Un nouveau défi malsain inspiré par les lèvres de Kylie Jenner fait le buzz

Mis à jour le 20 février 2018 par ELLE Belgique
Un nouveau défi malsain inspiré par les lèvres de Kylie Jenner fait le buzz(c) Instagram @kyliejenner
(c) Instagram @kyliejenner
(c) Instagram @kyliejenner

Un défi dangereux consistant à obtenir les lèvres pulpeuses de Kylie Jenner en un temps record fait fureur sur les réseaux sociaux.

Depuis dimanche, le hashtag #KylieJennerChallenge a été repris plus de 40.000 fois.

Son origine ? Un défi assez saugrenu: obtenir les lèvres charnues de la petite dernière du clan Kardashian en quelques minutes et sans passer par le billard !

Pour y arriver, de nombreuses adolescentes plaquent sommairement contre leur bouche un verre ou un bouchon de bouteille qui auront l'un ou l'autre un effet ventouse grâce à la succion qui achemine le sang vers les lèvres.

Le résultat: une bouche aussi (voire beaucoup plus) pulpeuse que celle de Kylie Jenner... Ou pas, car la jeune star utilise elle-même une certaine technique de maquillage pour créer une illusion d'optique et afficher des lips aussi sexy.

Le rêve pensez-vous ? Pas exactement... Cette pratique est en fait un dérivé plus ou moins anarchique d'un gadget qui fait fureur aux States et en Angleterre: le Fulllips.

fullip1

L'instrument, non sans risque, existe en trois tailles, pour tous les gabarits (pour tout savoir sur le Fullips, c'est ici).

Avec le "Kylie Jenner Challenge", les adolescentes prennent à peu près tout ce qui leur passe par la main, pourvu que ça ait un effet ventouse.

Et les dégâts sont immédiats: douleurs, bleus, gonflements...  on est bien loin de l'effet glamour escompté par les jeunes internautes ! Certains chirurgiens américains mettent d'ailleurs ces dernières en garde sur un risque de défiguration permanente si le processus est répété à outrance.

2015-04-22_11h49_59
2015-04-22_11h39_40

2015-04-22_11h42_47

Les critiques sur ce jeu malsain pleuvent et ont fait réagir l'inspiratrice.

Kylie Jenner a répondu à ses détracteurs sur Twitter dans la nuit de mardi à mercredi  par deux tweets assassins, dont l'un plutôt explicite : "Je ne suis pas là pour encourager les gens et les jeunes filles à me ressembler ou pour leur dire à quoi elles devraient ressembler (bande de cons…)".

Le message est dit, il n'y a plus qu'à espérer que ses fans, se sentant lâchées par leur idole, reviennent vite à la raison...

Adja Kiaku