Du point G au point A: quelles sont les différences de plaisir ?

Mis à jour le 28 avril 2020 par Adnane Kabaj et Marie Guérin Photos: Jan Zhukov
Du point G au point A: quelles sont les différences de plaisir ? À la recherche du Point A ?

Il est des voyages que peu semblent disposés à entreprendre. Pourtant, au fond de soi, aux confins de son intimité, il reste des territoires vierges, luxuriants de sensations, peuplés de fantasmes, constellés d’extase. Suivez le guide à travers la carte des plaisirs : du point A au Point G en passant par tous les bivouacs orgasmiques. 

Luxure, charme et volupté

La route vers une vie sexuelle épanouie et satisfaisante est souvent parsemée d’embûches. Pression sociale, complexes physiques, manque d’intimité à l’ère du swipe, de l'hypersexualisation galopante, tout cela et bien plus encore empêchent souvent les femmes d’accéder au Plaisir dans sa dimension la plus complète. Pourtant, s’il est des voyages que toute une chacune devrait entreprendre, c’est bien celui à la rencontre de son corps, à la croisée cardinale de ses zones érogènes. 

Le clitoris: géographie d’un continent de plaisirs insoupçonnés

Tout au sommet de l’île aux plaisirs, niché au creux du Mont Pubis, se cache le clitoris. Le seul organe de toute la création dont la seule vocation est de vous envoyer directement au septième ciel. Bien que visible, il reste un territoire méconnu, considéré comme un simple bivouac en lieu et place de véritable bastion dont il faut faire le siège des nuits entières. 

Étape souvent expédiée, alors qu’elle mériterait littéralement un séjour linguistique, la stimulation clitoridienne devrait pourtant constituer la part belle du périple, et c’est sans doute à cause de sa dimension à double tranchant.  Tellement sensible, qu’il devient vite irritable et se dérobe sous les assauts; tellement jouissif, qu’il doit impérativement constituer le point de départ et de chute de toutes vos aventures. 

Comment l’apprivoiser et en finir avec l’aberration de « je ne suis pas clitoridienne ! »? A-t-on, d’ailleurs, déjà entendu un homme clamer: « Je ne suis pas pénien! ». Une seule technologie est de nos jours capables de vous aider à cartographier toutes vos sensations clitoridiennes, fussent-elles internes ou externes, il s’agit de la Pleasure Air technology de Womanizer. La marque pionnière à l’origine d’une véritable révolution en matière de plaisir clitoridien. La meilleure invention depuis l’invention du « Vibratode » du Dr. Granville aux alentours de 1880  et sans conteste le meilleur joujou pour augmenter votre réponse sexuelle en stimulant quasi 100% de vos terminaisons nerveuses clitoridiennes ! 

Le Womanizer Premium, la Rolls des stimulateurs par air pulsé.

womanizer Premium
Le Womanizer Premium, 189,99€ sur Lovelysins.com

J'achète !

L’abécédaire des escales érogènes

Si le clitoris est le spot à ne jamais rater dans chacune de vos expéditions, il convient de dire que le corps féminin est parcouru de zones de subduction érotiques, de failles profondément orgasmiques et d’autres reliefs carrément tectoniques sur l’échelle du plaisir. 

Le point G est, sans conteste, la 8ème merveille du monde à l’échelle du voyage charnel. Il fascine, agite les esprits et attise les débats; et ce pour une bonne est simple raison: il n’a encore jamais été « cartographié ». Et pour cause! il ne correspond pas du tout à une zone anatomique. Ce que l’on s’échine à délimiter, enclaver, territorialiser est en réalité une unité fonctionnelle, appelée zone « clitéro-urétro-vaginale » un véritable boucle touristique  visitée en train à grande vitesse, difficile donc de profiter du paysage. 

En réalité, l’orgasme du point G relève d’un triathlon érotique qui consiste simultanément en une  stimulation du clitoris - via ses ramifications internes: piliers et bulbes, associée à une excitation procurée par la turgescence de l’éponge para-urétrale et enfin une interaction avec l’innervation développée de la paroi antérieure du vagin. Vous avez envie d’explorer cette contrée aux contours brumeux ? Optez pour un sextoy incurvé, personnalisable de préférence pour exercer des petits mouvements du type « viens par ici ». Bien plus qu’un va-et-vient, cette principauté s’explore à coups de petits mouvements précis et requiert un lâcher-prise total, comme une navigation sans carte, ni boussole.  

THE BEST toy ever pour le G-Spot: G-Kii de Je Joue, un vibro qui se plie en 5 angles différents pour mieux vous stimuler. 

G-kii de Je Joue
G-kii de Je Joue, 124,99€ sur Lovelysins.com

J'achète !

Le Deep Spot ou le point A, c'est quoi ?

Le clitoris et le point G sont des destinations très prisées et accessibles, mais il est une contrée de volupté peu répertoriée: celle du point A. 

Le point A est découvert et baptisé ainsi de par sa localisation anatomique « Anterior Fornix  Erogenous Zone » par le Dr. Chua Chee Ann qui le découvre par hasard, car il souhaite soulager les douleurs durant la pénétration en augmentant la lubrification naturelle des parois vaginales, via la stimulation d’une zone bien précise de celle-ci. 

Il fait mouche et constate qu’en stimulant la zone profonde de la paroi antérieure du vagin, juste avant le col de l’utérus (la zone tampon entre le canal vaginal et l’utérus), la lubrification vaginale est plus abondante et que de légers mouvements de va-et-vient (sans pression vers le haut comme pour la stimulation du point G) permettent à ses patientes d’accéder à des orgasmes extrêmement satisfaisants, à la fois puissants et diffus qui permettent d’atteindre des sommets de jouissance. Nommée également Deep Spot, en raison de sa profondeur, cette zone est plus étendue que celle du point G et est nettement plus facile d’accès à l’aide d’un vibromasseur suffisamment long et légèrement incurvé pour en faciliter l’exploration. Et si le joujou permet simultanément une stimulation clitoridienne synchronisée, c’est alors BINGO! 

The Deep Spot Explorator par excellence.

deep spot point A
Surf Pulsateur, 159,99€ sur Lovelysins.com

J'achète !

Si l’on croit la littérature abondante sur les différentes zones érogènes féminines et leur cartographie relativement floue et discutable, il y a de quoi perdre le nord (érotique)! Rappelons à cet effet que peu importe la destination charnelle que vous vous fixez dans ce périple intime, le plus important n’est pas de l’atteindre, mais de bien prendre le soin de savoir profiter du paysage!  

Par Adnane Kabaj, fondateur de la boutique Lovely Sins, conférencier et"sex educator"

À LIRE AUSSI

Sexe: où toucher un homme pour qu'il décolle ?

Top 8 des sextoys passés au crash test

C'est quoi un aspirateur à clitoris ?