Le Musée et Jardins Van Buuren : quand l’art s’invite à la maison

Mis à jour le 31 août 2018 par Grégory Escouflaire
Le Musée et Jardins Van Buuren : quand l’art s’invite à la maisonSarah Caillard, "Personne"

C'est sans aucun doute l'un des secrets les mieux gardés de la capitale : niché en plein coeur d'Uccle, entre les parcs Brugmann et Montjoie, la maison Art Déco des van Buuren sert aujourd'hui de musée pour leur très belle collection personnelle. Et en ce moment une expo y est domiciliée, entre les murs et dans les magnifiques jardins.

Pour la petite histoire, la maison aurait été construite (en 1928) "autour des oeuvres" accumulées par le couple (dixit Isabelle Anspach, la conservatrice des lieux), et pas l'inverse. La maison devient musée trois ans après que madame décède (en 1976), selon leur volonté (faire de leur villa un "conservatoire vivant" où toutes les oeuvres resteraient à leur place initiale). Et on y trouve de fort belles pièces : du Permeke au-dessus de la cheminée, un piano ayant appartenu à Satie, 32 van de Woestyne (monsieur était son mécène), du Rik Wouters, une des deux copies de "La Chute d'Icare" de Brueghel l'Ancien (l'original a disparu),...

Nicolas Party
Nicolas Party, "Portrait with cat"

Quant aux jardins ils viennent d'être refaits comme il y a 90 ans, et franchement ils sont splendides. Sachez d'ailleurs qu'on peut y flâner avant, pendant, après ou sans la visite : des plaids sont même mis à disposition, et on peut se servir dans le frigo (1 euro la boisson) ! Y a même un labyrinthe et des jeux pour enfants, mais chuuuut : mieux vaut garder le secret !

L'expo "Présent", c'est maintenant

Il y a deux ans Michel Van Dyck, passionné d'art et ami intime de la Maison, mont(r)ait l'expo "Comme si de rien n'était" : on y décelait des oeuvres disséminées, dissimulées, un peu partout dans le Musée et ses jardins, comme une tentative - réussie - de mimétisme ludique. Ce "Présent" en est la suite... Sauf que cette fois les artistes invités ont créé, pour la plupart, une oeuvre sur place, in situ.

Tatiana Wolska
Tatiana Wolska, "Principe d'incertitude"

Ils y assument donc leur "présence" (d'où le nom de l'expo), comme un "cadeau" (= présent) fait au Musée. Même les cales de portes font partie de la visite (elles sont signées Douglas Eynon), c'est dire ! Au total 36 artistes (dont Marcel Berlanger, Benoit Plateus, Tatiana Wolska, Luca Vitone,...) jouent au chat et à la souris, du vestiaire à la roseraie, du verger à la salle à manger. Une vraie chasse au trésor qui plaira autant aux vrais amateurs d'art qu'aux néophytes curieux, aux enfants et aux promeneurs rêveurs.

Où ? Avenue Léo Errera 41, 1180 Bruxelles

Quand ? Jusqu'au 30 septembre

Plus d'infos ? Musée et Jardins Van Buuren

D'AUTRES ARTICLES : 

Les expos de l'été

"The World of Tim Burton", l'expo à voir absolument

Déborah de Robertis : c'est son sexe qui te mate