Devenir blonde : à qui ça va et comment entretenir sa coloration ?

Mis à jour le 20 août 2020 par Malvine Sevrin
Devenir blonde : à qui ça va et comment entretenir sa coloration ? Instagram @leohairartist

Devenir blonde continue de faire rêver de nombreuses femmes qui n'hésitent pas à éclaircir leurs cheveux pour afficher de jolis reflets dorés. Une transformation capillaire qui demande un entretien régulier histoire d’éviter que le tant désiré blond californien ne vire au jaune délavé.

On rêvait d’une chevelure digne de Pinterest, dans le mood "subtilement éclairci par le soleil", et on a confié pour cela notre crinière entre les mains expertes du salon Leohairartist. Combien coûte une transformation capillaire de ce genre ? Que faut-il savoir avant d'éclaircir ses cheveux ? Quels soins après ? On vous dit tout.

Tout en haut du podium des services les plus demandés chez Leohairartist ? Les transitions du brun au blond, qu'il s'agisse d'un changement drastique de couleur, d’un ombre hair pour l’été, d’un joli cendré, ou encore de très fines mèches qui se fondent parfaitement dans la chevelure. La décoloration peut être plus ou moins prononcée selon les envies de la cliente.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par L E O H A I R A R T I S T (@leohairartist) le

La transition de brune à blonde est-elle possible pour toutes ?

Cela doit se voir au cas par cas en salon. Pour cela, la coiffeuse procède d’abord à un diagnostic pour comprendre précisément les attentes de sa cliente, et connaître ses antécédents capillaires

Si vos cheveux ont subi un lissage brésilien, une coloration végétale ou une coloration maison à l’aide de produits de grande surface, il faudra redoubler de prudence. Dans la majorité des cas, ces différents types de services bloquent ou freinent l'éclaircissement, étape-clé d’une transformation capillaire” explique Leonora. Pour éviter les mauvaises surprises, il faudra donc commencer par la décoloration d’une mèche test cachée à l’arrière de la chevelure afin de vérifier la réaction et l'état du cheveu avant de décider si un éclaircissement est possible. “Cela nous permet de voir jusqu’où peut aller l’éclaircissement ainsi que la résistance du cheveu face à ce procédé” précise l’experte.

Comment se passe l'éclaircissement ?

Si vous êtes pressée et que vous pensez caler votre rendez-vous chez le coiffeur entre deux meetings extérieurs, oubliez. Un résultat de qualité demande du temps et de la patience. En fonction de votre longueur, il faudra prévoir plusieurs heures devant vous voire toute une journée en salon. 

Une fois le diagnostic posé et la mèche test effectuée si besoin, place à la technique. Première étape : la racine, qui peut être laissée au naturel si on le désire. La plupart du temps, elle est uniquement corrigée. Pour les longueurs. On procède à la technique du crêpage. La chevelure est emballée avec de l’éclaircissant auquel on ajoute du Olaplex pour protéger les cheveux.

Lorsqu’on approche la teinte désirée, on passe au shampooing. Pour cela, on procède donc au décrêpage avec de l’Olaplex numéro 2. Une fois les cheveux démêlés, la couleur va être fondue pour un rendu très naturel et on termine ensuite par une patine, sans oublier un soin profond. Last but not least : la coupe et le brushing. Chez Leohairartist, on aime terminer en donnant à la chevelure un effet wavy, ce qui permet d’illuminer la couleur.

Le coût : une transformation capillaire pour devenir blonde nécessite environ 8 heures de prestation, pour un tarif allant de 200 à 370€. Ce prix varie en fonction de la longueur et de la quantité de produit qui aura été nécessaire pour obtenir le résultat demandé par la cliente.

Comment entretenir son blond en salon ?

Le blond fait partie des couleurs qui demandent le plus de soins, y compris en hiver. Cette couleur a besoin d’éclat et peut être sublimée grâce à une patine afin de la rendre plus chaude ou plus froide selon les envies. S’il s’agit d’une colo ou d’une décoloration, la repousse doit être retouchée régulièrement, toutes les cinq à six semaines. S’il s’agit d’un balayage, cela peut attendre deux à trois mois. Il existe également toutes sortes de shampoings et de soins qui aident à raviver le blond entre les rendez-vous chez le coiffeur.

Comment entretenir son blond à la maison ?

Maintenant que vous avez obtenu la chevelure de vos rêves, il faudra en prendre soin pour ne pas que cela tourne au cauchemar en adoptant une routine capillaire adaptée. Car comme le rappelle la coiffeuse, le secret d’une belle transformation capillaire c’est “80% d’entretien au quotidien, 20% en salon”. Vous voilà prévenue !

À l’instar de la canonissime Emily Ratajkowski qui a souhaité elle aussi devenir blonde pour la première fois de sa vie après le confinement, on adopte une routine capillaire dédiée aux cheveux décolorés. Dans mon cas, c’est celle de la gamme Blond Absolu de Kérastase qui m’est recommandée, la première gamme de soin pour cheveux colorés dédiée aux blondes. Cette routine comprend l’utilisation d’un shampoing et masque professionnels, ainsi que d’une protection thermique avant chaque brushing ou lissage. 

Verdict : 

Les photos parlent d’elle-même. Le blond accroche la lumière et est parfaitement estompé dans le reste de ma chevelure. Le rendu est ultra naturel, difficile d’imaginer tout le travail qu’il y a derrière ça. Grâce au soin Olaplex réalisé en salon, mes cheveux sont immédiatement doux et léger. Les commentaires de mes proches sont sans appel : “digne de Pinterest” me dit l’un d’entre eux. Devenir blonde était l'un de nos #Hairgoal. Objectif atteint ! 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par L E O H A I R A R T I S T (@leohairartist) le

Leohairartist : Avenue de Limburg stirum 92, 1780 Wemmel. Sur rendez-vous uniquement via le 02 675 52 22. Plus d'infos sur leohairartist.be

À LIRE AUSSI

Allez-vous craquer pour le rogue hair, la tendance capillaire de l'été ?

Le Steampod 3.0 vaut-il vraiment le coup ?

Bronzing : la coloration que l'on va toutes demander à notre coiffeur cet été