Travi$ Scott, le nouveau it-boy du hip-hop us? (interview)

Mis à jour le 10 janvier 2018 par Tatiana
Travi$ Scott, le nouveau it-boy du hip-hop us? (interview)
travisscott
©Sebastien Nagy

Nous avons rencontré le rappeur de Houston lors de son passage au Bloody Louis cet été...

Pour ceux et celles qui n'ont jamais entendu parler de "Black Cowboy" petite bio accéléré:

Né au Texas, son parcours est plutôt audacieux. Il ment à ses parents en prétendant suivre les cours de l’université et utilise l’argent destiné à ses études pour financer son rêve d’artiste. Découvert par T.I. , il sort rapidement un premier album - dont le titre « Rodeo » colle parfaitement au personnage - encensé par la critique.

Le jeune rappeur de 22 ans, fait partie de cette nouvelle génération éduquée et influencée par Kanye West.

L’ambiance dark, voire glauque, de l’album pourrait en refroidir plus d’une. On tourne carrément en rond entre défonces extrêmes et autres escapades sexuelles sans intérêt. Oui, mais pour ce qui est de ses productions musicales on frôle l’excellence. Voilà toute l’ambivalence qui définit l’artiste.

Mais c'est clairement sur scène que Travi$ Scott excelle.

Jetez un œil à l’after movie de son show au Bloody Louis qui a eu lieu cet été, ici.

travis
©Sebastien Nagy

C'est avant ce showcase survolté que nous sommes parvenues (non sans mal) à nous glisser dans les coulisses pour lui poser  quelques questions. Rencontre avec le nouveau it-boy du rap us, quelques secondes avant qu’il ne jette dans l’arène.

Depuis le début de ta tournée, quels ont été les moments les plus forts ?

Ça fait 4 jours que je suis en Europe et ce qui me restera gravé à l’esprit, c’est le show mortel que j’ai donné au Wireless Festival, à Londres. Il y avait beaucoup plus de monde que notre scène ne pouvait en contenir, certains ont survécu, d’autres non. (Rires)

Pourquoi « La Flame » ?

J’aime m’installer dans les lieux chauds, je déteste le froid !

Quel était ton job de rêve quand tu étais gosse ?

Je voulais être néphrologue. Oui, je voulais être docteur des reins, juste au cas où j’aurais besoin d’un nouveau rein, un jour. (Rires)

Quelle est ta relation avec ta famille ?

Tu sais, c’est la famille ! J’ai mes parents, mon petit frère et ma petite sœur, ils sont jumeaux. Je les appelle tout le temps, j’essaye d’être en contact avec eux le plus possible.

A quoi ressemble ta Mamacita ?

Oh seigneur ! Ma Mamacita est magnifique ! Grande… Bronzée… Peu importe, juste superbe !

Certaines rumeurs prétendent que tu écrirais les textes de Kanye West, info ou intox ?

Oh Kanye n’a besoin d’aucun putain de ghostwriter !!! Je dirais plutôt qu’on fait de la musique ensemble, on s’entraide, on se nourrit l’un de l’autre.

Qu’est ce qui t’inspire pour composer ?

Les gens, les lieux, les villes, là où je suis à l’instant présent.

Quel est ton rapport à la mode ?

Je trouve ça cool mais je m’en fous, je m’habille selon mes propres codes.

Ce qui t’insupporte le plus chez une personne ?

Les faux-semblants ! J’aime les gens vrais.

Quels sont les ingrédients essentiels pour une bonne soirée, selon toi ?

Un bon dj, mes gars sûrs, un background, des gens autour, de la bonne weed, beaucoup d’alcool et après on est high!

Quel est l’artiste avec lequel tu aimerais collaborer dans un futur proche ?

Kid Cudi !

Quel est celui qui va tout déchirer en 2016 ?

My nigga thuggerthugger Young Thug ! (En featuring sur plusieurs titres phares de l’album de Travis Scott, il l’a également suivi lors de sa tournée début 2015)

Te rappelles-tu de quoi tu as rêvé hier soir ?

Je couchais avec une pop star. Mais je ne vous révèlerai jamais qui ! (Rires)

Quel est le morceau que tu détestes le plus en ce moment ?

Je ne déteste rien! En fait si, un de mes propres morceaux : « 3500 »

Si tu étais une femme, qui aurais-tu voulu être ?

Angelina Jolie, c’est sûr !

Quel est le message que tu aimerais faire passer aux femmes du monde entier ?

D’être fortes quoi qu’il arrive et de rester la meilleure source d’inspiration qui soit pour nous les hommes. « One Love ! »