9 conseils pour les lendemains de fête difficiles

Mis à jour le 2 janvier 2020 par ELLE Belgique
9 conseils pour les lendemains de fête difficiles

Le coup d'envoi des fêtes de fin d'année a sonné. Zoom sur nos astuces pour prévenir et guérir les lendemains difficiles…

1/

1. Pas de détox avant les fêtes

Oubliez les régimes détox ou le jeûne quelques jours avant le réveillon. Non seulement c’est inutile, mais c’est même une très mauvaise idée : le soir venu, vous serez affamé et mangerez de façon complètement déraisonnable ! Les jours précédents, mangez normalement, en privilégiant des repas équilibrés avec un maximum de fruits et de légumes, et en buvant de l’eau.

2/

2. Jeuner 24 heures après des excès, la fausse bonne idée

Après des repas copieux et festifs, il n’y a pas d’autre choix que de réparer les dégâts ! Reprenez de bonnes habitudes alimentaires. Il faut tout simplement mettre l'appareil digestif au repos. Au menu : des bouillons, des fruits cuits (compote de pommes maison par exemple), des légumes cuits, du riz blanc nature. C'est certes contraignant mais c'est la seule solution pour aller mieux. Et puis…buvez de l’eau, beaucoup d’eau… L’essence de citron peut aussi vous aider à dissoudre les graisses et à nettoyer le foie. A éviter : tabac, alcool, plats épicés… Limitez-vous à une tasse de café, parce que la caféine déshydrate, et ce sera un aliment de plus que votre foie devra traiter...

Bon à savoir : les eaux pétillantes peuvent être un atout pour une digestion en douceur car beaucoup contiennent du bicarbonate de soude. Attention cependant, elles contiennent souvent plus de sodium (donc plus de sel) que les eaux plates et peuvent ballonner certaines personnes.

3/

3. Un grand verre d’eau pour chaque verre d’alcool

Hydratez-vous ! C’est sans doute le conseil le plus important, l’alcool déshydrate, ce qui va ne faire qu’augmenter les maux de tête. C’est pourquoi entre les verres d’alcool, buvez de l’eau pour limiter la casse ! Limitez également les apéritifs salés : ils augmentent la soif, alors que la combinaison alcool et sel accélère le processus de déshydratation.

4/

4. Attention aux sulfites

Il semble que les vins contenant une grande quantité de sulfite soient responsables d’un plus grand nombre de maux de tête, aussi privilégiez les alcools de bonne qualité, voire bio.

5/

5. Vive la balade digestive

Pour vous faciliter la digestion, n’hésitez pas à bouger et à vous aérer pendant ou après le repas : jouer avec les enfants entre deux plats, sortir prendre l’air quelques minutes dans le jardin voire faire une petite balade digestive.

6/

6. La phyto pour un estomac léger

Vous cherchez un moyen naturel de chasser la sensation de lourdeur après un repas ? pensez aux gélules de gingembre ! Cette plante bien connue depuis des siècles peut soulager les nausées et les vomissements, et ce même chez la femme enceinte ! De nombreuses plantes contiennent des huiles essentielles qui viennent à bout des digestions difficiles. C'est le cas notamment du carvi, de l'aneth ou du fenouil, et de la menthe. A ne jamais utiliser pure, mais sur un sucre ou dans une cuillère de miel.

7/

7. Le mauvais conseil : deux aspirines avant d’aller dormir

Si on a déjà un peu mal au crâne en se couchant, oui, ça peut éviter d’avoir envie de se taper la tête contre les murs le lendemain matin. Et mieux vaut du paracétamol que de l’aspirine ! Sinon, aucun anti-douleur ne prévient les lendemains difficiles.

8/

8. L’efficacité homéo

Le jour J, on pense aux granules de Nux Vomica 7 CH, à prendre avant le repas pour éviter lourdeurs d’estomac, les nausées et les maux de tête. Il faut en prendre cinq le matin et cinq une heure avant le repas. Cela agit sur la digestion et met le foie et la vésicule biliaire dans les meilleures conditions.
« Pour « soigner la gueule de bois », en homéopathie, Anne Daelemans, pharmacienne, conseille le Nux Vomica 9 CH, mais trois granules toutes les deux heures jusqu’à amélioration des symptômes. Si vous avez envie de vomir en permanence et l'impression que votre langue est épaisse, ajoutez Antimonium Crudum 9 CH, trois granules quatre à cinq fois par jour. Pour les remontées acides, il faut compléter avec de l'Arsenicum Album 9ch, trois granules quatre à cinq fois par jour. Attention, il faut traiter tant qu'on a les symptômes, et arrêter quand on ne les ressent plus » souligne la pharmacienne.

9/

9. Spécial femme enceinte

Attention, les huiles essentielles et de nombreux médicaments sont interdites aux femmes enceintes. Comment faciliter alors la digestion ?
En buvant un jus de citron dans un grand verre d'eau à jeun. Cet agrume est un anti-nauséeux naturel qui agit également sur la digestion, et puis suivez les conseils homéo de notre pharmacienne, c’est le seul traitement que peut prendre une femme enceinte sans aucun risque pour le bébé, tout en se rappelant que lors de la grossesse, qu’elle qu’en soit le stade, la tolérance zéro alcool s’impose.

 

A LIRE AUSSI :

Prévenir… pour ne pas avoir à guérir
5 thés détox pour se refaire une santé