La culotte menstruelle : l’essayer c’est l’adopter

Mis à jour le 29 mars 2021 par ELLE Belgique
La culotte menstruelle : l’essayer c’est l’adopter

La culotte menstruelle, une véritable révolution pour les femmes et leurs menstruations.

Quelle est cette nouvelle protection hygiénique ? La culotte de règle est un sous vêtement basique : une culotte, sauf qu’elle a la particularité d’avoir une zone absorbante composée de quatre couches de protection pour absorber les menstruations.

Tout d’abord, La culotte menstruelle du confort, l’utilisation est simple il suffit de l’enfiler comme une culotte. Un confort unique car sa composition est naturelle, il n’y a aucun produit chimique ou toxique comme les tampons et serviettes. C’est ainsi une protection totalement saine et respectueuse du corps de la femme et de son intimité. Cette composition naturelle et totalement transparente permet aux femmes d’éviter les infections, maladies et choc toxiques que peuvent provoquer les composants contenus dans les serviettes et tampons.

La culotte menstruelle est écologique, elle est lavable donc réutilisable !! La durée de vie de la culotte de règle est d’environ 7 ans.

Plus de fuite, plus d’odeur et plus de sensation d’humidité, la culotte menstruelle absorbe environ jusqu’à 50 ml de flux menstruel et ce pendant 12h, soit une protection optimale pendant toute une journée ou toute une nuit.

Vivre ses règles en totale sérénité c’est enfin devenu possible, retrouvez votre féminité et votre liberté grâce aux culottes menstruelles.

De plus, de nombreuses femmes souffrent de règles irrégulières et de règles abondantes, les serviettes et tampons hygiéniques ne permettent pas de soigner ou soulager ces problèmes. Ainsi, contrairement aux protections hygiéniques jetables, la culotte de règle est idéale pour les règles irrégulières ou encore les règles abondantes.

La culotte menstruelle : l’essayer c’est l’adopter - 1

La culotte menstruelle et les règles irrégulières

Les règles irrégulières : causes et symptômes

Les règles surviennent environ à l’âge de 10 ou 14 ans et durent pendant toute la vie d’une femme jusqu’à la ménopause vers 60 ans. Une jeune fille ou une femme a un cycle menstruel tous les 28 jours environ, qui varient environ entre 2 à 6 jours.

Le cycle menstruel c’est l’activité cyclique de l’ovaire, du sang va s’écouler car l’ovule n’a pas été fécondé. L’écoulement du flux menstruel apparaît tous les mois, toutefois en cas de règles irrégulières les saignements peuvent apparaître d’une part de manière rapprochés toutes les 2 ou 3 semaines et d’autre part de manière éloignés toutes les 5 à 6 semaines.

Les règles irrégulières sont très perturbantes, la jeune fille ou la femme est “dérégler” et ne sait pas quand ses règles arrivent et combien de temps elles durent.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer les règles irrégulières :

  • L’année de la puberté perturbe le cycle menstruel chez la jeune fille, car le système hormonal prend du temps à se mettre en place ;
  • Les troubles du comportement alimentaires ou une pratique excessive de sport, car les rythmes alimentaires conditionnent les hormones ovariennes et une alimentation irrégulière peut donc avoir des effets sur les règles ;
  • Des troubles psychologiques, une dépression, de l’anxiété, des troubles du sommeil : sont les signes d’un manque de vitamine, le corps ne va pas bien. Tout changement peut pertubé la femme et son équilibre et donc ses règles.
  • Des médicaments neuroleptiques et antihistaminiques pour les allergies peuvent bloquer la survenue des règles, car la prise de ces médicaments augmentent le taux de prolactine. Par exemple, la pilule fait partie d’un des médicaments qui peut réduire ou même anéantir en raison de la présence de progestatifs.

En cas de règles irrégulières persistantes, l’avis du corps médical est primordial notamment un médecin ou un gynécologue pour qu’il évalue les symptômes associés afin d’orienter son diagnostic.

En effet, les règles irrégulières peuvent aussi être causé par des maladies telles que le syndrome des ovaires micropolykystiques ou polykystiques (SOPK), une pathologie utérine, un adénome à prolactine qui est une tumeur bénigne de l'hypophyse, un dysfonctionnement de la thyroïde, la ménopause.

La culotte menstruelle : idéale pour les règles irrégulières

Les femmes et jeunes filles souffrant de règles irrégulières n’ont à l’heure d’aujourd’hui aucune protection hygiénique qui s’adaptent à leur cycle menstruel long et abondant. La culotte menstruelle deviendra votre meilleure alliée, elle est agréable à porter pour plusieurs jours. Vous restez féminine même si vos règles durent longtemps.

12h de protection, soit l'équivalent de toute une nuit ou toute une journée : la culotte de règle vous assure un confort, elle vous permet d’être libre et sereine à n’importe quel moment de votre journée. Porter une serviette ou un tampon hygiénique c’est très inconfortable, surtout entre l’utilisation mais aussi dans la sensation tout au long de la journée de ne pas pouvoir être libre dans tous ces moments.

Les maladies endocriniennes comme l’endométriose peuvent être la cause de règles irrégulières, ces maladies sont peut être causés à cause des perturbateurs endocriniens contenus dans certains produits comme les tampons ou serviettes hygiéniques. Contrairement aux protections jetables, les culottes menstruelles sont composées de matières responsables, 100% naturelles et 100% saines pour votre corps et notamment votre vagin. Vous ne l’exposerez plus aux perturbateurs endocriniens, ainsi la culotte de règle permet d’éviter toute infection, irritation ou maladie vaginale.

La culotte menstruelle est le meilleur moyen de réconcilier les femmes et jeunes filles qui subissent des règles irrégulières. C’est aussi les réconcilier avec leur intimité.

La culotte menstruelle : l’essayer c’est l’adopter - 2

La culotte menstruelle et les règles abondantes

Les règles abondantes : causes et symptômes

Tous les être humains sont uniques, et c’est pour cela que chaque femme a son propre cycle menstruel et donc son propre flux menstruel. Un flux abondant se caractérise par des saignements équivalant à une perte de 80 ml, selon les scientifiques.

Il est important de pas négliger les signaux, car les règles abondantes peuvent avoir de nombreuses conséquences sur la santé d’une femme. Il faut toujours consulter un gynécologue pour prévenir les risques. En effet des règles abondantes peuvent causer une anémie qui provoque une lourde fatigue en raison d’un manque accru de fer dû aux pertes de sang trop importantes.

Premièrement avant de parler de règles abondantes, il faut comprendre ce que sont les règles et comprendre son cycle menstruel.
Les règles consistent en l’élimination du tissu de la paroi interne de l’utérus (l’endomètre). L’endomètre a pour utilité de protéger l’embryon lors de la grossesse donc suite à la phase d’ovulation si la fécondation n’a pas lieu et que l’utérus n'accueille pas d’embryon, les hormones chutent et le tissu est éliminé c’est alors que les règles surviennent.

Effectivement, vous l’avez sûrement compris, un flux plus abondant vient du fait que chez certaines femmes l’endomètre est plus épais que la moyenne et ça entraîne des règles avec un flux beaucoup plus abondant.

Plusieurs facteurs peuvent  engendrer un endomètre plus épais :

  • Une fluctuation hormonale : En effet, si une ovulation retardée a lieu, l’endomètre continue d’épaissir ce qui crée des règles plus abondantes.
  • L’utilisation d’une contraception non adaptée à votre corps : pilule ou implant ou encore un stérilet provoquant une inflammation de la paroi.
  • Ou plus rarement : des tumeurs bénignes (en général après 35 ans) ou un cancer de l’utérus (beaucoup plus rarement et en général après 40 ans).

De plus, les changements de votre corps sont imprévisibles et tout peut influer sur vos règles.

En effet, que ce soit le stress ou l’alimentation ou encore tout simplement des gênes familiaux.

Parlez-en que ce soit à vos amies ou aux femmes de votre famille, n’ayez pas honte et essayez d’analyser votre cycle menstruel et si vous trouvez que vos règles sont vraiment très abondantes, n'hésitez pas à aller consulter votre gynécologue.

Dans le cas où vos règles sont estimées très abondantes on peut parler de "ménorragie", votre gynécologue pourra éventuellement vous faire une ordonnance pour des médicaments que ce soit anti-inflammatoires ou encore un dispositif intra-utérin.

Détecter les signes de ménorragie.

  • La durée des règles : au moins plus de 7 jours.
  • Des caillots de sang importants lors des règles.
  • Une nécessité de changer de protections très souvent (plus de six fois par jour).
  • De l’anémie : étourdissement, fatigue ou encore maux de tête.

La culotte de règles : efficace contre les règles abondantes

Si on résume, en cas de règles que vous pensez abondantes, n’ayez aucune honte et n’hésitez pas à en parler autour de vous pour sonder les femmes de votre entourage.

De plus, surveillez vos règles et votre cycle menstruel.

Deuxièmement si vous êtes réellement inquiète n’hésitez pas non plus à aller consulter votre médecin ( de préférence votre gynécologue ), qui saura vous guider et vous dire si vos pertes menstruelles sont dans les “normes” ou s’il faut penser à un traitement ou un changement de contraception.

La culotte menstruelle est idéale pour les règles abondantes. La technologie innovante absorbante située à l’entrejambe a la capacité d’absorber environ 40 à 50 ml de flux menstruel, ce qui correspond à une protection en moyenne pendant 12 heures, toute une journée ou toute une nuit. Affronter vos règles abondantes n’est plus un problème avec une culotte menstruelle.

C’est aujourd’hui la seule protection qui permet d’absorber autant de flux menstruels tout en évitant la prolifération de bactéries, la sensation d’humidité et même le contact à des produits chimiques.

La culotte menstruelle de Ma Délicate Culotte est une culotte de règle qui vous respecte vous et votre intimité. Malgré vos règles irrégulières et abondantes, vous retrouverez votre féminité, votre liberté et la force d’affronter vos règles ! Ma délicate culotte propose des modèles qui s'adaptent à tous types de flux menstruels, à tous types de morphologies.

La culotte menstruelle : l’essayer c’est l’adopter - 3