Lancer sa start-up en Belgique: mode d’emploi

Mis à jour le 22 janvier 2018 par Laurence Donis
Lancer sa start-up en Belgique: mode d’emploi

Comment passer du rêve à la réalisation concrète?

Vous bossez dans la mode, la musique, l'animation, le design, ou encore la pub et vous avez toujours eu envie de monter votre propre boîte? Et si c'était votre bonne résolution de 2017? Cette année, on s'y met. Et même si on ne sait pas par où commencer/élaborer un business plan relève pour nous du miracle/nos connaissances très limitées en droit ont été oubliées/les mots «stratégie de présence en ligne» nous font frissonner... Mais concrètement, ça se passe comment? On démarre avec Creatis, le premier accélérateur de start-up belges dédié aux industries culturelles et créatives.

Creatis à Paris
Creatis à Paris

Soutenu par ING et KissKissBankBank, l'incubateur vise à vous accompagner dans la création et le développement de votre entreprise pendant un an. Et à votre disposition, des experts pour répondre à toutes vos questions. Au programme: des formations collectives, des ateliers, un suivi individuel, etc. Cette «résidence d'entrepreneurs culturels» sera hébergée dans l'ING Art Center, Place Royale à Bruxelles. Entre dix et douze start-up pourront donc se partager cet espace de travail dès le 1er février. On se lance?

En pratique: Les entreprises intéressées et présentant un projet innovant peuvent soumettre leur candidature ici. Si vous êtes sélectionné, il faudra débourser 270 euros par mois pendant un an pour louer des postes de travail.