11 soins cheveux du futur

Mis à jour le 10 janvier 2018 par ELLE Belgique
11 soins cheveux du futur

cover

 

Une pilule anti-cheveux blancs, un casque activateur de croissance, un soin long lasting… Le bad hair day, c’est du passé ou presque. Misez sur les soins de demain ! 

Dossier réalisé par Belen Ucros avec Sophie Beresiner, Joely Walker, Sarah Huyberechts et laurence Descamps. Photos Mokael Schulz. Stylisme Julie Chanut. Modèle Annelot de Waal  @OUI

La beauté des cheveux est une industrie lourde ! Elle brasse des millions d’euros et ce chiffre n’en finit pas d’augmenter…

Pas surprenant quand on sait, dixit les psys les plus sérieux, qu’être bien coiffée augmente le capital confiance en soi et influence l’humeur du jour pour 80 % des femmes.

Le problème, quand on n’est pas une pro du brushing, c’est qu’avoir un « great day hair » dépend plus du hasard que du coup de brosse. Bonne nouvelle : tout ça va changer, grâce à des découvertes et à des innovations qui débarqueront bientôt dans les salons.

Si on ne peut pas encore vous promettre la pilule qui fait des ondulations wavy hollywoodiennes dès la première prise (on en rêve !), on peut en revanche vous annoncer qu’il sera très bientôt possible de colorer ses cheveux avec un fer à lisser ou d’obtenir plus de volume et de longueur grâce à un casque conçu par un chercheur de la Nasa.

Nos cheveux ont de beaux jours devant eux…

1/

1

  • Le casque activateur de pousse

Oui, c’est sérieux. Derrière cette invention, un scientifique de la Nasa et à la Nasa, on ne rigole pas ! Le casque Laser Theradome™ a été conçu par Tamim Hamid, un ingénieur biomédical accablé par un problème de chute de cheveux. Boosté par ce souci, il a mis au point un appareil qui utilise la technologie du laser froid pour reproduire le mécanisme biochimique de la croissance du cheveu. En clair, la lumière émise par le laser pénètre au cœur de la tige capillaire et y répare les dommages qui provoquent la chute des cheveux. Elle stimule les follicules pileux dormants et renforce ceux qui sont en activité pour enrayer la chute.

Résultats ? Après dix-huit traitements, les cheveux sont déjà plus souples et plus brillants. Après vingt-huit traitements, ils sont visiblement plus denses, plus épais, plus longs. La bonne nouvelle, c’est que les effets sont cumulatifs et s’intensifient de traitement en traitement.

En pratique, c’est tout simple : le casque s’utilise à la maison et chaque traitement dure une vingtaine de minutes. Cerise digitale sur le gâteau, le casque peut être contrôlé via un iPhone et un système enregistre le nombre de traitements déjà effectués. Bon, c’est pas donné, mais celles (et ceux) qui ont des problèmes de perte de densité savent combien elles (ils) ont déjà dépensé en extensions, poudre colorante pour le cuir chevelu et autres astuces « cache-misère » et se rendront vite compte que l’investissement en vaut vraiment la peine. D’autant plus que, tests à l’appui, la technologie fonctionne dans 100 % des cas.

Casque Laser Theradome™, 849 €.

www.theradome.fr

  • Le scan zéro défaut

Les cheveux poussent sur le cuir chevelu. Donc, un cuir chevelu en bonne santé est indispensable pour produire de beaux cheveux. Aujourd’hui, tout ce qu’on peut faire, c’est réagir aux symptômes (sécheresse, pellicules, démangeaisons…), visibles en surface mais engendrés par des déséquilibres situés dans les couches profondes du cuir chevelu. Mais si l’on pouvait aller voir plus loin, avec une caméra grossissante capable de détecter et d’analyser le problème à la source, tout pourrait changer ! Or ce genre de caméra existe déjà…

