diminuer ses déchets et éviter tous les problèmes liés aux chocs toxiques. 

J’essaie de faire un maximum attention à ma santé, l’idée de mettre mes parties intimes directement en contact avec des produits chimiques m’était donc devenue insupportable. Avant, j’utilisais la cup, une autre alternative green très pratique. Mais je trouvais ça contraignant de la mettre la nuit ou avant l’arrivée de mes règles en guise de ‘sécurité’... J’ai donc essayé la culotte menstruelle et j’en suis ravie ! Je la porte une journée entière et je ne la change que le soir après ma douche. Pour les filles qui veulent se changer au milieu de la journée, ce n’est pas très pratique parce qu’il faut entièrement se déshabiller. 

Au début, j’avais un peu peur de l’effet ‘Pampers’ mais ce n’est absolument pas le cas. C’est très confortable, j’oublie d’ailleurs que je la porte. J’ai l’impression d’avoir une culotte classique, elle est très discrète, même quand je vais courir en mini-short. L'inconvénient pour moi, c’est le prix. Les miennes viennent de chez Fempo et elles coûtent 32 euros. Idéalement, il faut plusieurs culottes menstruelles pour tenir tout un cycle donc ça fait un petit budget, mais en quelques mois on peut rentabiliser l’investissement. »

LIRE AUSSI:

Netflix: le film oscarisé sur les règles qu’il faut absolument voir