Stretching cellulaire : le soin anti-âge qui lutte contre le relâchement cutané

Publié le 17 septembre 2020 par Malvine Sevrin
Stretching cellulaire : le soin anti-âge qui lutte contre le relâchement cutané © Shutterstock

Imaginez un cours de sport pour votre visage ! C’est en quelque sorte ce que propose la technique du stretching cellulaire proposée en instituts. On vous explique tout sur ce soin anti-âge qui permet de stimuler la production de collagène pour raffermir la peau.

Le stretching cellulaire, c’est quoi ?

C’est une méthode douce et indolore qui permet de stimuler la production de collagène à l’aide d’un mécanisme d’aspiration réalisé par une machine pour redonner de la fermeté à la peau. Pour cela, l’esthéticienne utilise le Starvac, un appareil à la technologie brevetée qui a pour effet de stimuler mécaniquement l’épiderme à l’aide de différents embouts qui “aspirent” la peau. Ce soin peut-être réalisé chez les femmes comme chez les hommes dès les premiers signes de relâchement cutané et permet de redessiner l’ovale du visage, agir sur la tonicité de la peau, la fermeté, la détoxification, les rides et les ridules. En esthétique, on l’utilise pour le visage mais aussi pour le corps afin de remodeler la silhouette et agir sur la cellulite en déstockant les graisses et en accélérant le drainage des toxines.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par STARVAC-GROUP (@starvac.group) le

La video beauté du jour :
POURQUOI VOUS DEVRIEZ BANNIR LES ÉLASTIQUES ET LES BARRETTES DE VOS CHEVEUX

Comment ça se passe ?

Nous avons testé une séance de stretching cellulaire à la Stay Young Clinic, l'institut bruxellois spécialisé en traitements anti-âge innovants ouvert en 2018 par Zoubeida Zorkot.

La particularité de ce soin est qu’il associe la thérapie manuelle (mouvements de massage réalisés par l’esthéticienne) à une technologie de pointe (grâce à l’appareil Starvac) pour un maximum de résultat. Le stretching cellulaire se déroule en 4 grandes étapes, après avoir démaquillé, nettoyé et exfolié la peau : 

Le soin débute par un drainage lymphatique à l’aide d’une petite ventouse qui va venir activer les ganglions situés près du visage avant le traitement et ainsi favoriser le dégorgement des tissus.

Ensuite, place à un palper-rouler couplé à la technologie LED pour relancer la production de collagène et d’élastine responsables de la fermeté et de l’élasticité de la peau.

L’esthéticienne cible ensuite les rides à l’aide d’une ventouse plus petite pour lisser les pattes d’oie, le sillon nasogénien, la ride du lion et autres ridules autour de la bouche. 

On termine par l’application d’un masque riche en collagène et élastine de Clayton Shagal suivi d’un agréable massage du visage pour relancer le processus de régénération.

Immédiatement après le soin, la peau est visiblement lumineuse et plus tendue, comme reboostée. 

Pour constater de réels effets sur la durée, il est recommandé de suivre une cure de 5 séances à raison d’une séance par semaine, puis d’effectuer une séance chaque mois en entretien. Le coût ? 120€ la séance de 60 min. ou 500€ le forfait de 5 séances à la Stay Young Clinic.

Stay Young Clinic : 
Chaussée de Waterloo 880, 1000 Bruxelles.
Du lundi au vendredi, de 9 h à 18 h. Samedi sur rendez-vous.
Infos et prise de rendez-vous au 02 688 46 18.
www.stay-young.eu

À LIRE AUSSI

Pourquoi le rétinol est l'ingrédient star anti-âge ?

Comment bien choisir son sérum pour le visage ?

Peeling : tout savoir sur ce soin essentiel de la peau