Cuir vegan : qu’est-ce que c’est ?

Mis à jour le 19 mars 2020 par Mathilde Van Inthoudt et ELLE Belgique
Cuir vegan : qu’est-ce que c’est ? Sac en cuire vegan_ Grey Whale

De plus en plus de marques se mettent à produire des accessoires en cuir vegan pour répondre à la demande croissante. Mais qu'est-ce que c'est exactement ? On vous aide à choisir vos accessoires éthiques en évitant les faux-pas.

Avec le nombre de vidéos dénonçant la cruauté envers les animaux, beaucoup de personnes décident de revoir leurs habitudes mode. Depuis quelques années, le cuir vegan fait sensation dans les vitrines. Des marques comme DocMartens, Ralph Lauren ou encore Marks and Spencer, mettent fièrement en avant le label "vegan" sur certains de leurs produits. Mais, qu’est-ce que vous achetez quand vous optez pour du « cuir vegan » ?

C'est là qu'il faut faire attention. Il y a en réalité assez peu de marques qui proposent une alternative écologique au cuir. En effet, la plupart du temps, c'est d'ailleurs le cas pour celles citées ci-dessus, les produits proposés sont en réalité en plastique. On parle de "faux cuir" ou "simili-cuir", DocMartens l'appelle le "Felix Rub-Off", et tous portent le nom de cuir vegan, mais ce n'est rien d'autre que du plastique.

Attention, d'autres parlent de "vegetable tanned leather", autrement dit tannage végétal. Il s'agit bien de peau animale, mais tannée à base de produits végétaux beaucoup moins toxiques pour l'environnement que le tannage ordinaire (minéral). C'est ce que revendique la marque Mansur Gavriel, pour certains de ses sacs à main. Mais il s'agit toujours de produits animaux et donc pas de cuir vegan.

Mais ne vous inquiétez pas, trouver une alternative au cuir respectueuse à la fois des animaux et de la nature, c'est possible. Il suffit de connaître un peu les "trucs", et on est là pour ça.

La video mode du jour :
TOP 5 DES APPLICATIONS POUR REVENDRE SES VÊTEMENTS

Le premier reflex, c'est de chercher le logo "PETA-approved vegan", qui assure que la marque en question est vegan et "animal-friendly". Il est d'ailleurs possible de trouver la liste des marques ayant obtenu le label ici. Ensuite, il suffit de regarder la composition du produit, s'il est inscrit "polyuréthane" ou "fibre synthétique", il ne s'agit pas de matière biodégradable, mais bien de plastique.

Quels sont les différentes sortes de "cuirs vegan" ?

Piñatex, Muskin, Apple Skin. Qu'est-ce que c'est ?

Avant tout, il y a une chose à savoir : l'appellation "cuir vegan" n'est qu'un outil marketing. Les fabricants d'alternatives végétales au cuir aiment à le rappeler, leurs produits sont des textiles végétaux. Pas du cuir.

Cela étant clarifié, intéressons-nous maintenant à la composition de ces textiles. Parmi les différents types de choix, le Piñatex et l'Apple Skin sont les plus courants.

  • Piñatex

Piñatex _ Carmen Hijosa par David Stewart pour Wired
Piñatex - Carmen Hijosa par David Stewart

C'est Ananas Anam, la société qui l'a breveté, qui est le seul fournisseur de Piñatex. Ce dernier a été développé par le Docteur Carmen Hijosa, gagnante du Cartier Women's Innitiative Awards, un concours international de création d'entreprises pour les femmes et du Innovate UK Women in Innovation Award, qui récompense les femmes dans le domaine de l'innovation.

Le Piñatex est fabriqué à base des feuilles d'ananas, partie de la plante qui est normalement jetée. D'après la marque, en utilisant les déchets des dix principaux pays cultivateurs d'ananas, le Piñatex pourrait remplacer plus de 50% de la production globale de cuir animal. Le tout sans avoir à planter un seul ananas.

Il faut tout de même savoir que le Piñatex, comme toutes les alternatives au cuir, n'est pas à 100% biodégradable. Et oui, pour le rendre aussi résistant et durable que la peau animale, un revêtement en polyuréthane, et donc en plastique, doit y être ajouté. Pour le Piñatex, le plastique représente 10% de la composition totale.