C’est quoi ? Conçu par les laboratoires Furterer, le capilliscope est un appareil doté d’une mini caméra vidéo ressemblant à un stylo que la technicienne balade sur la tête. Un écran diffuse les images captées par la caméra et permet à la spécialiste d’analyser en détail l’état du cuir chevelu, la présence de pellicules, de rougeurs ou d’irritations. L’appareil mesure aussi le taux de sébum et l’épaisseur des cheveux. Muni de cet ensemble de données, le coiffeur établit un traitement sur mesure. En trente minutes, on en apprend plus sur ses cheveux que jamais. Et en plus, c’est gratuit !

Au Spa Capillaire René Furterer, place de la
Madeleine 15, 75008 Paris, +33 1 42 65 30 60. Infos pour la Belgique : centre dermocosmétique Ligne Xade, rue Grégoire Wilcoz 4, 7060 Soignies, 067 33 22 61, qui propose des diagnostics de manière ponctuelle.

  • La brosse magique

Utilisé dans les salons L’Oréal Professionnel pour le soin Serioxyl qui combat l’affinement des cheveux, cet appareil vibromassant ressemble à une brosse nettoyante pour le visage, avec son embout équipé de petits picots qui purifient le cuir chevelu.

L’idée : créer un environnement sain sur le cuir chevelu pour booster la production de cellules au niveau du follicule pileux et obtenir ainsi des cheveux de meilleure qualité.

En pratique, l’opération est toute simple et finalement plutôt agréable : après avoir appliqué un produit purifiant (le Scalp Deep Cleansing Treatment) au niveau des racines, le coiffeur utilise l’appareil pour effectuer un massage du crâne avec des mouvements lents en forme de petits « S » pendant deux à trois minutes. Débarrassé ainsi des cellules mortes, le cuir chevelu est prêt à recevoir tous les autres soins et à en bénéficier d’autant plus que sa microcirculation sanguine a été réactivée.

Service Fuller Hair Serioxyl, à partir de 10 € dans les salons L’Oréal Professionnel.

www.lorealprofessionnel.be

  • La pilule anti-cheveux blancs

Le vieillissement, quel qu’il soit et quelle que soit la partie du corps, est provoqué par un phénomène d’oxydation. Au niveau des cheveux, l’accumulation progressive du stress oxydatif entraîne la formation de peroxyde d’hydrogène, c’est-à-dire, pour faire simple, d’eau oxygénée, qui dépigmente petit à petit la fibre capillaire. D’où l’apparition de cheveux blancs… Cette découverte relativement récente a donné le signal de départ à une série de recherches visant à mettre au point et à développer une pilule capable de bloquer ce processus. Le but étant, à terme, d’empêcher le cheveu de devenir blanc.

En théorie, ça ressemble à de la science -fiction. Mais quand on sait que les laboratoires L’Oréal sont sur le coup, on peut garder espoir… Seul bémol aux promesses de cette pilule miracle : elle ne pourra pas redonner leur couleur aux cheveux blancs qui existeraient déjà avant sa prise.

2/

3

  • Le fer à colorer

Même si les marques ont fait d’énormes progrès dans les formulations et les modes d’emploi, il faut bien avouer que se colorer les cheveux n’est pas toujours l’opération beauté la plus agréable. Ouf, on pourra bientôt faire sa colo en deux temps trois mouvements et sans colorant chimique grâce à un appareil qui ressemble étrangement à un fer à lisser. Dans cet appareil d’apparence anodine se cache en fait une technologie d’ions focalisés en faisceau, mise au point par des chercheurs de l’université du Nouveau Mexique et du Los Alamos National Laboratory. Quand on passe le fer sur une mèche de cheveu, il y imprime des réseaux de diffractions qui reflètent la lumière différemment et changent ainsi la couleur des mèches traitées. Les résultats sont permanents (sauf pour les repousses qui doivent être traitées, c’est logique). Scientifiques et chercheurs travaillent actuellement sur une version semi-permanente de la technique. Évidemment, fabriquer un tel appareil a un prix, qui s’élève actuellement à des millions de dollars. Ce n’est donc pas demain la veille qu’on pourra acheter en boutique le fer à colorer ! Quoique… Procter & Gamble Beauty vient de rejoindre le projet et vu la force de frappe du géant de l’industrie cosmétique, les choses pourraient avancer plus vite que prévu. Affaire à suivre…

  • Le soin long lasting 

Prolonger pour plusieurs semaines l’allure healthy et lustrée que les cheveux retrouvent après un soin au salon de coiffure, on en rêve toutes. C’est possible depuis quelques semaines avec cette gamme griffée L’Oréal Professionnel.

Ça se passe comment ? Formulé pour réparer les cheveux en profondeur, ProFiber se compose d’un soin réservé à une utilisation professionnelle, au salon, et de produits pour la maison. L’originalité des formules est de garantir un effet longue durée. Première étape au salon, pour un diagnostic du degré d’endommagement des cheveux qui déterminera l’intensité de réparation à choisir, du shampooing au concentré soignant que le coiffeur applique en layering, mèche par mèche, en terminant par un soin activateur à effet longue durée.

Résulats ? Il est immédiat : des cheveux plus forts, plus brillants. À la maison, on poursuit, classiquement, avec un shampooing, un après-shampooing, un masque et un soin sans rinçage et, tous les quatre shampooings, avec un soin Re-charge qu’on laisse agir cinq minutes. SH

Protocole ProFiber, de 15 € à 20 € selon la longueur des cheveux, au salon Jane Kalo, Markt 18, 1780 Wemmel, 02 452 62 12, et dans tous les salons L’Oréal Professionnel.

  • Le lissage sans dégâts

Des cheveux lissés en salon, c’est le rêve au quotidien : chevelure lisse et mouvement parfait, même sans brushing. Hélas, c’est un vrai cauchemar pour les longueurs et surtout les pointes, qui deviennent sèches et cassantes car les techniques utilisées restent souvent agressives pour la cuticule des cheveux. Avec l’arrivée du lissage coréen, les choses vont enfin changer.

C’est quoi ? Le seul lissage qui s’effectue à froid, sans aucun apport de chaleur, et qui convient à tous les types de cheveux, qu’ils soient frisés, épais, méchés, colorés, fins ou sensibilisés. Le produit est appliqué mèche par mèche et pénètre la cuticule capillaire pour modfier la structure même du cheveu. Le résultat est permanent (ce qui signifie qu’on ne traite que les repousses pour l’entretien).

Résultats ? Des cheveux parfaitement lissés, mais pas abîmés. La chevelure reste souple et brillante et si on a trop de volume, le traitement le maîtrise sans écraser les racines. En fait, c’est le parfait compromis entre le lissage brésilien (rapide) et le lissage japonais (lissant). Le secret de la technique ? Une formule enrichie en henné, en huile d’olive naturelle et en collagène marin pour régénérer et nourrir la fibre capillaire en profondeur.

Prix à partir de 200 € chez Otman Création,

place Peter Benoit 5b, 1120 Neder-Over-Heembeek, 02 262 23 00.

3/

2

  • Le hair tattoo 

C’est quoi ? Non, l’idée n’est pas de se faire tatouer un dragon, une ancre ou le symbole de l’infini sur le crâne. Cette technique cible les cuirs chevelus plus ou moins dégarnis et reproduit, grâce à la micropigmentation, l’effet d’un cuir chevelu rasé de près (pour les hommes) ou permet, pour ceux et celles qui ont les cheveux plus longs, d’ombrager les zones clairsemées ou en manque de densité et donner ainsi l’illusion de plus de relief et d’épaisseur.

Comment ça se passe ? Le travail est effectuée au dermographe de tatoueur par un spécialiste.C’est indolore et il n’y a quasiment pas d’effets secondaires, à part quelques rougeurs sur la zone traitée, qui s’estompent au bout de quelques heures à trois jours maximum. Aucun risque de modification de la couleur au fil du temps, puisque les pigments utilisés sont organiques et non minéraux,comme ceux utilisés parfois dans le maquillage permanent. Leur durée de vie, de cinq à dix ans, dépend notamment du pH de la peau et de son phototype. C’est plutôt une bonne nouvelle car qui voudrait, avec le temps, se retrouver avec un cuir chevelu aux reflets verdâtres ?

À partir de 500 €. 50 € la première consultation de 30 min chez Hair Tattoo by Hugues et au Care Studio Adrien Coelho, 0497 82 10 24.

www.hair-tattoo-by-hugues.com

  • L’app colo

Passer du blond au roux, du brun au platine ou du cendré au noir, ça ne s’improvise pas ! Et parfois, hélas, le résultat ne correspond pas du tout à ce qu’on avait imaginé. Pour éviter tout crêpage de chignon avec le coloriste, on essaie la toute nouvelle app Color Live d’Inoa.

C’est quoi ? Exclusivement disponible sur l’Ipad du coiffeur, cette appli permet de choisir sa couleur idéale en fonction d’une série de critères  comme la couleur des yeux, le type de carnation… Une fois ces infos encodées, l’app propose les nuances qui matchent le mieux. Avant de passer à la mise en pratique, le coloriste peut même prendre une photo de sa cliente et tester la couleur proposée de manière virtuelle. Plus d’erreur possible !

Service gratuit à La Maison by JV, rue Washington 57, 1050 Bruxelles, 02 537 55 15.

  • L’anti-âge japonais

C’est quoi ? Un rituel inédit que l’Atelier de Coloration, spécialiste de la santé et de la beauté des cheveux, a découvert au Japon et propose en exclusivité. Imaginez : 1 h 30 entièrement consacrée à l’application de cinq soins à la formulation unique, pour retrouver la brillance et la douceur d’une chevelure d’enfant.  Tout commence par un shampooing clarifiant qui nettoie les cheveux en profondeur et les débarasse de tous les résidus de produits coiffants et de pollution. Un rapide pré-séchage puis la technicienne enchaîne les différents soins, qui sont selon leurs propriétés, liquides ou crémeux : lisser, régénérer ou favoriser la pénétration des actifs. Pendant tout ce temps, rien n’est laissé au hasard et parce que la détente fait aussi partie du rituel, les temps de pause s’accompagnent de massage du cuir chevelu,  de la nuque et des épaules, et de la dégustation d’un délicieux thé Fleur de Geïsha .

Résultats ? Incroyable, sans exagérer ! Non seulement les cheveux ont plus de corps et sont comme régénérés, mais le résultat perdure, même après plusieurs shampooings ! LD

Soin Tokio Inkarami, de 120 à 150 €  selon l’état des cheveux, leur épaissseur et leur longueur, à L’Atelier de Coloration, rue de Namur 65A, 1000 Bruxelles, 02 511 16 00.

  • Le hammam pour cheveux

Comme on va au hammam pour se détoxifier et régénérer sa peau, ce soin, qui se fait sur cheveux secs et non lavés, promet un vrai coup d’éclat, même sur les cheveux les plus ternes.

C’est pour qui ? Tout le monde, tous les types de cheveux, parce qu’en fonction de l’état des longueurs et des pointes, la formule appliquée se compose de rhassoul, de baume de karité ou d’huile d’argan que le coiffeur applique sur les longueurs et laisse pauser sous la chaleur humide d’un casque. Le bonus : les senteurs – orange, frangipanier, coco – qui donnent l’impression d’être en voyage… LD

La Magie du Hammam, de 35 € à 49 € au salon By Joseph, rue des Minimes 25, 1000 Bruxelles,
0495 48 70 00.