La fille du vendredi : Clara Assi créatrice engagée de sacs solidaires

Publié le 9 avril 2021 par Thibaut Simon et ELLE Belgique
La fille du vendredi : Clara Assi créatrice engagée de sacs solidaires Clara Assi ©Michel Figuet

Rencontre avec la créatrice de la marque Mama Benz : Clara Assi. Entre art et féminisme, elle nous raconte son histoire, son engagement et sa nouvelle vie dans le monde de la mode. Un voyage culturel au-delà des frontières pour découvrir une femme inspirante.

L'aventure de Clara Assi et de sa marque Mama Benz a commencé il y a 6 mois. Pourtant, la jeune créatrice d'origine franco-libanaise ne se destinait pas à une carrière dans le domaine artistique. Née à Beyrouth d'un père libanais et d'une mère française, elle a partagé son enfance entre l'Afrique et le Proche-Orient. Plongée dans ses études de sciences politiques et de droit au Liban et à Londres, elle termine ce cursus sans trop de perspective. Passionnée depuis toute petite par la peinture qu'elle pratiquait, Clara hésite entre une passion personnelle ou le choix des études : "il y a 2 ans et demi, j'ai terminé mes études et je me suis demandée : qu'est-ce que je peux faire maintenant ? J'ai choisi de partir à Paris et de prendre 6 mois de réflexion pour trouver ma voie".

Elle découvre alors un master en design proposé par une école new-yorkaise qui possède également une antenne à Paris. Elle s'inscrit et commence à développer un produit demandé par l'école pour être acceptée. L'objectif : créer un produit qui possède un attachement social. Sans le savoir, Clara venait de lancer sa future marque de sacs à main et le mouvement Mama Benz.

Clara Assi dans sa boutique parisienne
Clara Assi créatrice de Mama Benz

Les prémisses d'une collaboration

"J'ai commencé par concevoir un sac qui ressemble à un cabas pour lancer mon projet" explique la créatrice. Clara se lance dans la conception d'un sac à main, accessoire indispensable pour une femme. C'est à partir de ce moment que le concept Mama Benz va prendre forme : "Je me suis inspirée de ce que j'ai vécu étant petite. Mon père était boulanger au Congo et j'ai observé les femmes venant chercher leur pain, avec un seau sur la tête. Cela m'a fasciné. En Afrique, les femmes sont dévouées à la tâche, elles travaillent énormément. J'ai admiré leur courage. Le terme "Mama Benz" est issu des années 50. À l'époque, il désignait les femmes noires ayant réussi dans la société. Elles roulaient d'ailleurs dans une Mercedes Benz." explique la franco-libanaise.

Après plusieurs mois de création et la réalisation de son projet, elle laisse de côté son travail. Puis un jour, le concept va prendre son envol. "J'allais travailler au café en bas de chez moi et je n'avais pas de sac pour mettre mon ordi. Alors j'ai pris celui que j'avais créé pour le projet de l'école. Après quelques instants, je vois 2, 3 femmes passer à côté de moi pour me demander où j'avais acheté mon sac. J'étais surprise mais je me suis dit : ah tiens il y a peut-être un truc. J'en ai parlé à mes amies pour savoir ce qu'elles en pensaient et tout le monde a adoré" raconte Clara. Quelque temps après, elle fait la rencontre d'un fournisseur italien, qui travaille avec des grandes marques de luxe. Il trouve son concept génial et lui propose de l'appeler dès qu'elle sera prête.

 

En route à bord de Mama Benz

De son appartement parisien aux usines florentines, Clara Assi débarque en Italie pour démarrer la collection Mama Benz. Une nouvelle étape dans sa carrière. C'est à partir de ses croquis qu'elle travaille, accompagnée de son fournisseur, sur la future ligne de sacs à main. "Je m'occupe de toute la partie design. Quand je suis arrivée à Florence, mon fournisseur et son équipe de modélistes se sont chargés de la partie technique. Il fallait évidemment avoir les bonnes proportions et faire des tests sur plusieurs modèles. J'ai choisi de mon côté les couleurs et le cuir." souligne la jeune femme.

Les sacs à main de la marque se distinguent par leur simplicité. Ils arborent des ronds sur le dessus pour introduire un foulard et plus précisément : un wax africain.

Collection Mama Benz
©Yvonne Club

Au fil des semaines, la marque trouve son identité et Clara son inspiration. Elle, qui se détache des codes de la mode traditionnelle, ne fonctionne pas en matière de saisonnalité mais plutôt sur l'aspect pratique : "pour l'été par exemple, je réfléchis à une matière plus souple que le cuir, comme la paille, pour supporter la chaleur". Si les sacs à main constituent la majeure partie de la collection, Clara a aussi développé de la petite maroquinerie. Fabriquée dans des ateliers parisiens à partir de tissus de marque de luxe, on trouve des portes cartes, reprenant pour certains les tons et formes des sacs. Une manière d'ouvrir l'univers Mama Benz à la société.

