Aho Botanicals : la marque belge de plantes adaptogènes en poudre à découvrir

Mis à jour le 25 octobre 2021 par Noemi Dell'aira
Aho Botanicals : la marque belge de plantes adaptogènes en poudre à découvrir © Fiona Cappuyns

Isaline Tala, 32 ans, est prof de yoga et de méditation, mais aussi herboriste. Elle accompagne les personnes qui se sentent en déséquilibre global grâce à l’Ayurvéda, système de médecine indienne et a récemment créé une marque de plantes médicinales adaptogènes en poudre et d’outils selfcare, appelée Aho Botanicals. Rencontre.

Aho Botanicals fondatrice
Isaline Tala, herboriste et professeure de yoga et médiation, mais aussi fondatrice de Aho Botanicals.

Je souhaite partager des outils rituels et ancestraux de bien-être afin que nos vies soient plus légères, joyeuses, excitantes tout en créant des business à succès basés sur les valeurs du durable et de l’éthique.

Aho Botanicals, c'est quoi ?

Aho signifie en langage Lakota indien : je reconnais, je remercie, ainsi soit-il. C’est une formule sacrée qui invite à une santé joyeuse, holistique, de longévité. Botanicals concerne le monde des plantes et leurs merveilleuses vertus.

Aho Botanicals est la première marque belge francophone de compléments alimentaires ancestraux en poudres à prendre sous forme de cure d’un mois. Je propose également des outils ayurvédiques et rituels comme les grattes langues et du Palo Santo.

Quel a été le déclic de la création de cette marque ?

Lors de mon voyage à l’autre bout du globe, j’ai découvert le pouvoir des plantes médicinales. Un monde de guérison naturelle puissant et holistique s’ouvrait à moi et quelques mois plus tard de retour en Belgique, je finissais ma formation d’herboriste en découvrant le monde des plantes adaptogènes.

Je me lançais alors dans un projet de box de produits locaux et naturels, je croulais sur le travail et j’avais entendu parler de l’ashwagandha (whitania somfinera), adaptogène très populaire en Inde et dans d’autres traditions ancestrales. Le calme et l’apaisement ressenti dans les 20 minutes après la première prise me donna le désir expresse de partager ces médecines au plus grand nombre. Aho Botanicals étaient alors né et se matérialisera sous forme d’une gamme de 3 adaptogènes en poudres, 1 superfood et des outils de santé holistique.

Qu’est-ce que les adaptogènes ?

Il s’agit de plantes, racines, champignons médicinaux qui aident le corps à s’adapter au stress, à se renforcer et à retrouver l’équilibre. Elles sont sans effets secondaires et s’adaptent au métabolisme en fonction de ce dont il a besoin. Pour la première gamme, j’ai choisi la racine Ashwagandha, le champignon Reishi, le champignon Lion’s Mane et la superplante Cacao.

Comment les utiliser au quotidien ?

Elles sont prêtes à être saupoudrées sur votre alimentation. Leur goût est assez neutre et permet de passer inaperçu dans un plat sucré ou salé. Si vous voulez en faire un rituel « comfy», vous pouvez réaliser un latte au cacao + adaptogène par exemple. C’est un excellent moyen de prendre quelques instants pour soi. Aussi, je souhaitais que cela soit sous forme de poudre pour que nous puissions sentir, toucher, voir ce que nous ingérons et pour les plus aventureux, déguster les adaptogènes avec un peu de miel permet vraiment de rencontrer la nature de la plante.

Comment choisir l’adaptogène qui nous convient ? Quels produits pour quels besoins ?

Le dénominateur commun des trois adaptogènes proposé est de nous aider à retrouver l’équilibre physique, mental, émotionnel et énergétique. Cependant, elles ont chacune une nature différente et leurs propres vertus :

L’ Ashwagangha est idéale lorsque vous êtes épuisé.e, que vous vous sentez sous l’eau, brûlés ou incapable de retrouver de la vitalité, même après une bonne nuit de sommeil. Elle vous rendra votre force et permettra un « reset » global en rééquilibrant votre système nerveux et hormonal.

Le Reishi est le champignon anti-anxiété qui nous apaise tout au long de la journée. Il facilite l’endormissement, booste notre immunité et diminue l’inflammation. Notre digestion se verra améliorée ainsi que la qualité d’un sommeil plus réparateur.

Le Lion’s Mane est approprié si vous désirez booster votre mémoire, vos capacités cognitives et que votre vitalité soit constante. À l’instar d’un café, mais sans les désavantages, ce champignon vous donne force et endurance.

Le Cacao sera délicieux en mélange avec les adaptogènes, mais également seul. Riche en magnésium et en antioxydants, il est un anti-déprime naturel et notre plaisir gourmand médicinal.

Où avez-vous appris tout ce que vous savez sur les adaptogènes ?

J’ai beaucoup lu, expérimenté et j’ai suivi une formation sur l’utilisation des plantes ancestrales. Je me forme en continu en lisant, recherchant, expérimentant et en partageant les médecines avec mon entourage et mes clients.

Comment crée-t-on des poudres adaptogènes ? Quelles sont les différentes étapes ?

Le procédé diffère en fonction de la nature de l’adaptogène. Dans le cas de l’Ashwagandha, c’est la racine que l’on va prélever de préférence après la floraison, en automne. Elle sera alors séchée et moulue afin d’obtenir une belle poudre blanche médicinale. Pour les champignons fonctionnels, le procédé est un peu plus complexe puisque le champignon médicinal doit être activé (on casse les membranes cellulaires pour rendre les vertus assimilables par le corps humain). Dans le cas des champignons Aho Botanicals, ils sont activés par un processus de vapeur et le mycellium (blanc de champignon ou appareil végétatif des champignons) et le corps de fructification seront finalement transformés en poudre.

D’où proviennent les plantes ou autres produits qui forment les adaptogènes ?

Pour le moment, L’Ashwagandha vient d’Inde et les champignons d’une petite ferme artisanale de Washington City. Mon fournisseur est très consciencieux des procédés de durabilité et d’éthique et je lui fais amplement confiance. Cependant, j’aimerais que toutes mes poudres soient produites localement et je travaille à créer des partenariats avec des spécialistes d'ici.

Si de nombreuses personnes se tournent de plus en plus vers les plantes et autres manières naturelles pour prendre soin d’elles, existe-t-il encore beaucoup de sceptiques, selon vous ?

Oui, je pense que le changement de conscience prend du temps, mais je sens que l’intérêt est présent, ce qui est très positif. Je crois que les sceptiques considèrent les plantes médicinales comme étant légères et agréables mais sans vrai impact sur la santé (alors qu’elles sont à la base de notre médecine médicamenteuse moderne). Pourtant, de nombreuses études cliniques prouvent aujourd’hui leur efficacité dans le rééquilibrage de l’organisme au quotidien ainsi que l’encouragement des rémissions de maladies chroniques et de cancer. Donc je pense que lorsque la science aura prouvé ce que les traditions ancestrales démontrent depuis des millénaires, les plantes toucheront encore un plus grand public. Quand je rencontre quelqu’un qui doute, je l’invite à ne pas me croire et juste à essayer ! Rien de mieux que d’expérimenter soi-même pour forger ses propres croyances.

Quelles sont les règles à suivre ou les choses à savoir avant de se lancer dans la prise d’adaptogènes ?

Elles n’ont pas d’effets secondaires reconnus cliniquement, mais il est toujours préférable d’en parler à son médecin et de bien se renseigner si l’on prend des médications lourdes. Aussi, respecter la dose journalière (en tout cas au début) est un geste safe que tout le monde devrait appliquer et elles ne sont pas conseillées pour les enfants de moins de 12 ans ainsi que pour les femmes enceintes ou allaitantes. Autrement, je vous encourage à vous référer à votre intuition et à vous tourner vers la plante qui vous attire. L’énergétique est invisible, mais elle nous fait aller vers ce qui nous fait perdurer – et donc du bien.

À LIRE AUSSI

Yosogreen nous dit tout sur les adaptogènes

Adaptogènes : en quoi consiste cette tendance que l'on voit partout 

Comment les algues sont-elles devenues notre nouvelle obsession beauté ?