Le pop-up music store d’Hermès à Bruxelles

Publié le 14 mai 2018 par Elisabeth Clauss
Le pop-up music store d’Hermès à Bruxelles

Du 23 mai au 2 juin, Hermès fait danser l'imaginaire et le Châtelain, avec Silk Mix.

Silk Mix dévoile l'univers des soies masculines chez Hermès, à travers une exposition éphémère, qui est aussi une installation, qui est encore une expérience ludique interactive.

Le pop-up music store d'Hermès à Bruxelles - 1
Photo : Iciar-J.-Carrasco

 

Hermès met l'art en musique, dans un décor de magasin de disques, où chaque élément se regarde, s’écoute, où chaque note de musique ou de mode est sujette à découverte. Les carrés de soie pour homme illustrent des pochettes de disques et des cravates habillent les cassettes (pour les plus jeunes de nos lecteurs, une "cassette", c'est ce qui précédait le "CD", qui précédait lui-même le MP3).

Le pop-up music store d'Hermès à Bruxelles - 3
Photo : Iciar-J.-Carrasco

Le pop-up music store (en français dans le texte) devient un lieu de vie, de rencontres inattendues et de surprises, fondé sur une passion, celle pour la musique partagée par Véronique Nichanian, directrice artistique de l’univers masculin chez Hermès, et Christophe Goineau, directeur de la création de la soie masculine chez Hermès.

Thierry Planelle – directeur artistique dans l’univers de la musique, qui signe les bandes-son des défilés du prêt-à-porter homme chez Hermès depuis quinze ans – joue sa gamme dans le trio.

Parmi les disques ronds, on explore les carrés de soie et les cravates imprimées : certains sont accrochés aux murs, comme les disques aux cimaises des disquaires. D’autres, façon vinyles 33 tours, sont rangés dans des bacs. On fouille, on écoute son coeur, on bat la mesure de l'excellence de l'univers Hermès.

Le pop-up music store d'Hermès à Bruxelles - 5
Photo : Iciar-J.-Carrasco

 

L’expérience est poétique, un brin rétro, elle déplace les sens, disperse le regard : on pense regarder des disques et on touche de la soie, on se laisse
happer par des dessins dont on fantasme la musique. C'est le but du jeu, le crescendo du tempo : à chaque disque – ou carré – est associé un extrait de la bande-son des défilés des huit dernières années. A chaque cassette – ou cravate – correspond un titre sorti en 2017.

 

Le pop-up music store d'Hermès à Bruxelles - 7
Photo : Quentin de Briey

 

Musique, sport, jeu, littérature… le plaisir de porter un carré ou une cravate est le même que celui que l’on prend à choisir un disque : on l’assortit à son humeur, au temps qu’il fait, à une rencontre… A propos de laquelle vous pourrez frayer avec une quarantaine de DJ/musiciens belges et internationaux, invités à performer pendant toute la durée du pop up. Certains sets seront relayés en live streaming par des radios locales. Au programme également, un atelier de sampling, ou comment créer son propre morceau de musique électro !

 

Le pop-up music store d'Hermès à Bruxelles - 9
Photo : Quentin de Briey

 

Entre la musique et les images, la soie et les accessoires, se rythment des correspondances, des consonances créatives : 225 modèles et 53 motifs pour les carrés, 125 modèles et 25 motifs pour les cravates. Chacun est un récit en soie, un voyage en soi.

37 Place du Châtelain, 1050 Bruxelles.

 

Le pop-up music store d'Hermès à Bruxelles - 11

Le pop-up music store d'Hermès à Bruxelles - 13

Le pop-up music store d'Hermès à Bruxelles - 15

Le pop-up music store d'Hermès à Bruxelles - 17
Photos : Quentin de Briey