4 alternatives au tampon hygiénique pour des règles plus saines

Mis à jour le 11 février 2021 par Juliette Maes et ELLE Belgique
4 alternatives au tampon hygiénique pour des règles plus saines © Shutterstock

En période de règles, les tampons et serviettes hygiéniques ont longtemps été les solutions évidentes. Cependant, nombre d'entre eux contiennent des produits chimiques (y compris quand ils sont labellisés bio). Il existe pourtant des alternatives plus saines qui pourraient répondre à vos exigences et changer vos habitudes.

Une femme utilise en moyenne au cours de sa vie plus de 10 000 protections hygiéniques. Des protections qui contiennent bien souvent de nombreuses substances chimiques qui se trouvent en contact avec les organes génitaux (déjà ça, c'est pas top) et qui, en plus, en fin de parcours, finissent par polluer les écosystèmes marins et terrestres.

Parmi les produits chimiques trouvés dans les serviettes hygiéniques : le glyphosate, un herbicide que l'OMS a classé comme potentiellement cancérigène. Les tampons contiennent, quant à eux, des résidus de dioxines, des phtalates, des HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques) et des furanes. Toutes ces substances réunies sont toxiques et peuvent avoir des effets nocifs sur la santé. Selon l'Anses (l'Agence nationale de sécurité sanitaire), la "très faible concentration" de la présence de ces produits n'est pas dangereuse. Mais avec ces informations en tête, on se sent moins enclin à placer un tampon ou une serviette jetable près de (ou dans) notre vagin.

Heureusement, les alternatives plus écologiques et naturelles sont de plus en plus nombreuses depuis quelques années. Nous en avons sélectionné 4 :

1. La coupe menstruelle ou cup

La coupe menstruelle est l'une des alternatives aux tampons les plus populaires car son utilisation est très similaire. Elle se présente sous la forme d'une petite coupe en silicone ou en caoutchouc qu'il faut plier pour l'insérer dans le vagin. Une fois placée, on la laisse s'ouvrir et un système de "ventouse" lui permet de rester bien en place. Pour la retirer, il suffit de tirer sur la petite languette (que l'on peut également raccourcir à l'aide de ciseaux si besoin) et de tirer la cup vers le bas. On va ensuite interrompre l'effet de ventouse en poussant légèrement l'un des côtés vers l'intérieur, on la vide dans les toilettes, la rince et la remet en place. Simple, efficace.

La coupe menstruelle doit être stérilisée avant chaque début de cycle. Il faut la vider toutes les 4 à 8h en fonction du flux et la laver avant de la replacer. Attention : comme le tampon, la cup peut, dans des cas très rares, provoquer un syndrome du choc toxique il faut donc bien respecter ces règles d'hygiène afin de limiter les risques.

Vendue pour un prix qui varie entre 20 et 30€, une seule cup peut être réutilisée pendant 5 à 10 ans, ce qui en fait un investissement à la fois écologique et économique.

Coupe menstruelle règles
©Shutterstock

Où l'acheter ?

En ligne chez Mooncup, OrganiCup, Vitalabo et dans de nombreux magasins bio.

2. La culotte menstruelle

Si beaucoup de femmes sont aux premiers abords sceptiques quant au confort et à la fonctionnalité d'une culotte menstruelle, celles qui l'ont essayée ne peuvent plus s'en séparer. Loin de donner l'impression de porter une couche, elles sont faites de fibres de tissu absorbant ultra-fin et d'une couche de protection qui permet d'éviter de tacher ses vêtements.

La plupart des marques de culottes menstruelles offrent différentes options en fonction de vos préférences (certaines proposent même des strings) et de votre flux. Elle peuvent être portées jusqu'à 12h d'affilée et réutilisées durant 3 à 7 ans. Avec un prix qui varie entre 20 et 40€ par culotte, elles sont loin d'être bon marché. Cependant, lorsque l'on prend en compte les économies de tampons et de serviettes qu'elles vont permettre de faire, il est évident que l'investissement sera rapidement amorti. On parle d'une économie de 50€ rien que sur la première année !

culotte menstruelle et branche de coton. règles
©Shutterstock

Où l'acheter ?

