The Body Shop lance le premier plastique recyclé et éthique

Mis à jour le 15 mai 2019 par Malvine Sevrin
The Body Shop lance le premier plastique recyclé et éthiquePresse

Désormais fair trade et recyclé, le plastique est revu et corrigé par l’enseigne britannique. Zoom sur une initiative qui fait la guerre à la pollution des océans et lutte contre la pauvreté.

Les chiffres sont vertigineux: huit millions de tonnes de plastique finissent par atterrir dans les océans. Par an. À l’échelle mondiale, 91% du plastique que l’on produit n’est toujours pas recyclé.

plastique recyclé compact
Presse

Qui sont les collecteurs de déchets ?

Dans l’espoir de lutter contre cette catastrophe environnementale, The Body Shop s’est associé à l’organisation Plastics For Change, dont la mission est de réduire la pollution par les plastiques tout en venant en aide aux citadins pauvres des pays en voie de développement. Ensemble, ils ont donné naissance au premier plastique recyclé Community Trade qui, en plus d’être écologique, est également éthique puisqu’il tient compte de la dimension humaine dans la crise du plastique. En effet, les médias en parle rarement mais cette déferlante de plastique a fait naître, dans les régions du monde les plus démunies, un nouveau métier peu gratifiant, celui de  “collecteurs de déchets”.

plastique recyclé tri
Presse

Ces personnes, la plupart du temps des femmes, tentent de gagner leur vie en collectant les déchets plastiques pour éviter qu’ils ne finissent dans les fleuves et océans. Malgré l'importance de leur mission, ces femmes vivent sous le seuil de la pauvreté et travaillent dans des conditions déplorables pour un salaire de misère. En Inde, ce sont près de 1,5 millions de collecteurs de déchets qui exercent ce travail ingrat pour la sauvegarde de nos océans et sans aucune reconnaissance sociale.

"Grâce à cette collaboration avec Plastics For Change, nous soutenons les collecteurs de déchets et nous faisons comprendre à tout le monde que le plastique peut constituer une source accessoire renouvelable si on le traite de façon responsable."
Lee Mann, Global Community Trade Manager chez The Body Shop

Des actions concrètes

Concrètement, d’ici la fin de l’année, The Body Shop achètera 250 tonnes de plastique recyclé provenant d’Inde et le transformera pour produire près de trois millions de flacons de soins capillaires. Grâce à un système de recyclage de type “fair trade”, les collecteurs de déchets recevront une rémunération décente pour leur travail et bénéficieront de meilleures conditions de travail. Ils seront également aidés en matière d’enseignement et de soins de santé. L’objectif d’ici trois ans ? Pouvoir utiliser ce plastique recyclé pour tous les produits de l’enseigne. Un changement qui ne peut malheureusement pas se faire du jour au lendemain car l’entreprise collabore avec une start-up et de petits groupes de ramasseurs de déchets et doit donc veiller à augmenter progressivement sa production, et surtout de manière responsable et durable.

femmes indiennes collectrices déchets
Presse

"Le recyclage du plastique constitue une source de revenus essentielle pour un pour cent des personnes les plus pauvres de notre planète, celles qui habitent dans les zones urbaines. Grâce à cette collaboration efficace avec The Body Shop, nous sommes en mesure d’aider ces personnes à bénéficier de la reconnaissance financière et sociétale qu’elles méritent." Andrew Almack, CEO de Plastics For Change

Envie de participer au mouvement ? Faites votre bonne action du week-end en vous rendant ce samedi 18 mai en 11h et 15h dans un des magasins The Body Shop (hors boutiques outlet) pour échanger un ancien emballage en plastique de produit de beauté contre un flacon de soin capillaire de 250 ml. L’idée ? Apprendre aux consommateurs à recycler plutôt qu’à jeter, jusqu’à ce que le geste devienne une simple habitude.