Black is King : le nouveau film musical de Beyoncé célèbre l’identité noire

Publié le 23 juillet 2020 par Malvine Sevrin
Black is King : le nouveau film musical de Beyoncé célèbre l’identité noire Capture d'écran Youtube - "Black is King" - Disney+

À la fois musical et visuel, le dernier projet en date de Queen B rend hommage à la culture noire. À découvrir dès ce 31 juillet* sur la plateforme de streaming Disney+.

Black is King : le nouvel album visuel

Un an après le succès mondial de “The Lion King : The Gift”, Beyoncé revient avec un nouveau film musical basé sur la musique de ce dernier. Il est décrit comme un album visuel qui « réinvente les leçons du Roi Lion pour les jeunes rois et reines d’aujourd’hui à la recherche de leurs propres couronnes ». Pour l’occasion, Queen B s’est entourée d’une foule de talents comme le laisse apercevoir la bande-annonce officielle : on y découvre son ex-acolyte des Destiny’s Child Kelly Rowland, l’actrice oscarisée Lupita Nyong’o, la super modèle Naomi Campbell, le mannequin star des podiums Adut Akech, le chanteur Pharrell Williams, sans oublier son mari Jay-Z évidemment.

Black is King a été tourné l'année dernière en Afrique du Sud, en Afrique de l'Ouest, à Los Angeles, New York, Londres... et en Belgique !  En effet, Queen B s'est entourée d'un talent belge dans son équipe créative : le plasticien Pierre Debusschere. Le réalisateur hollandais-ghanéen Emmanuel Adjei et le musicien ghanéen Blitz Bazawule ont également travaillé sur ce projet.

Un message d’amour

Présenté sur la plateforme de streaming Disney+ ce 31 juillet*, Black is King a été écrit, réalisé et produit par Beyoncé au cours d’une année de travail. La chanteuse a dit vouloir à travers ce projet transmettre un message d’amour et célébrer l’étendue et la beauté de l'ascendance noire. « Les événements de 2020 ont rendu la vision et le message du film encore plus pertinents, alors que des personnes à travers le monde se lancent dans un voyage historique. Nous sommes tous à la recherche de sécurité et de lumière. Beaucoup d'entre nous veulent du changement. Je crois que lorsque les Noirs racontent nos propres histoires, nous pouvons changer l'axe du monde et raconter notre VRAIE histoire de richesse générationnelle et de richesse d'âme qui ne sont pas racontées dans nos livres d'histoire. Avec cet album visuel, je voulais présenter des éléments de l'histoire des Noirs et de la tradition africaine, avec une touche moderne et un message universel, et ce que cela signifie vraiment de trouver votre identité et de construire un héritage » a expliqué Beyoncé dans un long message sur Instagram.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emmanuel Adjei (@emmanueladjei_) le

Une approche qui divise

Côté critique, une partie du public accueille ce projet avec méfiance au vu des premières images dévoilées dans la bande annonce. C’est notamment le cas de certaines jeunes féministes afro-américaines qui lui reprochent une “romanisation de l’Afrique, une esthétique précoloniale et de l’appropriation culturelle” comme le rapporte le média jeuneafrique.com Il faudra donc attendre le 31 juillet pour se faire sa propre idée.

*Disney+ sera lancé en Belgique en septembre 2020.

À LIRE AUSSI

Interview exclusive : Beyoncé répond aux questions de ses fans

Netflix : 7 docus qui nous font voyager sans sortir de chez nous

Qui est Darren Barnet, notre nouveau crush made in Netflix ?