L’Oréal veut remplacer ses packagings en plastique par du carton

Publié le 6 janvier 2020 par ELLE Belgique
L’Oréal veut remplacer ses packagings en plastique par du cartonGetty Images

Prendre soin de la planète, une bonne résolution pour 2020 ? C'est en tout cas celle qu'a prit le groupe L'Oréal en annonçant sa volonté de remplacer les packagings en plastique par un matériau bio-sourcé et certifié de type papier en collaborant avec Albéa, leader dans les packagings toujours plus respectueux de l'environnement.

Bye bye le plastique

Enfin une bonne nouvelle pour la planète ! Alors que la pollution plastique ne cesse de s'accroître (depuis 2015, plus de 6,9 milliards de tonnes de déchets plastiques ont été produites), de plus en plus de marques se mettent au vert. Une nécessité quand on sait que la durée de vie du plastique peut aller jusqu'à 1 000 ans.

Après le rouge à lèvres zéro déchet et les pansements biodégradables, c'est au tour du géant L'Oréal de créer des produits plus respectueux de l'environnement. Pour la première fois, le leader mondial de la beauté s'allie à Albéa afin de développer une gamme de produits dont l'emballage sera 100 % bio-sourcé et surtout biodégradable.

Cette innovation de rupture va ainsi permettre au groupe de remplacer la majorité du plastique actuellement utilisé dans les tubes par ce matériau responsable.

Biodégradables et recyclables

En 2020, c'est toute une gamme de cosmétiques biodégradables dont l'emballage sera certifié de type papier (carton, bois...) qui verra le jour. Ils auront également la faculté d'être recyclables. D'ailleurs, ces packagings sont les plus recyclés de la planète avec 80 % d'entre eux qui bénéficient d'une seconde vie.

Albéa emballage carton l'oréal
Le premier tube en carton de l'Oréal avec Albéa.

L'objectif de cette transformation ? "Améliorer l'empreinte environnementale de nos packagings", précise Philippe Thuvien, directeur Packaging et Développement chez L'Oréal. "En collaborant avec Albéa, nous nous mettons en position de créer un nouveau modèle de tubes en carton pour nos produits cosmétiques. Notre ambition est de mettre sur le marché au deuxième semestre 2020 les premiers produits pour le soin de la peau dans un packaging biodégradable", ajoute t-il.

Faire disparaître le plastique de la salle de bain

Une nouvelle qui fait du bien à la planète, quand on sait que le monde des cosmétiques n'est pas réputé pour être un bon élève en matière d'écologie.

Gels douches, shampoing, crèmes hydratantes, tubes de rouges à lèvres, mascaras... Le plastique colonise autant notre salle de bain que nos trousses de beauté alors que ces produits ont une durée de vie limitée. On achète, on utilise, on jette et on rachète. Le cycle infernal.

Pour limiter la pollution dans nos salles de bain, la Belgique a d'ores et déjà interdit les microbilles de plastique dans certains cosmétiques (comme les gommages) le 31 décembre 2019. En 2021, c'est la grande majorité de produits à usages uniques comme les cotons-tiges qui disparaîtront des grandes surfaces.

Les cotons tiges en plastique disparaîtront d'ici 2021.

L'autre bonne nouvelle ? De plus en plus de marques n'attendent pas les initiatives du gouvernement pour adopter un comportement plus green et responsable.

Une résolution qui ne date pas d'hier

L'été dernier, L'Oréal avait déjà confié à Friday Magazine sa volonté de prendre une direction plus verte et d'utiliser davantage de matériaux recyclés. "L'an dernier, nous avons pu remplacer les nouveaux matériaux par près de 9 000 tonnes de matériaux recyclés", expliquait Danielle Bryner, responsable de la communication et du développement durable chez l'Oréal Suisse.

Depuis, chez le groupe les initiatives vertes prennent de l'ampleur et s'accélèrent. "L'Oréal s'est engagé à ce que 100 % de ses produits aient un profil environnemental ou social amélioré d'ici fin 2020", indique Philippe Thuvien. Et l'engagement d'Albéa n'est pas des moindres. Depuis 15 ans, la marque propose une large gamme de packagings toujours plus respectueux de l'environnement. "L'enjeu aujourd'hui est d’accélérer le développement de solutions responsables et innovantes, d'oser casser les codes et de viser la rupture. Ce partenariat avec L'Oréal illustre cette ambition et cette conviction", conclut Gilles Swyngedauw, directeur de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) d'Albéa.

Favoriser l'économie circulaire

Cette innovation est un pas de plus dans la démarche d'amélioration du leader mondial des cosmétique. Elle s'inscrit également dans le cadre du programme stratégique de développement durable du groupe, Sharing Beauty With All, dont les principaux leviers sont le respect de l'environnement, le remplacement des matériaux à fort impact écologique et de favoriser l'économie circulaire.

L'Oréal est Albéa sont d'ailleurs toutes deux engagées auprès du New Plastics Economy Global Commitment de la Fondation Ellen McArthur qui promeut l'économie circulaire. Cette nouvelle révolution cosmétique sera évaluée avec des Analyses du Cycle de vie qui est l'outil le plus abouti en matière d'évaluation globale et multicritères concernant les impacts environnementaux.

Alors, en route vers une routine beauté plus green ?

À LIRE AUSSI 

The Body Shop lance le premier plastique recyclé et éthique

5 manières (plus) écologiques de se démaquiller

Dove déclare la guerre au plastique