la fondatrice du Café René parle de l’entrepreneuriat au féminin

Mis à jour le 13 juillet 2022 par ELLE Partenaire
la fondatrice du Café René parle de l’entrepreneuriat au féminin

L’apéritif bordelais Lillet célèbre son 150e anniversaire en rendant hommage aux femmes de bar. Chaque mois, la marque met en lumière une femme qui a apporté des changements dans le secteur de l’hôtellerie et restauration, aujourd’hui beaucoup trop masculin.

Pour l’occasion, Lillet a créé le label « L pour Elles », qui permet de trouver plus facilement des bars tenus par des femmes entrepreneures. Sur Lillet.be, vous trouverez une carte interactive avec les adresses participantes. Nous avons parlé à Sara Pollers (47 ans), la femme derrière le Café René, situé dans la Mechelsestraat à Louvain.

Découvrez les établissements 'L pour Elles'

Avez-vous toujours su que vous vouliez commencer dans l’horeca ?

« Je me suis retrouvé dans le secteur de l’horeca plutôt par hasard. Ce qui n’était au départ qu’une aide ponctuelle apportée à un ami est devenu une véritable passion. Au final, j’ai travaillé dans l’horeca pendant presque toute ma carrière, aussi bien dans de grandes cuisines que dans des hôtels. »

Comment vivez-vous le fait d’être une femme entrepreneure dans ce secteur ?

« En tant que femme dans l’hôtellerie, vous devez évidemment faire vos preuves, mais une approche féminine a aussi ses avantages. L’empathie et le fait de montrer l’exemple ont toujours été au centre de mon approche. J’ai dû faire mes preuves sur le lieu de travail en tant que jeune femme, ce qui m’a permis d’acquérir une expérience utile dans toutes les facettes de l’hôtellerie et de la restauration. »

Quels sont les points d’attention à relever ?

« Il faut être capable de tenir bon dans une économie difficile et trouver sa propre personnalité pour faire la différence. J’ai par exemple joué de ma féminité en termes de design, d’approche et de gamme de produits, qui sont tous un peu différents de ceux de mes collègues masculins. »

Que peut faire le secteur pour améliorer la situation des femmes ?

« Actuellement, il y a encore trop peu de coopération entre les femmes entrepreneures. On ne peut que se féliciter de tout encouragement positif à l’égard des femmes dans la réalisation de leurs idées, comme l’initiative “L pour Elles” de Lillet. En outre, les femmes entrepreneures du secteur de l’hôtellerie pourraient bénéficier de conseils de professionnel·le·s, par exemple pour l’élaboration d’un business plan. Mon conseil en or pour les femmes qui veulent créer leur propre entreprise dans le secteur de l’accueil est le suivant : laissez un·e professionnel vous guider dès le départ. »

Quel est l’aspect de votre travail que vous préférez ?

« C’est sans aucun doute le contact avec les gens. Je fais chaque jour ce que j’aime de tout mon cœur. Je tire énormément d’énergie de mon activité. Je réalise mon rêve de créer un lieu qui relie les gens. Mon message à toutes les femmes qui lisent ceci et qui ont une idée est la suivante : réfléchissez bien, mais n’ayez pas peur de sauter le pas. »

 

Cet article a été rédigé en étroite collaboration avec Lillet.

www.pernod-ricard.com

 

À lire aussi :

HOFF présente Metro, la nouvelle paire de sneakers underground

Le bombay dry gin se pare de notes citronnées rafraîchissantes

5 collabs mode à ne pas manquer en 2022