Girl power: 5 comptes Instagram à suivre

Mis à jour le 22 janvier 2018 par Laurence Donis
Girl power: 5 comptes Instagram à suivre

Sur les réseaux sociaux aussi, le féminisme est devenu trendy. Entre deux tranches d’avocat, un chaton craquant et un #ootd stylé, on en apprend plus sur ce mouvement historique.

>The Unsung HeroinesEn 2017, le sexisme dans le sport n’est toujours pas KO, et Molly Schiot a décidé de donner un bon coup de poing aux clichés. Il y a quelques années, cette journaliste propose à son boss un sujet sur les athlètes discriminées à cause de leur sexe. Reportage refusé. Elle ne se laisse pas démonter et le compte Instagram est né. Post après post, on y découvre ces sportives oubliées de l’histoire alors qu’elles ont changé les règles du jeu. On a adoré l’histoire de Fanny Bullock Workman, qui a escaladé l’Himalaya en jupe!

> Gurls TalkC’est Adwoa Aboah, ancienne égérie Marc Jacobs, qui est à l’origine de ce compte Instagram. Le mannequin fait partie de cette génération de filles bien décidées à montrer qu’elles ne sont pas qu’un joli cintre. Ses modèles? Cara Delevingne, Lena Dunham ou encore Meryl Streep. Sur Gurls Talk, on parle d’inégalité salariale, de masturbation ou encore de standards de beauté.

>WomeninComicsIci,vos super-héros et personnages de contes de fées préférés se transforment en activistes féministes. On aime le slogan « Fight like a girl » (« Bats-toi comme une fille ») accompagné des personnages de Mulan, Wonder Woman ou Sailor Moon.

>Girl Gaze ProjectCe compte Instagram girl power est parti d’un constat tout simple : les femmes photographes ne sont pas assez projetées sur le devant de la scène. Ce qu’on aime, c’est la diversité des images. Parmi les modèles, on retrouve des nymphettes à la peau parfaite mais aussi des tops curvy, des teenagers aux cheveux roses, des mamies la clope au bec... Et des hommes aussi, parfois. Un livre est prévu pour 2017 aux USA et des bourses seront accordées pour encourager les femmes photographes à se lancer.

>Feminist Thought BubbleC’est après avoir été victime de nombreux actes misogynes que Molly Williams a décidé de créer son compte Instagram girl power. Cette étudiante américaine dessine des personnages, célèbres ou pas, et accompagne ses croquis de citations inspirantes. On y retrouve Malala mais aussi Laverne Cox ou encore Caitlyn Jenner. Le but ? Parler consentement, écart salarial, droits reproductifs, identité de genre, etc.