5 manières (plus) écologiques de se démaquiller

Mis à jour le 9 juillet 2018 par Laure Vandendaele et Virginie Dupont
5 manières (plus) écologiques de se démaquiller

Notre conscience écologique grandit au rythme des cosmétiques de plus en plus verts. L'époque des lingettes jetables et autres disques démaquillants est donc révolue. Focus sur des solutions respectueuses de notre visage et de la planète.

L’étape du démaquillage peut être vécue comme une corvée. Or, elle est essentielle pour débarrasser la peau des impuretés (même si vous ne portez pas de maquillage). Vous êtes accro aux lingettes et disques démaquillants ? Stop ! En plus de contenir généralement des conservateurs et parfums irritants pour la peau, les lingettes n’éliminent que 70 % du maquillage. Parce qu’elles atterrissent directement dans la poubelle après utilisation, elles sont en plus très polluantes. Et de l’impact négatif sur l'environnement de la fabrication des cotons démaquillants, on en parle ? Pour protéger des nuisibles le coton qui les compose, on recourt à des pesticides qui, à leur tour, sont nocifs pour l'environnement et la santé des autres animaux. Heureusement, il existe de plus en plus d’alternatives qui démaquillent d'une manière plus douce et moins polluante. Finis les beauté faux pas et bonjour un monde plus propre.

1/

Le gant magique

5 manières (plus) écologiques de se démaquiller - 1

Fabriqué à partir d'une nouvelle génération de microfibres, ce gant permet d’éliminer rapidement et efficacement toute trace de maquillage sans utiliser de démaquillant. L’eau claire suffit pour faire disparaître le make-up et les impuretés. Nettoyez ensuite le gant au savon. Rincez et laissez sécher. Une fois sec, le Magic Mitt est à nouveau stérile et prêt à l’emploi.

Magic Mitt de Jane Iredale, € 17. Disponible chez Kroonen & Brown à Bruxelles

2/

Les disques réutilisables

5 manières (plus) écologiques de se démaquiller - 3

Si le démaquillage des yeux rime avec ennuyeux, les cotons démaquillants sont quant à eux polluants. Les disques réutilisables de la marque française Lamazuna sont composés de microfibres durables qui absorbent le maquillage et les impuretés. Ils s’utilisent simplement avec de l'eau ou avec un démaquillant. À la fin de la semaine, glissez-les dans leur filet de lavage en coton bio et lavez-les en machine. Ils résistent à 300 lavages environ, ce qui vous laisse le temps de voir venir.

Disques réutilisables de Lamazuna, € 25 pour 20 pièces. Disponible chez Di et sur le webshop écologique Kudzu.be

3/

L'hydro-démaquillage

5 manières (plus) écologiques de se démaquiller - 5

Le label belge Cent pur Cent a récemment élargi sa gamme de make-up minéral à grand renfort d'une collection de gants fabriqués en microfibres uniques. Les fibres en forme d'étoiles de mer sont 100 fois plus fines qu'un cheveu humain. Au contact de l'eau, elles s'activent pour démaquiller rapidement et efficacement tout en respectant la peau.

Outre le gant standard (Glov Classic Fiber), la gamme comprend des Glovs pour démaquiller les yeux (Glov Comfort), à emporter en voyage (Glov on-the-go) et une miniversion pour enlever le mascara qui coule ou le rouge à lèvres qui file (Glov Quick Treat).

Glov de Cent pur Cent, à partir de € 7,99. www.centpurcent.com

4/

L’éponge Konjac

5 manières (plus) écologiques de se démaquiller - 7

Au premier abord, cette éponge ressemble à une pierre. Mais une fois humidifiée, la structure cellulaire unique de cette éponge alcaline 100 % naturelle enlève le maquillage, élimine l'excès de sébum et exfolie les cellules mortes. Effectuez des mouvements circulaires sur le visage pour stimuler la circulation sanguine de la peau tout en respectant son pH. Une éponge peut se conserver 2 à 3 mois.

Éponge Konjac Originale pour tout type de peau, € 12. Disponible sur biotylab.com

5/

Les lingettes compostables

5 manières (plus) écologiques de se démaquiller - 9

Nous étions déjà fans de la marque naturelle Beauty Kitchen, mais nous en sommes devenues littéralement dingues après avoir découvert sa collection Seahorse. Cette ligne de soins comprend des microalgues nourrissantes qui aident à combattre le vieillissement de la peau. Cerise sur le gâteau : un pourcentage des ventes est reversé à The Seahorse Trust, une organisation qui vise à préserver les hippocampes.

Seahorse Plankton Sustainable Beauty Wipes de Beauty Kitchen, € 6,99. www.hollandandbarret.be

D'AUTRES ARTICLES

30 coiffures de mariée irrésistibles pour cheveux courts

Skinny & Co : les premiers cosmétiques 100 % naturels à l'huile de coco

On a testé : le seul salon de beauté slow cosmétique de Belgique