 

Une marque engagée pour une artiste engagée

La marque Mama Benz, ce n'est pas simplement une collection de sacs à main. C'est avant tout un message fort pour un engagement quotidien. Une volonté de pousser la femme sur le devant la scène. À l'image de son inspiration, la femme est le sujet principal de la création de Clara Assi. Elle, qui a grandi dans une famille nombreuse avec 2 soeurs et 3 frères, s'est confrontée au choc des cultures toute sa vie. Entre son pays d'origine et ses voyages, la femme l'a toujours inspirée.

Redonner le pouvoir à la femme pour ne plus se sentir paralyser.

Le terme Mama Benz s'applique à toutes les femmes de nos sociétés modernes. Mère au foyer, créatrice, de Colombie en passant par le Liban et le Congo jusqu'en Europe, la Mama a une histoire et un vécu à défendre. Exploiter le côté "women power" de la marque, c'est l'essence même du projet. "J'ai grandi en tant que féministe. Au Liban, la femme a un potentiel et un parcours incroyable. Comme dans beaucoup de pays. Moi, je veux leur donner la parole, les mettre en avant, travailler avec elles. Lors des manifestations dans mon pays, ce sont les femmes qui sont mises en tête du cortège pour protéger nos droits. C'est pour cela que je veux construire des produits faits et inspirés par les femmes" explique Clara.

Les inspirations de l'artiste viennent d'horizons différents. Si ses premiers sacs étaient concentrés sur l'Afrique, elle veut maintenant élargir le cercle des possibilités. La pochette en forme d'oeil était déjà un hommage à ses origines libanaises. Aujourd'hui, c'est en Colombie qu'elle veut trouver une nouvelle collaboration comme elle nous l'explique : "Je m'inspire du travail de Mercedes Salazar, qui fabrique des bijoux et des sacs avec des artisans locaux. Je l'ai contacté car je veux m'inspirer de son univers. L'idée serait de reproduire un sac en paille. Apporter de la fraîcheur et de la légèreté".

Campagne Mama Benz
©Yvonne Club

Clara porte à elle toute seule un message d'unité. En s'exportant, elle ouvre le champ des possibilités pour l'univers de la mode et contribue socialement à une acceptation de ce que la femme représente aujourd'hui : l'inspiration et la force. À l'image de sa soeur ou de sa maman, pour qui elle a imaginé des sacs, Clara recherche en chaque femme, le pouvoir de la personnalité.

Carry your story

Installée dans sa boutique parisienne, l'artiste imagine déjà la suite pour sa marque. "Je veux explorer l'univers de chaque femme. Je vais lancer une série de rencontres avec des femmes du monde entier. Les interviewer pour raconter leur histoire et inspirer notre société, c'est mon objectif" explique Clara. Une fois par semaine, des vidéos seront diffusées sur Instagram et le site de Mama Benz. Des exemples de vie pour les femmes de demain. Les intervenantes viendront de milieux différents. Mais c'est au Liban qu'elle débutera cette initiative, notamment avec la réalisatrice Nadine Labaki, récompensée au Festival de Cannes pour son film Capharnaüm. Un moyen de contribuer, à sa manière, à l'affirmation de la voie de la femme, comme le souligne l'artiste : "pour que le mouvement féminin soit légitime, il faut que les femmes se soutiennent entre elles".

Campagne Mama Benz
©Yvonne Club

Pour aider des causes qui lui sont chères, Clara Assi n'a pas hésité à faire de Mama Benz, une marque aux valeurs solidaires. Un pourcentage des bénéfices de la vente des sacs à main sera reversé au programme Malaika. L'objectif : contribuer à un enseignement gratuit mais également faciliter l'accès à une nutrition saine et à des programmes sportifs et professionnels dans le sud du Congo. Créé par une ancienne mannequin, Noëlla Coursaris Munsunka, cette initiative participe à l'autonomisation des enfants en Afrique.

En quelques mois, l'émergence de Mama Benz dans le monde de la mode, apparaît comme une bouffée d'oxygène. Derrière la création, c'est une artiste engagée, qui revendique fièrement l'aspect social de son projet. Synonyme de solidarité et d'émancipation de la voix féminine, Mama Benz est déjà une réussite. C'est en s'interrogeant sur l'impact de notre message dans le monde actuel, qu'on réussit à entreprendre des mouvements respectables. L'inspiration vient souvent de figures marquantes, nul doute que l'histoire et la personnalité de Clara Assi, s'inscriront dans ce processus.

Clara Assi - Boutique Mama Benz - 33 rue de Bellechasse, 75007 Paris

À LIRE AUSSI

La fille du vendredi : Yeba Olayé, créatrice de sacs contemporains aux influences africaines

Ces petits sacs qui donnent la banane

Shopping : 8 sacs à main garantis girl power