Women Code Festival : quand les femmes s’approprient la tech

Mis à jour le 16 septembre 2022 par ELLE Partenaire
Women Code Festival : quand les femmes s’approprient la tech ©hub brussels

Fatiguée d’un univers des nouvelles technologies réservé aux hommes, Bruxelles veut initier un maximum de femmes au monde de la tech d’aujourd’hui et de demain, notamment à travers le Women Code Festival.

Le Women Code Festival est une semaine d’événements autour de l’entrepreneuriat féminin et de l’usage des nouvelles technologies qui se déroule à Bruxelles du 14 au 21 octobre 2022. Il s’adresse autant aux femmes entrepreneuses curieuses de découvrir les opportunités que le digital offre pour garantir la pérennité de leur entreprises, qu’aux femmes actives dans les nouvelles technologies et qui voudraient se lancer dans la création de startups.

Les 14 et 15 octobre, durant 2 journées de hackaton, des femmes ayant des projets dans le digital et/ou entrepreneuriaux seront mises au défi pour montrer que l’innovation au féminin peut aboutir à la création d’entreprises à impact. Le reste de la semaine sera rythmé par un programme riche en activités et workshops sur des thématiques telles que le leadership et l'entrepreneuriat féminin, le marketing digital ou encore l’univers du web 3.0. Ce sera aussi l’occasion de rencontrer et d’échanger avec des entrepreneuses du secteur.

Women Code Festival - technologie
©hub.brussels

Cette quatrième édition du Women Code Festival s’inscrit au sein de l’initiative « Women in Tech », coordonnée par hub.brussels, l’Agence bruxelloise pour l’Accompagnement de l’Entreprise. « La crise sanitaire a récemment mis en lumière le manque de visibilité des accompagnements spécifiques à l’entrepreneuriat féminin, et plus précisément dans le domaine de la digitalisation et de l’accès à l’information, » explique Audrey Kamali, coordinatrice entrepreneuriat féminin chez hub.brussels, « Notre priorité est aujourd’hui de promouvoir le renforcement des compétences digitales chez les entrepreneuses et de soutenir la création d’entreprises innovantes par les femmes déjà présentes dans les métiers liés aux nouvelles technologies. »

Audrey Kamali, coordinatrice entrepreneuriat féminin chez hub.brussels - technologie
© hub.brussels - Audrey Kamali - coordinatrice entrepreneuriat féminin

La tech et le digital représentent des atouts importants dans le lancement et le développement de projets entrepreneuriaux. L’activité d’une entrepreneuse qui ne dispose pas de ces compétences est plus vulnérable face à des situations de crise. Cela a malheureusement été constaté durant la pandémie qui a démontré l’importance de pouvoir effectuer un digital shift au sein de son commerce pour préserver sa clientèle lorsque les contacts rapprochés étaient compromis.

Les femmes sont également moins nombreuses à entreprendre dans les secteurs à haut potentiel de croissance économique, où on retrouve souvent les startup tech. Une des raisons est leur faible présence dans les nouvelles technologies. Aujourd’hui, seulement 8% des diplômés dans les études STIM (Sciences Technologie Ingénierie Mathématiques) sont des femmes. « Ainsi, l’expression « Representation Matters » trouve, ici, tout son sens, » insiste Audrey Kamali. « Comme les femmes sont peu représentées dans ce secteur, elles risquent d’être moins prises au sérieux lors de la création d’entreprises innovantes. » L’entrepreneuriat au féminin, c’est aussi des entrepreneuses qui innovent dans les nouvelles technologies.

Pour en savoir plus sur l’évènement, rendez-vous sur le site https://hub.brussels/fr/events/women-code-festival-2022

Cet article a été écrit en étroite collaboration avec hub.brussels.

hub.brussels.com

À LIRE AUSSI :

Le voyage de rêve : dévaler la Sicile dans un train des années 20
PHYTODESS : la gamme capillaire réinventée par Dessange
L’ACTRICE ELLE FANNING REVIENT SUR SA CARRIÈRE ET SON NOUVEAU RÔLE D’ÉGÉRIE DE PACO RABANNE