Ce qu’il ne faut surtout pas faire avec son animal en cas de fortes chaleurs

Mis à jour le 3 août 2018 par Marie-Noëlle Vekemans
Ce qu’il ne faut surtout pas faire avec son animal en cas de fortes chaleurs

Il fait chaud, (genre VRAIMENT) très chaud ! Si vous n'en pouvez plus de cette chaleur accablante qui vous fait transpirer à grosses gouttes et vous empêche de dormir la nuit ... eh bien votre animal de compagnie non plus. Tout comme vous, il a besoin d'adapter sa routine par ces températures d'enfer et d'être rafraîchi. Mais pas n'importe comment ! Evitez de faire pire que bien grâce aux conseils d'Audrey Decock, docteur vétérinaire.

Le thermomètre va à nouveau passer la barre des 30 degrés. Des températures élevées qui demandent de porter une attention toute particulière à votre chien ou votre  chat, même si ces derniers supportent en général mieux la chaleur.

Douche froide, glaçons, glaces, baignade, ventilateur, brumisateur, etc. Autant d'astuces pour les soulager mais ATTENTION aux fausses bonnes idées ! 

RAPPEL IMPORTANT

Si la température corporelle de l'animal augmente de manière trop importante, il risque un coup de chaleur dont les conséquences peuvent être très graves et même, dans certains cas, entrainer la mort. Il est donc primordial d'être vigilant !

Si votre animal commence à respirer et à haleter de façon anormalement rapide, si ses babines deviennent très rouges, s'il semble apathique, s'il s'allonge sur un flanc et n'est plus capable de bouger, s'il est victime de vomissements, de diarrhées, etc. prenez contact avec un vétérinaire sans plus attendre. 

Les races de chiens à faces courtes appelées les brachycéphales comme les Carlins, les Bouledogues, les Pékinois mais aussi les chiots et chatons ou les animaux malades ou âgés sont particulièrement sensibles à la chaleur et doivent être particulièrement surveillés.

Si son état nécessite une intervention médicale et un transport, pensez à le refroidir progressivement lors du trajet en appliquant de l'alcool médical sur ses coussinets afin d'accélérer l'évacuation de la chaleur car c'est par cette partie du corps que les animaux transpirent, mouillez un linge de maison et déposez-le sur l'animal, aérer l'habitacle mais surtout évitez le choc thermique en passant du chaud ou froid brutalement.

Et enfin, on ne le dira jamais assez : ne laissez JAMAIS, sous aucun prétexte, et même pour 5 minutes seulement, un animal dans une voiture, même à l'ombre et même les fenêtres ouvertes ! La température à l'intérieur d'une voiture peut dépasser les 40 degrés en quelques minutes seulement et provoquer une détresse respiratoire sévère pouvant aboutir au décès de l'animal.

1/

OUI MAIS NON ...

1. La promenade

Même si l'animal est demandeur et très joueur de nature, évitez les promenades aux heures les plus chaudes entre 12h et 16h surtout si elles ont lieu en ville. La chaleur corporelle de l'animal + la chaleur extérieure + la chaleur au sol (s'il fait 35 degrés, la température du bitume peut monter jusqu'à 50 degrés !) risquent de faire beaucoup et d'entrainer un malaise ou des brûlures aux coussinets.

Le test est simple : si le sol (qu'il soit en bitume, pierre, béton ou sable) est trop chaud pour que vous y restiez pieds nus, c'est que c'est trop chaud pour votre animal aussi ! Privilégiez les sorties le matin ou le soir lorsque les températures sont plus fraîches.

2. Les trajets la fenêtre ouverte

Roulez les cheveux au vent avec l'air frais qui nous balaie le visage c'est super agréable mais attention, si vous devez effectuer un trajet en voiture avec votre chien ne le laissez pas passer ses pattes ou sa tête part la fenêtre. Outre la chute, il risque d'être percuté par un objet extérieur ou un insecte ou encore de prendre froid à cause du courant d'air et d'attraper une otite ou une conjonctivite.

