Où sortir pour un karaoké ?

Mis à jour le 20 février 2018 par Juliette Debruxelles
Où sortir pour un karaoké ?

sex_and_the_city2-karaoke1

Qui l’eût cru ? S’égosiller sur un vieux tube devant et avec ses amis est redevenu envisageable. Pourquoi ? Parce que c’est l’éclate.

« Someone Like You » d’Adele, le morceau le plus chanté dans les karaokés du monde entier depuis 2012...

  • D'où ça vient ? 

D’Asie, où le karaoké est une institution. Ça, on le savait. Ce qu’on sait moins, c’est que le come-back de l’activité, jusqu’il y a peu réservée aux fans de Mariah Carey et de Johnny, est directement lié à la eightiestalgie (de eighties + nostalgie) et à la ninetiestalgie qui frappe les branchés. Chez nous, c’est dans les années 90 que les micros trempés de sueur ont commencés à amplifier les voix des chanteurs amateurs. Sur les écrans où défilaient les paroles saccadées, des fonds bien kitsch, des dauphins, des couchers de soleil, des embruns… Pile l’esthétique qui enthousiasme aujourd’hui les « gens qui savent ». Quand on est un hipster des beaux quartiers, chanter à tue-tête sur un morceau des Backstreet Boys le vendredi soir face à ses potes déchaînés, ce n’est pas une option, c’est une obligation !

  • Où chanter ?

Le Snap

La video ELLE du jour :
TOP 5 DES APPLICATIONS POUR REVENDRE SES VÊTEMENTS

Sorte de place to be des peopleke. On y boit du champ’ en suçotant des fraises, et on y croise du joli monde. À l’entrée, la règle « pas de baskets » est en vigueur, et difficile d’amadouer les videurs...

(24 rue de l’Amazone,
à Saint-Gilles)

Le Moulin Chantant

Une institution dans
la région. Ambiance 70, 80, 90 carrément friendly. L’affluence est telle que la réservation est recommandée.

(740 route de France, à Flémalle)

Karaoké Bar Sablon

Un long couloir un rien dark, un comptoir où l’on commande des bières. On y croise des bandes en goguette mais aussi des habitués qui ne voient pas toujours d’un bon œil qu’on soit venu pour se moquer. Même quand c’est « Céééline » qu’on assassine, respect !

(34 rue Sainte-Anne, à Bruxelles)

  • Playlist - Les morceaux qui déchirent

Perdue devant le classeur et les milliers de chansons à disposition ? On mise sur les valeurs sûres.

« Dieu m’a donné la foi »  d’Ophélie Winter, en y croyant à mort.

« Sweet child of mine » des Guns N’ Roses, avec air guitar en option.

« Baby one more time » de Britney Spears, en se glissant l’index dans la bouche, toujours.

« Bouge de là » de MC Solaar, en ondulant comme une caillera qu’on n’est pas.

« Everybody » des Backstreet Boys, avec le mouvement de zombie somnambule.

« Girls just wanna have fun » de Cindy Lauper, en sautillant.

« Wannabe » des Spice Girls, avec la full chorégraphie.

« Les lacs du Connemara » de Michel Sardou, en sautant sans discontinuer.

« Material girl » de Madonna, en se jetant dans les bras du premier venu dès les dernières notes.