10 séries Netflix sur de vraies affaires criminelles à voir d’urgence

Publié le 21 avril 2021 par Anna Venet et Noemi Dell'aira
10 séries Netflix sur de vraies affaires criminelles à voir d’urgence © Charles Deluvio - Unsplash

Vous avez fait le tour de Netflix sans passer par la case "séries-docu" ? On peut vous assurer que vous avez manquez quelques pépites, et surtout dans la section des affaires criminelles ! Tirées d'histoires vraies avec des enquêtes passionnantes, ces documentaires vous feront frissonner et paradoxalement, vous scotcheront à votre écran.

Le Serpent

Pour la première fois, Netflix met en scène l’histoire vraie de l’un des serial killers les plus énigmatiques, Charles Sobhraj. Appelée “Le Serpent”, la mini-série retrace la vie de cet homme, qui enchaîne les crimes en Thaïlande, au Népal ou encore en Inde, accompagné de sa petite amie Marie-Andrée Leclerc. Son crédo : dépouiller de jeunes hippies aisés venus d’ailleurs, en les droguant pour voler leur argent et leurs papiers, puis finir par les tuer. On retient la performance de l’acteur français Tahar Rahim, incarnant parfaitement les seventies et l’aspect angoissant et manipulateur de son personnage. Avec son ambiance magnétique et son atmosphère ultra dérangeante, “Le Serpent” est une série addictive, qui saura tenir en haleine les adeptes du genre.

Pourquoi on aime ? En l’espace de 8 épisodes d’une heure, on s’imerge dans l’univers glaçant de ce meurtrier si singulier, appelé “le serpent” grâce à sa capacité à échapper à la police.

Scène de crime : la disparue du Cecil Hotel

Avec cette série documentaire de true crime, Netflix revient sur l’étrange disparition d’Elisa Lam, à Los Angeles, en 2013. Elle retrace l’histoire de cette jeune étudiante retrouvée morte sur le toit du Cecil Hotel. Une affaire rendue tristement célèbre sur les réseaux sociaux à cause d’images de caméras de surveillance qui ont fuité. Les 4 épisodes tentent alors de faire la lumière sur cette affaire encore inexpliquée, grâce à des images, vidéos et témoignages poignants. Ce docu est d’autant plus creepy car le Cecil Hotel n’est pas un hôtel comme les autres. Surnommé “l’hôtel de la mort”, de nombreux crimes et suicides ont été commis dans ce lieu, et certains tueurs en série y ont trouver refuge. En plus, c’est bel et bien ce même établissement qui a inspiré le réalisateur Ryan Murphy pour la cinquième saison d’American Horror Story, “Hotel”. 

Pourquoi on aime ? “Scène de crime : la disparue du Cecil Hotel” n’est que la première saison d’une nouvelle série documentaire signée Netflix. 

Le Traqueur de la nuit : Chasse à l’homme en Californie 

Composée de 4 chapitres, cette mini-série documentaire retrace l'enquête qui a abouti à l'arrestation d'un des plus célèbres tueurs en série des États-Unis, Richard Ramirez. Pendant l’année 1985, il sème la terreur dans toute la Californie et commet 13 crimes, 11 viols et 5 tentatives de meurtre. Son mode d’opération : pénétrer dans les maisons de ses victimes durant la nuit, ce qui lui vaut le surnom de “night stalker”, ou “traqueur de la nuit”. Témoignages glaçants, images d’archives, extraits de journaux télévisés… Netflix nous plonge dans l’horreur de cette histoire, mais aussi dans la ville de Los Angeles, théâtre de ces multiples meurtres. Un véritable thriller à regarder sans hésiter. 

Pourquoi on aime ? Certaines séquences recréent les scènes de crime en effets numériques, avec un réalisme ultra bluffant.

Don't Fuck with Cats

Ce documentaire nous replonge en 2012, avec une histoire bien sordide qui a fait le tour du monde : l'affaire du dépeceur de Montréal. Puissante, rapide et carrément prenante, cette mini-série se regarde d'un seul trait puisqu'elle ne contient que 3 épisodes. On vous met dans l'ambiance sans vous en révéler trop : tout commence sur les réseaux sociaux. Luka Rocco Magnotta, le jeune homme sur lequel se base toute cette histoire, fait l'objet d'une obsession grandissante pour des geeks, unis dans un groupe Facebook. Après avoir trouvé une vidéo d'un homme torturant des petits chatons, le groupe s'est donné comme objectif de trouver l'identité du bourreau et de l'arrêter parce que "merde, on ne déconne pas avec les chats". L'affaire prend un autre tournant lorsque le corps démembré d'un homme est découvert dans une valise. Pas de panique ! Aucune image choquante n'est montrée à l'écran, uniquement des témoignages poignants qui retracent l'histoire du jeune et narcissique Luka Magnotta jusqu'à son arrestation.

Pourquoi on aime ? En une soirée, c'est bouclé !