Assurez-vous que le chien est attaché, laissez le chat dans sa boîte de transport et entrouvrez plusieurs fenêtres pour créer une circulation d'air à l'intérieur du véhicule ou utilisez la climatisation mais, à nouveau, ne baissez pas trop brutalement la température pour éviter le choc thermique.

3. La baignade

Si vous possédez une piscine ou que vous allez promener votre chien dans un lieu où se trouve un point d'eau, la baignade est une bonne idée pour le rafraichir. Cependant, laissez l'animal y plonger de son propre chef ! Ne jetez jamais un chien dans un point d'eau surtout s'il fait chaud et qu'il n'est pas habitué à nager. Certains chiens, en raison de leur morphologie gros corps et petites pattes, sont de mauvais nageurs et éprouvent des difficultés à remonter sur le bord. Dans tous les cas, ne laissez pas votre chien se baigner sans surveillance !

4. La douche

Vous pouvez sans risque offrir une douche fraiche à votre chien plusieurs fois par jour mais inutile de le shampouiner. Les chiens et les chats ne transpirent pas comme nous et ne sont pas victimes de mauvaises odeurs corporelles dues à la transpiration.

A nouveau, mouillez votre animal mais soyez attentif à la température de l'eau, pas d'eau glacée ! Il faut le rafraichir et pas lui provoquer un choc thermique.

5. Les glaçons

Pour maintenir la gamelle d'eau de votre animal la plus fraiche le plus longtemps possible vous pouvez y ajouter un ou deux glaçons mais prudence avec les grands chiens qui risquent d'avaler le glaçon et de s'étouffer. Faites le test en votre présence pour vous assurer qu'il ne risque rien.

Quant au bain ou piscine remplie de glaçons : c'est une très mauvaise idée !!! Plonger un animal dans des glaçons peut lui provoquer un violent choc thermique et engendrer une urgence vétérinaire. Il peut également être victime de brûlures par le froid sur sa peau et ses coussinets.

Ce qu'il ne faut surtout pas faire avec son animal en cas de fortes chaleurs - 1

6. Le ventilateur

Aérer le lieu de vie de l'animal en ouvrant des fenêtres (mais attention aux chutes, pensez à sécuriser l'espace), en créant des circulations d'air, en utilisant un climatiseur ou un ventilateur. Ce dernier ne doit pas être placé directement sur l'animal au risque de lui provoquer une conjonctivite. Utilisez le mode rotatif pour brasser l'air frais et le faire circuler dans toute la pièce.

7. Le brumisateur

C'est une très bonne idée ! Vaporisez l'eau sur le corps, les pattes, les coussinets, la tête mais évitez bien sûr un contact direct avec les yeux de l'animal ... Vous pouvez également augmenter l'effet rafraichissant du produit en le plaçant au frigo avant utilisation.

8. L'eau fraîche

En cas de fortes chaleurs, les animaux ont tendance à moins manger, ce qui est normal, mais il est impératif qu'ils s'hydratent correctement en buvant suffisamment d'eau. Multipliez les points d'eau dans la maison et changez l'eau plusieurs fois par jour afin qu'elle reste propre et fraîche. Stimulez votre animal en l'encourageant à boire via des jeux, en déposant de l'eau sur son museau ou au moyen d'une fontaine à eau. N'oubliez pas non plus d'emporter de l'eau avec vous lors des balades ou activités extérieures.

9. Le coup de soleil

Même si votre animal semble apprécier de s'étendre au soleil, ne le laisser pas trop longtemps. Forcez-le à se mettre à l'ombre et à se rafraichir. Gardez aussi en tête que certains chiens peuvent être victimes de coups de soleil. S'il a des poils ras et la peau claire, il peut brûler, tout comme nous. Utilisez de la crème solaire pour enfant (soit la plus neutre possible) et appliquez-en un peu sur les zones dégarnies.

D'AUTRES ARTICLES

Que faire de votre chat ou votre chien pendant les vacances ? 

Comment voyager en toute sécurité avec votre chien ? 

On a testé : les services d'une catsitteuse