L’agenda du week-end (où l’on discute super sexe, cerises et mise en abîme)

Mis à jour le 23 mars 2018 par Grégory Escouflaire
L’agenda du week-end (où l’on discute super sexe, cerises et mise en abîme)

Mais que faire ce week-end ? Il paraît que le vent va souffler fort, très fort, alors autant se réfugier au théâtre, au cinéma, dans une librairie ou une salle de concert... Suivez le guide de la ELLE Team !

L'agenda du week-end (où l'on discute super sexe, cerises et mise en abîme) - 1Source : Courts Mais Trash

1. Festival "Courts Mais Trash" (Les Riches-Claires, Bruxelles)

"État d'alerte sa mère", "Proutman", "Queen Kong", "Les Bijoux pour Zizi",... : c'est fin c'est très fin ça se mange sans fin, et encore on ne cite pas les plus gore. Le festival Courts Mais Trash, c'est une centaine de films auto-produits et lo-fi projetés pendant 5 jours aux Riches-Claires - dont 23 réalisés par des femmes. Ici le "balance ton porc" on connaît bien, mais plus au sens propre que figuré... Bref si vous aimez le WTF, la grosse déconne et le "super SEX", vous allez être servies !

Où ? Les Riches-Claires, rue des Riches-Claires, 24 - 1000 Bruxelles

Quand ? Jusqu'au dimanche 21 janvier

Plus d'infos ? Courts Mais Trash

1/

L'agenda du week-end (où l'on discute super sexe, cerises et mise en abîme) - 2
Source : Éditions du Cherche Midi

2. Cali dédicace son premier roman (Filigranes, Bruxelles)

Il y a 15 ans l'on découvrait Cali avec "L'Amour parfait", un disque de rupture qui allait droit au coeur, écrit par un écorché vif qui citait Salinger et Fante dans ses textes. Autant dire qu'on l'attendait, secrètement, au rayon littérature - et voilà qu'il a sauté le pas. Dans "Seuls les enfants savent aimer", Cali évoque la perte de sa mère, à l'âge de 6 ans. Un hommage pudique et poignant, à découvrir en compagnie de l'auteur s'il vous plaît bien.

Où ? Librairie Filigranes,  Avenue des Arts 39-42 - 1040 Etterbeek

Quand ? Samedi 20 janvier de 11h30 à 14h30

Plus d'infos ? Filigranes

2/

L'agenda du week-end (où l'on discute super sexe, cerises et mise en abîme) - 3
Source : Cinéma Galeries

3. Festival "L'Heure d'Hiver" (Cinéma Galeries, Bruxelles)

C'est de la poésie pure, un cinéma de la quête et du questionnement, que celui d'Iran. Et il est à l'honneur dans plusieurs hauts-lieux de la capitale, jusqu'au 18 février. Impossible évidemment de vous résumer la pléthore d'événements qui lui sont consacrés, mais retenez au moins cette "Heure d'Hiver" spéciale Téhéran au Cinéma Galeries, et ce film, "Le Goût de la Cerise" d'Abbas Kiarostami - une vraie splendeur, récompensée par la Palme d'Or en 1997. Pour un dimanche transfiguré, voire l'hiver tout entier.

Où ? Cinéma Galeries, Galerie de La Reine, 26 - 1000 Bruxelles

Quand ? Dimanche 21 janvier à 13h (festival jusqu'au 18 février)

Plus d'infos ? Cinéma Galeries

3/

L'agenda du week-end (où l'on discute super sexe, cerises et mise en abîme) - 4Nilüfer Yanya (source : Sodwee)

4. PIAS Nites (Beursschouwburg, Bruxelles)

Le leitmotiv des PIAS Nites, c'est la découverte : on y va les oreilles grandes ouvertes, l'esprit curieux et sans a priori, en espérant y découvrir nos prochains coups de coeur musicaux. Cette fois, honneur aux femmes avec la jeune rappeuse anversoise qui monte Blu Samu, Natalie Prass et sa country-soul satinée (on pense à Feist, et à Joni Michell), sans oublier l'intrigante Nilüfer Yanya (la Kring Krule au féminin ?), dont on n'a pas fini d'entendre parler. Luv luv luv.

Où ? Beursschouwburg, rue Auguste Orts 20-28 - 1000 Bruxelles

Quand ? Mercredi 24 janvier à 21h

Plus d'infos ? PIAS Nites

4/

L'agenda du week-end (où l'on discute super sexe, cerises et mise en abîme) - 5Source : Beata Szparagowska

 5. "C’est toujours un peu dangereux de s’attacher à qui que ce soit" (Théâtre Varia, Bruxelles)

On adore le duo formé sur scène par Hervé Piron et Eno Krojanker, deux sacrés boute-en-train qui se jouent des codes du théâtre pour nous faire rire et réfléchir. C'est drôle, intelligent, original, d'une dérision qui fait plaisir à voir. Dans cette reprise, les deux potos questionnent le rapport entre eux et le public en bousculant nos petites habitudes de spectateurs, sur un mode "tel est pris qui croyait prendre" absolument tordant (et BIM la mise en abîme !). On en ressort revigoré, et franchement enchanté.

Où ? Théâtre Varia, Rue du Sceptre 78 - 1050 Bruxelles

Quand ? Jusqu'au 3 février

Plus d'infos ? Théâtre Varia

Envie d'autres bons plans sorties ? Consultez notre rubrique "Adresses" !

 

Photo Une : "The Party" de Blake Edwards