La Nouvelle 500 électrique de Fiat : je l’ai testée (et je ne veux pas la rendre)

Mis à jour le 9 septembre 2022 par ELLE Partenaire Photos: Tanguy Pels
La Nouvelle 500 électrique de Fiat : je l’ai testée (et je ne veux pas la rendre) Rédactrice en chef Marie Guérin avec la Nouvelle 500 électrique de Fiat

Une Fiat 500 100% électrique ? Est-ce que je peux aller loin ? Est-ce que c'est compliqué à gérer ? Est-ce qu'on s'y sent en sécurité? Mon verdict, car je l'ai testée !

Je ne suis pas ce que l'on peut appeler une spécialiste automobile. Je considère ma voiture comme un dressing mobile et confortable qui me transporte d'un point A à un point B. Voilà pour mes attentes techniques. Quand on m'a proposé de tester la Nouvelle Fiat 500 3+1 électrique, je me suis sentie challengée ! La seule certitude: je savais déjà qu'elle aurait un chouette look Dolce Vita qui conviendrait parfaitement à mon teint estival.

What else ?

Un petit bijou de technologie

Quand Fiat a décidé de lancer la première voiture 100% électrique du groupe, leurs ingénieurs en ont profité pour lui injecter les technologies les plus à la pointe à travers un écosystème ultra-instinctif. Ce qu'on aime, c'est la technologie qui ne demande pas un master en aéronautique, mais plutôt une simplicité naturelle...un peu comme respirer, non ?

Concrètement, je rentre dans ma voiture (pas besoin de clé, hein, elle est dans mon sac ça suffit), elle reconnaît mon téléphone qui se connecte au CarPlay. Je retrouve sur son écran de 10,5 pouces l'équivalent mains libres de l'écran d'accueil de mon iPhone. Waze s'enclenche automatiquement, Spotify aussi. Les fonctions de connectivité sont activées par la nouvelle UConnect Box : par exemple, elle transforme la voiture en un point d'accès Wi-Fi pour connecter jusqu'à 8 appareils en même temps, comme un routeur géant. On y croise également Alexa, toujours prête à recevoir nos consignes pertinentes (ou pas).

Mais les ingénieurs ont fait fort avec des options de conduite autonome assez révolutionnaires. Le "Lane Centering", par exemple, permet de maintenir la Nouvelle 500 électrique au centre de la voie. L'Urban Blind Spot utilise des capteurs à ultrasons pour surveiller les angles morts et avertir de tout obstacle avec un voyant triangulaire sur le rétroviseur. Dans le même temps, les onze capteurs à 360° offrent une vue drone pour éviter tout obstacle lors de l'exécution de manœuvres complexes (un stationnement dans mon cas). On se sent rapidement capable d'aller sur la lune (tremble Elon Musk !) Autre fonctionnalité incroyable, un cruise control super smart (Intelligent Adaptive Cruise Control) qui permet à la voiture de réguler sa distance avec la voiture que l'on suit, d'accélérer lorsque l'on décide de dépasser, une sorte de pilote automatique, en soutien aux conducteurs un peu distraits (moi). Ces dispositifs offrent une sécurité de conduite que je n'aurais jamais pensé expérimenter. Et pourtant, me voilà, sifflotant, cheveux dans le vent.

L’électrique pour les nulles

Alors, c'est très simple. Avec une autonomie de 320km (largement de quoi faire un aller-retour Bruxelles-Knokke) qui peut aller jusqu'à 460km en ville, on est super large. Soit je branche la voiture à la maison avec l'EasyWallBox (en moins de 4h), soit dans une des bornes publiques. J'ai de la chance, j'ai une borne à la rédaction et une borne dans la rue. Il suffit de brancher la voiture avec une grosse prise, de passer ma carte de rechargement (pour le paiement), et de la laisser charger.

Pour la conduite, il existe plusieurs modes:

« Normal », la voiture roule comme n'importe quel autre modèle automatique avec un moteur à combustion interne.

En mode « Range », la Nouvelle 500 électrique offre une nouvelle expérience de conduite, en utilisant seulement un pied. C'est clairement, mon mode préféré: la fonction « One Pedal » signifie que l'ont peut contrôler l’accélération et la décélération en appuyant ou relâchant la même pédale. Lorsque je lâche, la voiture récupère de l'énergie au maximum, ce qui la fait ralentir, jusqu'à l’arrêt total. Quel confort !

Lorsque l'autonomie restante est faible, on peut passer en mode « Sherpa », pour optimiser les ressources disponibles et s' assurer d'atteindre sa destination. Ça ne m'est jamais arrivé.

Quant à son bruit... Quel bruit ? Aucun. C'est reposant.

Petite, mais grande

On connaît par coeur le design élégant de la Fiat 500. Cette belle citadine dans le plus pur style italien est un bonbon pour les yeux et un exploit de confort et de praticabilité (tellement facile à garer, que j'ai presque cru que j'étais un piéton). Bref, urbaine, jolie, confortable et compacte.

MAIS quelle ne fut pas ma surprise quand j'ai découvert une troisième porte ! Une petite porte discrète qui s'ouvre dans la direction opposée: on peut accéder directement à l'arrière de la voiture, charger et décharger plus facilement nos courses ou installer son enfant sur le siège arrière d'une manière plus rapide et plus simple. Une fois que la petite porte est refermée, il n'y a aucune différence avec les autres 500 : le même style, la même taille. Bref, tout le glamour et le design typiquement italiens, associés à une fonctionnalité évidente. Pourquoi n'y avaient-ils pas pensé avant ?  Je ne sais pas. En tout cas, on ne pourra plus faire sans.

Moi qui n'ai jamais aimé conduire, je dois sérieusement revoir ma copie. Avec la Nouvelle 500 électrique, je pense avoir désormais trouvé la solution la plus proche de la téléportation. Je ne la rendrai plus jamais.

Jamais !

Cet article a été écrit en étroite collaboration avec Fiat.
www.fiat.be

À lire aussi :
L'actrice Elle Fanning revient sur sa carrière et son nouveau rôle d'éférie de Paco Rabanne
Concours : remportez 10 Cinepass White et faites le tour du monde avec Sooner
Où shopper les vernis bio les plus cool ?