Le flux instinctif libre : une méthode naturelle pour gérer ses règles

Mis à jour le 3 mai 2021 par Anna Venet et ELLE Belgique
Le flux instinctif libre : une méthode naturelle pour gérer ses règlesShutterstock

Envie de bannir les protections menstruelles ou tout simplement de vous reconnecter avec votre corps ? Le flux instinctif libre, aussi appelé “free flow”, est la pratique idéale.

Depuis quelques années déjà, beaucoup de femmes ont choisi de dire adieu aux protections mentruelles jetables et d’utiliser d’autres moyens plus écologiques comme la cup ou la culotte menstruelle. Cependant, il existe une solution plus globale et plus naturelle pour ne plus du tout utiliser de protections. Appelée le flux instinctif libre, cette nouvelle pratique vient tout droit des Etats-Unis et a déjà conquit de nombreuses femmes. L’idée : libérer de façon volontaire et contrôlée le sang des règles directement aux toilettes plutôt que de le laisser couler sans aucune maîtrise. Soit ne plus utiliser aucune protection pendant les règles et gérer instinctivement son flux.

On comprend pourquoi cette méthode a vu le jour. En moyenne, une femme jetterait entre 100 et 150 kg de produits hygiéniques au courant de sa vie, d’après le livre “Flow : The Cultural History of Menstruation”. Alors, le flux instinctif libre est une véritable alternative beaucoup plus écologique, et même économique, car elle ne produit aucun déchet. De plus, contrairement aux protections jetables, cette méthode ne possède aucun risque pour la santé. Enfin, cela permet aussi de se réapproprier son corps, en étant plus à l’écoute et en se laissant guider par son instinct.

Shutterstock
Shutterstock

Avec le flux instinctif libre, fini les protections menstruelles

Concrètement, cette pratique consiste à gérer naturellement le flux menstruel. Le corps peut en effet contenir ponctuellement le sang des règles, mais il faut absolument être à l’écoute pour le libérer au moment venu. Clairement, la maîtrise de cette technique ne se fait pas du jour au lendemain. Ce contrôle sollicite les muscles pelviens, et donc demande de l’entraînement. Il faudrait en moyenne 4 à 5 cycles pour commencer à maîtriser le flux instinctif libre. Il faut simplement apprendre à détecter les signaux du corps. La technique : garder son sang en soi, en contractant les muscles du périnée, puis le libérer lorsque l'utérus se contracte.

Au final, cette pratique ultra naturelle est l’alternative ultime à toutes les protections menstruelles existantes. Chaque femme peut l’essayer, et il n’existe aucune étude contre-indiquant cette méthode. Le flux instinctif libre se voit alors comme une véritable révolution, où les règles ne sont plus un obstacle mais une libération.

La bonne idée pour débuter ? En portant une culotte menstruelle ! On évite les dégâts tout en étant à l'écoute des mouvements de notre utérus et s'habituant progressivement à contrôler son flux.

A LIRE AUSSI :

Comment développer son intuition ?

5 questions que vous vous posez sur le CBD

She+ : des compléments alimentaires développés pour les femmes