UPCYCLING ET DURABILITE pour la maison Natan avec la collection Circular

Mis à jour le 25 février 2021 par Cellule commerciale
UPCYCLING ET DURABILITE pour la maison Natan avec la collection Circular ELLE x Natan

Seule marque belge à fabriquer ses collections Couture dans ses propres ateliers à Bruxelles et à produire ses collections de prêt-à-porter en Europe, la Maison Natan va encore plus loin dans sa démarche circulaire. Dès cet été, Natan revalorisera ses stocks inutilisés à travers la collection Circular, une ligne de Haute Couture upcyclée et durable.

La genèse de la collection Circular

Dès les beaux jours, le studio de création de la Maison Natan innovera avec une ligne de vêtements transformés sous le nom de collection Circular. Edouard Vermeulen, fondateur de la marque qui séduit les têtes couronnées et les reines du quotidien, souligne que « cette idée de collection upcyclée nous est venue à la fin de la dernière saison d’été. Dans cette époque rationnelle, plutôt que de solder les pièces invendues, nous avons choisi de les réinterpréter. Comme il reste toujours des métrages de tissus après la phase de production, nous avons décidé de les réutiliser pour faire de nouveaux vêtements, en parallèle de la nouvelle collection. Il en résulte des pièces qui ont été confectionnées une première fois, puis refaites par une autre main, toujours au sein de nos ateliers, fruit du travail impliqué des artisans de la maison ».

 

L’upcycling upgradé de la Maison Natan

Cette collection capsule écologique, éthique et esthétique, présentera ainsi des silhouettes produites en quantités réduites, des pièces uniques, dans la façon comme dans le style, portées par une philosophie artisanale qui s’élève contre la surproduction, pour revaloriser les stocks inutilisés. Une façon intègre et consciente de valoriser des vêtements qui n’ont pas été vendus en raison du contexte sanitaire actuel, plutôt que de les oublier. Pour Edouard Vermeulen, « ils ont été fabriqués par des artisans consciencieux, ce serait dommage de simplement les solder, sans qu’ils aient eu une chance d’être portés. Quand un vêtement a été attentivement fabriqué, qu’il est de première qualité, au lieu de le soumettre à une obsolescence qui n’avait pas été programmée, nous décidons au contraire de le revaloriser.

Le sens des saisons de production perd aujourd’hui de sa logique, et on sait que désormais, la consommation sera différente. On observe une attention croissante au plaisir qui découle de la qualité et de la durabilité, de la part de toutes les catégories de clientèle. Au sein de la Maison Natan, nous cultivons depuis toujours l’esprit Couture, et jusque dans l’upcycling de nos invendus, un engagement sur-mesure. Nous avons également développé l’e-shop, pour faciliter l’accès à nos collections, quand les déplacements sont complexifiés par le contexte. Il faut voir le côté positif de la situation : chacun est devenu plus sensible au temps nécessaire à l’élaboration de toutes choses. On accepte de devoir ralentir un peu, et comme tout le monde, nous nous adaptons à un tempo alternatif, à une relation différente à nos clientes, tout en étant attentifs à en séduire de nouvelles ». 

Collection Circular : le luxe de la durabilité

Cette démarche ancrée dans l’époque, doublée de conscience, ne compromet ni ne dénature la qualité de la marque. Cette collection Circular intègre un changement de processus pour les collections invendues, et propose une réinvention respectueuse. Elle sera disponible dès l'été prochain, et d’ici là, chaque transformation est réalisée à la main, dans les ateliers de la Maison à Bruxelles.

Sous le regard moderne d'Édouard Vermeulen, la collection Circular réinvente des robes d’événements en longues chemises, des jupes deviennent des hauts, des pantalons amples deviennent des mini robes. Le tissu précieux change de forme, le geste fait le reste. Puisque la mode est de toute façon sens dessus-dessous, chez Natan, on prend la tendance au mot, pour le plus grand plaisir de pièces absolument uniques, en trompe l’œil, qui ne trompent pas le cœur. « La qualité reste une priorité, avec l’idée de durabilité, qui est un luxe en soi ».

Travail de haut artisanat et innovation

Entre collection studio et modèles de l’été dernier transformés, on adopte déjà les coupes amples et longues, resserrées mais toujours fluides autour du corps, qui allongent la silhouette. Pour jouer des volumes, Edouard Vermeulen a tracé des tailles hautes, noué des bustiers en pétales de drapés, mixé des lignes droites et floutées, pour un effet ultra contemporain. Plus que jamais attachée à l’innovation, la Maison a évidemment poursuivi son travail du cuir végétal, d’une qualité absolue et à la sensualité insolente. Verts tendres, dentelles et imprimés fleuris, ce printemps s’annonce optimiste et traduit nos envies de renouer avec le bonheur de s’habiller.

Cette démarche d’artisanat de luxe n’a rien à cacher : au contraire l’Atelier II, installé depuis peu dans un bel immeuble haussmannien au 6 Place Brugmann à Bruxelles, accueille sur rendez-vous ceux et celles qui souhaitent découvrir dans des conditions toutes simples et à la fois privilégiées, le travail désormais de plus en plus rare d’artisans locaux intégrés à la maison depuis, souvent, des décennies. On pénètre ici dans les coulisses de la Couture belge, dans un esprit “salon”, pour que les clientes puissent accéder au savoir-faire, observer la minutie, découvrir le travail de la main. Selon la même intention, chaque pièce de la collection Circular, unique et engagée, matérialise dans la durée un travail qui apporte une valeur ajoutée Haute Couture, pour un twist d’originalité ancrée dans les nouveaux défis de ce monde. Rendez-vous dès l'été prochain pour découvrir ce nouvel acteur de l’upcycling dans sa version haut de gamme.

collection circular

 

Cet article a été réalisé en étroite collaboration avec Natan. 
www.natan.be

À lire aussi: