3 sextoys passés au crash test

Mis à jour le 20 février 2018 par Marie Guérin
3 sextoys passés au crash test

1

 

On a donné de notre personne et testé pour vous 3 sextoys. Bulletin ! 

3

  • Fireman de Smilemakers - 39,90 euros

On apprécie le côté ludique de la gamme Smilemakers qui propose quatre profils de vibros, pour chaque besoin.

Le « pompier » est destiné au clitoris et s’acquitte adroitement de sa tâche. Le plus ? Il est disponible à petit prix chez Di. Le moins ? La pile (non comprise) qui rend l’âme quand il ne faut pas.

Note: 6/10.

1/

a

  • Ida de Lelo - 159 euros

S’il est muni d’une commande, celle-ci n’est pas un gadget. On l’utilise pour faire varier les vibrations de façon beaucoup plus instinctive qu’avec les traditionnels boutons. Il stimule tout, clito et point G, et peut être utilisé pendant le rapport, à deux. Un vibro dont on utilise vraiment les multiples fonctions.

Note: 10/10.

2/

2

  • G-Vibe de Fun Toys - 109,99 euros

Visuellement déjà, cet objet tentaculaire a de quoi surprendre. Vendu pour son côté multifonctionnel, il est peut-être victime de cet atout.

Techniquement, il peut stimuler le point G et le clito en même temps, le point P et le point G, le mont de vénus et le clito ou les tétons. En pratique, une fois en main, on ne sait pas où le mettre. Pas très instinctif, tout ça.

Note: 4/10.