Black Mirror: une appli de rencontre inspirée de la série a vu le jour

Publié le 15 janvier 2019 par Laurence Donis
Black Mirror: une appli de rencontre inspirée de la série a vu le jour

L’épisode s’appelait Hang the DJ, et dedans, les personnages se voyaient assigner un partenaire (tout comme une date de péremption de la relation). Aujourd’hui, la réalité a dépassé la fiction…

C’était l’un des épisodes de la saison 4 de Black Mirror qui avait fait le buzz. « Hang the DJ » nous plongeait dans un futur proche où le game du dating s’était complètement transformé. Fini les dilemmes pour choisir entre deux potentielles targets, terminé les éternelles questions sur la longévité de notre couple. Ici, c’est une intelligence artificielle qui fait tout. Dans la série, l’application de rencontre s’appelait Coach et, en plus de sélectionner à notre place un mec, et elle nous disait combien de temps rester avec. Que ce soit 12 heures ou 12 ans…

black mirror app

Forcément, un petit malin allait s’inspirer de « Hang the DJ » pour lancer sa propre appli de dating. Et ce jour est arrivé. Baptisée Juliet – Matchmaker, elle est gratuite et a été repérée par Forbes dans un premier temps. C’est Julian Alexander, un programmeur de 24 ans, et un grand fan de Black Mirror, qui l’a créée. Comment ça fonctionne ? On oublie les profils et les swipes comme sur Tinder. Ici, vous ne pouvez dater qu’une seule personne à la fois et c’est l’application qui choisit pour vous. Après un certain laps de temps (2 heures, 15 jours ou trois mois...), vous devrez passer au suivant et remplir un petit questionnaire. Le processus est censé aider l’intelligence artificielle à affiner ses choix et à sélectionner le meilleur partenaire possible.

Really ? Personnellement, si on adoré « Hang the DJ », le concept en lui-même ne nous a pas du tout donné envie. Et si la dystopie est censée montrer les dérives des nouvelles technologies, il faut croire que certains ne l’ont pas compris comme ça. A-t-on vraiment besoin d’un nouvel algorithme qui contrôle nos vies, d’une énième intelligence artificielle qui décide à notre place ? Alors oui, forcément, remettre sa love life entre les mains « expertes » d’un robot, ça peut paraître moins imprévisible, moins fatiguant. Mais promis, ce sera aussi incroyablement plus déprimant.

La video ELLE du jour :
COMMENT FAIRE POUSSER VOS ONGLES PLUS VITE

D'autres articles: