Sexe: où toucher un homme pour qu’il décolle ?

Mis à jour le 13 février 2020 par Marie-Noëlle Vekemans
Sexe: où toucher un homme pour qu’il décolle ?crédit photo: Universal Pictures International France

Masser, caresser, effleurer, embrasser, ... quelles sont les 15 zones érogènes où toucher un homme pour qu'il décolle ?

Certes, le sexe reste la zone la plus érogène de l'homme mais parfois, c'est bon aussi de le faire languir, de faire monter la température doucement et de prendre son temps. Testez sa capacité de résistance et explorez toutes les zones hot où toucher un homme du bout des orteils à la pointe des cheveux pour qu'il décolle !

Petit rappel: communiquez toujours avec votre partenaire, une personne n'est pas l'autre donc souvenez-vous de ce qu'il aime, emmenez-le vers de nouveaux horizons en douceur et soyez toujours en accord avec vous-mêmes. Une sexualité épanouie n'est jamais à sens unique !

1. Les doigts et la paume des mains

Tenir la main de quelqu'un est souvent vu comme étant un acte romantique quotidien. Mais sachez que cette petite habitude peut également devenir une pratique érotique des plus jouissives. La partie centrale de la main étant tendre et riche en nerf, n'hésitez pas à commencer par la masser pour relaxer votre partenaire. Appliquez des pressions circulaires intenses de l'intérieur vers l'extérieur puis attardez-vous sur le bout de ses doigts, une zone hyper sensible. Caressez-les, mordillez-les, embrassez-les, léchez-les... À pratiquer au lit mais aussi dans la voiture, au ciné, au resto.... Bref, quand vous avez envie de lui signifier que vous aimeriez rentrer, là, maintenant, tout de suite.

2. L'arrière des genoux

Cela peut paraitre surprenant à première vue, mais n'oubliez pas qu'il n'y a pas de règles en matière d'excitation. Chaque personne est différente et appréciera d'être stimulée de manière personnelle. Ainsi, l'arrière des genoux est encore une zone érogène insoupçonnée et rarement explorée. Mais la peau très fine située à cet endroit ne demande qu'à être cajolée. Laissez glisser vos doigts avec légèreté et câlinez cette surface tout en douceur dès le réveil.

La video lifestyle du jour :
VOICI COMMENT RÉAGIT VOTRE CORPS QUAND VOUS STOPPEZ L’ALCOOL

3. Les tétons

Selon une étude menée par l'université de Sheffield au Royaume-Uni en 2006, seule la moitié des hommes apprécieraient une stimulation de leurs tétons. Gardez donc en tête que certains en sont dingues mais que d'autres détestent. Avant de vous lancer dans un chouchoutage de ses mamelons, communiquez ! Demandez-lui ce qu'il apprécie et comment. S'il est "pro-téton", voici quelques conseils: commencez par caresser la poitrine de votre homme, passez vos doigts dans ses poils, massez délicatement ses mamelons et concentrez-vous ensuite sur ses tétons. Allez-y avec les doigts, les lèvres, la langue et la poitrine pour les stimuler. Cette zone bourrée de terminaisons nerveuses ne sera pas insensible à vos caresses. Le must ? Jouez avec les températures ! Soufflez de l'air chaud ou prenez un glaçon en bouche avant de lécher ses tétons. Vous pouvez même légèrement les mordiller...

4. Les oreilles

Stimuler les oreilles, c'est un peu le grand classique de ce qu'on appelait autrefois "les préliminaires". Aujourd'hui, plus besoin de savoir si on le fait avant, après ou pendant tant qu'on y prend du plaisir. Sachez d'ailleurs que mordiller les lobes d'oreilles correspond souvent à de véritables petites décharges électriques dans le corps de votre partenaire. Mais n'oubliez pas non plus de titiller l'hélix (contour supérieur) et l'arrière de l'oreille, une zone tout aussi érogène mais plus fréquemment oubliée.

5. Les testicules et le pénis

On ne va pas vous faire un dessin. On suppose que vous y aviez pensé. N'hésitez pas à embrasser, masser, sucer ou lécher les testicules de votre partenaire. Laissez-le vous guider. Cette zone est ultra sensible, vos caresses doivent être délicates. Certains hommes ne supportent d'ailleurs plus d'être touchés à cet endroit après l'amour.

6. Le bas-ventre

Evidemment, plus on se rapproche du sexe, perçu comme l'organe le plus érogène chez l'homme et plus on touche à des zones sensibles. Précisément cinq centimètres sous le nombril, dessinez des cercles, des 8, tapotez doucement et faîtes lentement descendre vos doigts en effleurant tout doucement le début du pubis. Et constatez l'effet produit. En plus d'être agréable, votre partenaire ne pourra s'empêcher de s'imaginer la suite et de profiter pleinement de ces possibles scénarios les yeux clos.

7. Le cou

Qui ne perd pas les pédales avec des bisous dans le cou ? La ligne reliant le bas du menton à la pomme d'Adam est également une zone à explorer. Attention tout de même cette zone est sensible, ne lui provoquez pas une quinte de toux en pressant trop fort. Commencez donc par y déposer vos lèvres délicatement, effleurez son cou et sa nuque des doigts, déposez-y des baisers plus ou moins intenses, plus ou moins fréquents... Si vous sentez que votre partenaire est à la recherche de sensations plus fortes, rien ne vous empêche de serrer vos mains autour de son cou afin de le maintenir dans une position de soumission. Les plus sauvages apprécieront aussi l'asphyxie érotique. Mais pour cela, faites bien attention, communiquez, prenez vos précautions et renseignez vous sur la technique !

8. La clavicule

Caressez cet os et la "goutte" située au centre. Chatouillez cette zone si sensuelle  avec les doigts et déposez-y des baisers langoureux. Vous pouvez même vous occuper de cette zone avec une main et d'une située bien en-dessous de la ceinture avec l'autre.... Frissons garantis !

9. Le creux des hanches

Tout comme le bas du ventre, le creux des hanches fait partie de cette zone "de proximité" qui fait automatique grimper la température et le boxer de votre mec. Notre conseil pour augmenter le plaisir et le voir se languir ? Tournez autour du pot ! Prenez votre temps. Avec vos doigts, votre bouche vos seins ou votre sexe, venez le stimuler de haut en bas, attardez vous sur ses poils, chatouillez ses hanches, descendez et remontez avec votre langue... Obligez-le à ne pas trop bouger, soyez maîtresse de la situation et arrêtez-vous quand ses cris de plaisirs deviennent haletants !

10. L'intérieur des cuisses

Selon votre humeur, déposez-y des baisers ou mordez-le. Oubliez cette idée que tout ce qui ne touche pas directement aux parties génitales ou à la pénétration fait partie des préliminaires. Envisagez votre rapport sexuel comme vous l'entendez et dans l'ordre que vous souhaitez. Dans tous les cas, cette zone hyper sensible et rarement touchée, sera votre meilleure alliée pour le faire grimper aux rideaux.

11. Les fesses

Abordons un point fâcheux: les fesses. Que tous les hétérosexuels se détendent la nouille: le fait d'éprouver du plaisir grâce à la stimulation des fesses et/ou de l'anus n'a aucun rapport avec l'orientation sexuelle ! Que certains hommes, détachés des stéréotypes, ne ressentent rien ou n'apprécient pas qu'on les touche est une autre question. Mais sachez que la gente masculine est plutôt réceptive aux sensations de plaisir de cette zone. Empoignez ses fesses, caressez-les, chevauchez-les, massez-les.... Et n'oubliez pas le point P, le point prostatique, équivalent du point G chez les femmes. On peut le stimuler de l'extérieur avec les doigts ou la langue, mais aussi de l'intérieur avec des accessoires ou un habile doigté. Plus d'infos ? Ici ! 

12. Les poignets

Et plus particulièrement, le dessous. Dessinez-y des formes, des lettres et faites-lui passer un message ... coquin ou pas.

13. L'intérieur des coudes

Tout dépend des circonstances car, parfois, cette zone provoque des fous-rires chez les personnes sensibles aux chatouilles, mais, croyez-nous, en tête à tête et en nuisette, plantez votre regard dans le sien et faites glissez  vos doigts sur son bras, il n'aura plus du tout envie de rire ...

14. Entre les omoplates

La zone située entre les omoplates est souvent une zone de tensions musculaires où le stress s'accumule au quotidien. Installez-vous sur lui et massez-le, d'abord en l'effleurant puis à pleines mains. Il devrait rapidement sentir ses épaules se relâcher, sa nuque devenir plus souple et son taux d'anxiété redescendre alors que côté excitation ça ne fait que monter...

15. Le bas du dos

Le bas des reins et la naissance des fesses sont une zone érotique assez excitante. Visuellement pour vous, déjà. Alors n'hésitez pas à y déposer des baisers ou à le mordiller doucement. Il devrait avoir envie de se retourner (très) rapidement.

En quête d'accessoires pour vos ébats ?

Livres, accessoires coquins, sextoys, huiles de massages, jouets à partager... Voici un petit shopping pour faire grimper la température sous les couvertures et rendre votre partenaire totalement fou de vous !

À LIRE AUSSI 

Tout ce que vous ignorez sur le clitoris

C'est quoi un aspirateur à clitoris ?

Top 8 des sextoys passés au crash test