  • Apple Skin

Pochette Camille en AppleSkin
Pochette Camille en AppleSkin

L'Apple Skin, cette "peau de pomme" faite à partir de fibres de fruits recyclées est distribuée par Frumat. Il s'agit d'une firme italienne, issue du Tyrol, l'une des premières régions productrices de pommes dans le monde. Comme le Piñatex, l'Applskin utilise les "déchets" des fruits, pour une production plus écologique.

Pour ce qui est de sa composition, l'Apple Skin est fait à 50% de fibres de pommes et à 50% de polyuréthane.

MuSkin sur LifeMaterials

D'autres textiles végétaux existent, comme le MuSkin, à base de champignons, ou encore les fibres d'eucalyptus. Ces derniers sont moins connus parce que moins résistants, ou demandent plus de transformation pour être utilisés.

Des créateurs près de chez vous

  • Camille

Sac Camille en Piñatex
Sac Camille en Piñatex

Camille est une marque française créée il y 3 ans par Camille et Raphaël, frère et sœur, elle est styliste, lui entrepreneur et skipper (capitaine). Après avoir travaillé en Inde pendant 6 ans comme responsable pour des grandes marques, elle a pris conscience de la pollution liée au tannage et des dangers pour la santé des travailleurs. Raphaël, lui, travaille notamment à la prévention et préservation de l'écosystème marin.

Sensibilisés à la protection de l'environnement, ils décident de lancer leur marque de "maroquinerie respectueuse". Quentin Bentegeat, le chargé de communication de la marque, explique : "En créant Camille, ils souhaitaient tous les deux proposer une gamme de sacs à main écologiques, vegan et made in France. Un projet ambitieux, car fabriquer en France est plus coûteux."

  • Grey Whale

Créations Grey Whale
Grey Whale

Cette marque a été fondée par Tempy Osborne en 2015, à Bruxelles. Rapidement, la créatrice s'est tournée vers des alternatives écologiques et vegan pour ses créations. Utilisant, entre autres, cuirs vegan, lin belge et coton bio. Tempy fabrique elle-même ses produits dans la capitale et essaye au maximum de privilégier les matières locales. "Mais tout ce qui est vegan n'est pas nécessairement "eco-friendly", rappelle Tempy qui est parfois obligée de s'approvisionner à l'étranger, "mais je veille toujours à ce que mes produits soient le plus écologiques et éthiques possible. Par exemple, j'achète local pour ce qui est du lin, ou de petits producteurs pour ce qui est du coton".

Il est possible de trouver toutes les créations de la marque Grey Whale sur son site internet.

  • Allure Sauvage

Sac Allure Sauvage en Piñatex
Sac Allure Sauvage en Piñatex

Cette jeune marque suisse a été créée par Natacha et Selena, toutes deux activistes environnementales. "On voulait vraiment que nos produits soient écologiques et animal-friendly, on a d'abord utilisé le Muskin, (un "cuir" de champignons 100% biodégradable) mais on s'est vite rendu compte que la qualité n'égalait pas celle d'un cuir animal." Les deux jeunes femmes mettent un point d'honneur à proposer des produits hauts de gamme, elles ont donc dû chercher un autre textile. Comme les marques citées précédemment, elles se sont tournées vers le Piñatex. Avec ce dernier, elles retrouvent "la qualité d'un cuir de luxe, du genre de ceux utilisés par la marque Hermès".

Natacha et Selena proposent une collection de produits hauts de gamme, dont la conception est surveillée avec attention. On les trouve sur leur site internet, en lien ici.

Si le constat qu'il n'existe pas d'alternative 100% biodégradable au cuir animal peut être décevant, on peut néanmoins se réjouir de l'avancée des technologies beaucoup moins polluantes. L'utilisation de produits chimiques est réduite au strict minimum et leur fabrication repose sur l'usage de matériaux "déchets", normalement jetés. Ces marques sont donc non seulement véganes, n'utilisant pas de produits animaux ou reposant sur l'exploitation animale, mais luttent également contre le gaspillage. C'est en tous cas le critère premier qu'elles mettent en avant. Et c'est une excellente nouvelle !

À LIRE AUSSI

Piñatex : être stylée grâce à du cuir... d'ananas

Baby turns Blue, des accessoires sexy vegan

Quelles sont nos marques naturelles, vegan, bio, cruelty-free préférées ?