En ligne chez Repeat, La Maison du Bambou, BLINX Underwear ou encore Swoon Lingerie

3. Les serviettes hygiéniques réutilisables

Pour une transition tout en douceur, les serviettes réutilisables sont parfaites. Fabriquées en coton et lavables en machine, elles ne contiennent pas de produits chimiques, ne bloquent pas le flux menstruel et sont donc sans danger pour la santé. Il suffit d'utiliser les attaches adéquates pour les fixer sur la culotte et vous êtes prête à affronter votre programme de la journée. La serviette peut également être utilisée en combinaison avec la coupe menstruelle pour une protection optimale lors des jours de flux plus important.

De nombreuses marques proposent des serviettes avec des couleurs et motifs attrayants pour allier glamour et confort. Certaines serviettes sont également vendues avec leur propre pochette en tissu pour les transporter plus facilement. Il existe différents formats en fonction de l'abondance du flux et de l'utilisation que vous en faites.

Avec un prix qui varie entre 5 et 10€ par serviette, elles sont un peu plus abordables que les alternatives listées en amont.

Serviette réutilisable

Où l'acheter ?

Chez Eco Lily, Beauty Waps, BO Natural et dans les magasins bio

4. Le flux instinctif libre ou free-flow instinct

Cette méthode venue des Etats-Unis consiste à écouter son corps et à sentir quand le flux des règles arrive pour aller l'évacuer au bon moment. Et dans les cas où vous n'auriez pas accès à des commodités, il faut apprendre à le retenir en soi en contractant les muscles du périnée. C'est donc une pratique qui demande un peu d'entrainement avant de pouvoir la maîtriser, mais qui permet de ne plus utiliser ni tampon, ni serviette, ni cup. La planète (et votre porte-monnaie) vous en remerciera !

Apprendre à maîtriser la technique prend en moyenne 4 à 5 cycles. L'idée est de s'entrainer à acquérir une certaine conscience corporelle afin de percevoir les signaux envoyés par le corps au moment où il évacue le flux des règles. Il est conseillé de s'entrainer durant les cycles où vous pouvez rester chez vous (ce ne sera pas compliqué ces prochaines semaines) car vous devrez probablement vous rendre souvent aux toilettes les premières fois. Durant la nuit, certaines femmes arrivent à maintenir les réflexes qu'elles ont acquis pendant la journée, mais pour d'autres, il sera nécessaire d'utiliser une protection hygiénique ou de protéger les draps.

À noter que cette méthode conviendra probablement moins aux femmes qui ont le périnée peu tonique (qui viennent d'accoucher ou ont eu plusieurs enfants). Si vous avez des règles hémorragiques (dues au port d'un stérilet, par exemple), elle risque également d'être plus compliquée à appliquer.

Femme en sous-vêtements
©Shutterstock

Comment laver sa culotte menstruelle ?

Maintenant que vous connaissez les alternatives au tampon hygiénique, il est important de savoir comment nettoyer votre future culotte menstruelle, si vous faites ce choix. Vous allez voir que c’est très simple, et absolument pas contraignant. Avant de tout vous dire, nous vous conseillons d’investir dans 4 culottes de règles, afin de pouvoir les laver durant vos règles, en en ayant toujours une de prête.

Passons maintenant aux conditions de lavage :

  • Commencez par rincer votre culotte menstruelle à l’eau froide ou tiède, mais pas chaude, pour enlever le plus possible de sang. Cela évitera que cela soit évacué dans votre lessive avec le reste de votre linge. Vous pouvez le faire en même temps que vous prenez votre douche, en attendant que l’eau chauffe.
  • Pour le lavage, vous pouvez le faire à la main avec du savon de Marseille ou la mettre en machine avec une lessive neutre.
  • Pour le séchage, oubliez le sèche-linge qui va faire perdre les propriétés absorbantes de l’insert. Il vous faudra la laisser sécher sur votre Tancarville.

Comme vous le voyez, investir et laver des culottes menstruelles ne diffèrent pas énormément de ce que vous feriez pour votre lingerie habituelle.

À LIRE AUSSI

Cyclique: le site qui répond à toutes les questions taboues sur les règles

La culotte menstruelle: explications et témoignage

Netflix: le film oscarisé sur les règles qu'il faut absolument voir