Il existe un salon de coiffure secret à Bruxelles …

Mis à jour le 10 décembre 2018 par Marie-Noëlle Vekemans
Il existe un salon de coiffure secret à Bruxelles …

Il se situe dans une maison, au Nord de Bruxelles, à deux pas du site de Tour & Taxis. Après avoir exercé plus de 10 ans dans des salons traditionnels et au retour d'une mission professionnelle en Inde, Clément a envie de créer un nouveau concept, qui lui ressemble et qui reflète ses différentes expériences. Clément le centre de coiffure  prend vie. Rencontre avec le coiffeur mystère de la capitale.

Pour connaître l'adresse du salon-concept, il faudra téléphoner. "J'ai choisi de réaliser mon salon dans ma maison. C'est donc un lieu privé, sans vitrine, sans enseigne. Je reçois mes client(e)s uniquement sur rendez-vous pour garantir un service haut de gamme et ne pas être interrompu par des passants. Si mon concept vous intéresse, passez-moi un coup de fil et je me ferai un plaisir de répondre à toutes vos questions et de vous communiquer l'adresse si un rendez-vous est pris" explique-t-il. De quoi titiller notre curiosité !

Comme à la maison

Dès l'entrée, on est accueillie par un Clément tout sourire. On s'installe dans un coin du salon aménagé avec des tapis colorés et des fauteuils moelleux. On s'y sent tout de suite bien, détendue, un peu comme à la maison. Si vous avez un peu de chance, le chien et le chat du couple viendront vous saluer. Ils n'ont pas le droit de pénétrer dans le salon mais curiosité animale oblige, ils sont prêts à se dévisser le cou depuis le pas de la porte pour jeter un oeil aux nouveaux venus.

Ce salon d'un nouveau genre a ouvert à la mi-août après plusieurs mois de travaux. "Mon mari et moi cherchions un bien à acheter dans Bruxelles à notre retour d'Inde, nous avons eu un coup de coeur pour cette maison et le quartier et nous avons donc aménagé l'espace atelier en un salon cosy, chaleureux. Un cocon où je propose à mes client(e)s de passer un moment de bien-être, de prendre le temps de vivre une expérience d'un nouveau genre" précise-t-il.

Le salon se compose d'une seule pièce lumineuse séparée en différents espaces par un jeu de rideaux amovibles. La déco est chic et épurée. "C'était vraiment ce que je voulais. La déco, les peintures, etc. j'ai tout fait moi-même mais avant il y a eu un gros brainstorming entre mon mari qui est directeur artistique pour une marque de mode, Matthieu Busana de Mamout architecture, Anne Fontenelle pour l'identité graphique du lieu et moi-même qui ait une formation d'architecture. Même si je n'exerce pas depuis des années, j'ai des notions d'esthétisme qui m'ont servies pour imaginer l'ambiance de mon salon."

Il existe un salon de coiffure secret à Bruxelles ... - 1

La touche indienne

Après avoir bossé pendant des années dans le monde de la coiffure, Clément savait précisément ce qu'il voulait. "A mon retour d'Inde. J'étais prêt à ouvrir mon espace à moi. J'avais envie d'y mêler ma personnalité et mon expérience indienne à savoir l'utilisation de produits naturels et de soins ayurvédiques" confie-t-il. "Je suis parti en Inde pour le boulot. Il y a trois ans environ. A cette époque, je travaillais depuis quelques années dans un salon bruxellois connu et L'Oréal India m'a proposé de partir en Inde pour une mission d'un an afin de former les futurs formateurs de l'Académie. Je suis parti avec mon mari. Petit à petit et en plus de ma mission pour L'Oréal, j'ai commencé à collaborer avec Bollywood. Grâce à la découverte de cet univers et de nouveaux contacts, je me suis initié et formé aux soins ayurvédiques."

Et c'est le coup de foudre. "En rentrant, je ne me voyais plus bosser dans des salons traditionnels, utiliser les mêmes produits qu'avant. Je n'étais plus dans ce mood-là. J'avais envie de proposer à ma clientèle un moment plus qu'un service. Je voulais attirer les gens autrement qu'avec une vitrine. Je voulais proposer un véritable concept, quelque chose de nouveau."

Un service personnalisé

Le luxe chez Clément : c'est le temps. Il prend une heure par client(e) et 1h30 si vous venez pour la première fois. "C'est important pour moi d'apprendre à connaitre ma clientèle, quelles sont ses attentes, d'expliquer qui je suis, d'où je viens et quel est mon parcours. Je souhaite aussi parler des produits que j'utilise. Je privilégie au maximum les soins naturels et ça demande quelques adaptations et explications surtout si la cliente à l'habitude de réaliser des colorations dans des salons traditionnels".

90% du temps, Clément est en tête à tête avec ses clientes. Un luxe donc. "Je pense que cela participe au confort et aide à la détente" assure-t-il.

Côté prix, ils sont moyens pour le secteur. 60 euros le forfait soin sur cheveux secs-shampoing-coupe-brushing. Le rituel ayurvédique comprend un massage de 15 minutes, une pause de l'huile pendant 15 minutes, shampoing brushing pour 50 euros.

Pour contacter Clément et obtenir plus d'informations : +32 486 123 524

Il existe un salon de coiffure secret à Bruxelles ... - 3

D'AUTRES ARTICLES

Comment prendre soin de ses cheveux quand il fait froid ?

Comment soigner ses cheveux crépus ou frisés ?

Cheveux, visage, corps: 10 masques à l'avocat à faire soi-même