Grégory

Netflix revient avec l'une des plus grandes affaires criminelles qui a chamboulé la France entière depuis maintenant 35 ans. Gregory Villemin a quatre ans lorsqu'il est retrouvé mort dans la Vologne, située à l'est de la France. Après toutes ces années, l'enquête est toujours ouverte et l'auteur de cette atrocité n'a toujours pas été identifié. Ce mystère a d'ailleurs passionné de nombreux internautes à travers le monde qui, de leur côté, mènent encore leur propre enquête.

Pourquoi on aime ? Racontée en 5 parties, la série-docu "Grégory" a été réalisée par Gilles Marchand, qui a su réunir en seulement quelques mois de recherches de nombreuses d'images d'archives inédites.

Nurses who kill

Ultra intéressant, cette série-docu relate plusieurs affaires criminelles impliquant des infirmières qui ont assassiné leurs patients à la place de les soigner. Chaque épisode se concentre sur une meurtrière, une affaire à part entière. Des noms que vous connaissez très certainement si vous faites partie des fanatiques de true crime. Reconstitutions et entretiens des enquêteurs s'entremêlent dans ce documentaire pour le rendre encore plus captivant. La première saison est disponible sur Netflix en 10 épisodes forts et addictifs !

Pourquoi on aime ? On raffole de sa touche britannique !

Ted Bundy : auto-portrait d'un tueur

Ted Bundy, c'est un petit peu la star serial killer de Netflix. Effectivement, le tueur le plus populaire des États-Unis avait déjà fait l'objet d'un film qui était sur toutes les lèvres au moment de sa sortie sur la plateforme : "Extremely Wicked, Shockingly Evil and Vile". Il a d'ailleurs été parfaitement incarné par Zac Efron. Le documentaire, organisé en quatre parties, relate de l'affaire incroyable de cet homme, au premier abord très charmant et intelligent, mais qui se révèle être le plus gros psychopathe manipulateur made in USA de l'histoire. Son charme indéniable et son pouvoir envoûtant a fait bien plus de victimes qu'on ne l'aurait cru ! Sa cible ? Les jeunes demoiselles.

Pourquoi on aime ? Cette série-docu se base sur de nombreuses images d'archives, mais également des témoignages récents. De nombreuses infos sont méconnues du grand public.

The Keepers

Cette série nous emmène tout droit à Baltimore, dans l'État du Maryland. Cathy Cesnik, une nonne enseignant l'anglais dans une école de la région, est retrouvée morte deux mois après sa disparition. 5 jours après que la jeune chrétienne de 26 ans ait disparu de la circulation, une autre nonne se fait enlevée et tuée dans les mêmes circonstances. En 2016, cette affaire refait surface : deux anciennes élèves tentent de trouver des réponses sur cette affaire criminelle en créant un groupe Facebook pour récolter toutes les informations qui auraient pu échapper à la police. Le documentaire suit donc ces deux femmes qui essayent de reconstituer cette affaire austère.

Pourquoi on aime ? The Keepers laisse apercevoir une autre réalité qui, cette fois, est racontée par les victimes qui s'efforcent, tant bien que mal, de se reconstruire.

Making A Murderer

Steven Avery est innocenté après avoir passé 18 ans en prison pour un crime qu'il n'a pas commis. Pourtant, deux ans après sa libération, il se retrouve de nouveau confronté aux autorités. En effet, cette fois-ci, il est accusé d'avoir assassiné une jeune photographe de 25 ans prénommée Teresa Halbach. La prison a-t-elle fait de lui un meurtrier ? Cette série-docu incroyable qui fait honneur au storytelling tourne autour de cette question-clé et de nouvelles révélations font surface.

Pourquoi on aime ? La façon dont l'histoire est racontée nous plonge dans ce que l'on croirait être une fiction parmi tant d'autres. Pourtant, l'affaire est bien réelle et ça fait froid dans le dos.

La disparition de Maddie McCann

Divisée en 8 épisodes, cette mini-série met en lumière l'histoire de la disparition de la jeune britannique Madeleine McCann. L'enfant de 3 ans s'est volatilisé dans le sud du Portugal où elle séjournait en vacances avec ses parents en 2007. Après plus de 10 ans, l'affaire n'est toujours pas bouclée et Madeleine reste toujours introuvable. Ce documentaire tente de soulever plusieurs pistes en survolant les différentes théories, les suspects et les entretiens avec les enquêteurs.

Pourquoi on aime ? Le mystère qui hante l'Europe depuis maintenant 12 ans nous pousse à nous forger nos propres théories. Cette série touchante laisse libre cours à notre imagination et on préfère ne pas imaginer le pire !

À LIRE AUSSI 

On regarde quoi sur Netflix ce mois-ci ? 

5 docus féministes à voir absolument sur Netflix

Netflix : 7 docus qui nous font voyager sans sortir de chez nous