60 ans de (feu) Michael Jackson : 5 fun facts qu’il faut savoir

Publié le 29 août 2018 par Grégory Escouflaire
60 ans de (feu) Michael Jackson : 5 fun facts qu’il faut savoir

Michael Jackson aurait eu soixante ans aujourd'hui. En sa mémoire on vous a préparé cinq vidéos, cinq fun facts, qui le concernent de près ou de loin... Et qui ne concernent que sa musique (ou presque). Parce que le reste c'est bon pour les tabloïds, la pharmacologie ou 30 Millions d'Amis. 

1/

"Michael", l'album posthume sorti en 2010, est un fake

En tout cas pour trois titres sur dix ("Breaking News", "Monster" et "Keep Your Head Up"). La maison de disques (Sony) vient en effet d'admettre "ne pas avoir de preuves pour prouver l'authenticité de ces trois morceaux", après qu'une fan outrée ait décidé de la traîner en justice. Apparemment Sony n'était pas "au courant"que ces titres étaient en fait interprétés par un imitateur de MJ, Jason Malachi. La rumeur raconte que la famille Cascio (des amis de longue date de Michael) aurait en effet engagé un sosie vocal pour chanter ces morceaux avant de les vendre à Sony. Même Dave Grohl (Nirvana, Foo Fighters) est crédité à la batterie sur un morceau ("(I Can't Make It) Another Day") alors qu'il n'a rien demandé. Ah ben bravo. Appelons tout ça le syndrome "Milli Vanilli". 

2/

Michael aimait plagier des Belges

1993. Danny et Eddy Van Passel (auteurs, compositeurs et producteurs jumeaux) chipotent dans leur studio d'Aarschot une petite mélodie d'ascenseur. Deux ans plus tard, Michael sort le single "You Are Not Alone", soi-disant composé par R. Kelly. Les Van Passel passent presque l'arme à gauche en l'entendant à la radio, et décident d'intenter un procès au Roi de la Pop. Après 12 ans la cour d'appel de Bruxelles leur donne raison : le single est interdit d'antenne en Belgique (et en Belgique seulement). Et ils ne sont pas seuls : le dessinateur de BD Yves Swolfs ("Durango", "Le Prince de la Nuit") a lui aussi accusé Michael Jackson d'avoir plagié le morceau "Infidèle" (1987) de son groupe de hard rock Lazare pour composer "Give In To Me" (1991). On a tenté de contacter Slash pour qu'il nous donne sa version des faits, mais ça sonnait occupé. 

3/

Michael est vivant, il chante sur le dernier album de Drake

Mais oui quelle ne fut pas notre surprise d'entendre Bambi hululer sur "Don't Matter To Me", l'un des 25 morceaux du cinquième album de Drizzy sorti fin juin. En même temps quand on est l'artiste le plus écouté au monde (50 milliards de streams, quand même), on peut bien se permettre d'acheter un petit peu de la voix de Michael Jackson. En fait il s'agit de pistes vocales d'une session inédite enregistrée en 1983 par MJ et Paul Anka. Rien de bien neuf sous le soleil de Neverland puisque ces mêmes démos avaient déjà été déterrées en 2014, sur le second album posthume de Michael ("Xscape"). Sauf que là c'était Justin Timberlake qui donnait le change à Michael. Perso on trouve ça déprimant, voire dégueulasse. Et vous ? 

4/

Michael n'est plus le plus gros vendeur de disques de tous les temps

Ben non, il paraît que ce sont les Eagles. Enfin non, soyons précis : seulement en Amérique. Selon le dernier rapport de la Recording Industry Association of America, le "Greatest Hits 1971-75" des Eagles vient en effet de dépasser "Thriller" au rang du disque le plus vendu aux States (38 millions contre 33). Heureusement pour le monde entier, c'est Mimi qui reste le champion toutes catégories (66 millions de copies de "Thriller", plus d'un milliard en tout, et bim). D'ailleurs franchement les ami.e.s : à part "Hotel California", vous en connaissez vous, d'autres "greatest hits" des Eagles ?? 

5/

Michael s'expose au Grand Palais à Paris

"On The Wall" : c'est le nom de cette expo qui explore "l'impact culturel de la personnalité et de l'oeuvre de Michael Jackson dans le champ de l'art contemporain des années 1980 à aujourd'hui". Hé oui, tout un programme. On a longuement commenté l'influence de MJ en musique et en danse (sans parler des clips, du look et de la chirurgie esthétique), mais en ce qui concerne l'art, y avait encore du rab. Pourtant, Michael est l'une des personnalités les plus représentées dans les arts visuels, d'Andy Warhol à Keith Haring. Après la National Portrait Gallery de Londres, "On The Wall" débarque donc à Paname dès le 23 novembre (jusqu'au 14 février 2019). Will you be there ?

D'AUTRES ARTICLES : 

Notre top 10 des pires plagiats musicaux

Christine and the Queens revient

60 ans de Madonna : le quizz