La petite épicerie : du très beau et du très bon à Liège

Mis à jour le 21 août 2019 par Virginie Dupont Photos: Justin Paquay
La petite épicerie : du très beau et du très bon à Liège

Depuis le mois de juin dernier, Nicolas Rausin et son équipe emmenée par Alexis aux fourneaux et Naïa en salle vous accueillent dans un cadre somptueux à coups de petits plats à partager. Ou quand le chic rencontre le convivial.

Confortablement installée dans la cour sur une chaise en rotin canné, j’attends, un verre de Chardonnay à la main, celui qui va tester avec moi le nouveau restaurant qui fait vibrer le Tout-Liège. Ce qu’il ignore encore, c’est que sa tante et les parents de son meilleur ami seront de la partie aussi, à la table d’à côté. Mais rien d’étonnant qu’on ait tous eu envie de venir découvrir ce resto aménagé dans une superbe bâtisse classée et rénovée de main de maître par le bureau d’architecture Bastin-Collin pendant plus de trois ans.

Des ah ! et des oh !

La petite épicerie
Un intérieur aux murs vert de gris

Sous nos yeux, les curieux poussent des ah ! et des oh ! devant la façade majestueuse avant de repartir bredouilles. Nous, on le savait qu’il fallait réserver dans ce lieu qui ne désemplit pas le midi et le soir depuis son ouverture. Et d’ailleurs, on s’en réjouit pour Nicolas Rausin, ce chef qui a officié pendant 25 ans dans de grands restaurants liégeois, au Sea Grill d’Yves Matagne et sur un bateau de croisière aussi. Aujourd’hui, ce tantôt grand frère pour son personnel, tantôt aimable causeur avec ses clients endosse avec brio un rôle inédit à la gestion de son nouveau restaurant.

Kids et seniors friendly

La petite épicerie
En apothéose, un bar en carrelage noir

À l’ombre de la cathédrale dont le carillon s’invite agréablement à notre table pendant le dîner, La petite épicerie le restaurant – du nom de La petite épicerie à côté de la pharmacie, le resto précédent de Nicolas Rausin en périphérie liégeoise – se décline en trois espaces distincts : une cour aux airs de terrasse de bistrot parisien à l’avant, un jardin intimiste qui joue la carte du ton sur ton avec le mobilier à l’arrière et, entre les deux, un intérieur aux murs vert de gris offrant en apothéose un bar en carrelage noir. Un restaurant intergénérationnel où kids et seniors se côtoient à renfort d’une salle et bientôt d’une aire de jeux pour les uns, et d’un cadre majestueux pour les autres. À la manœuvre de cette déco qui fait aussi l’unanimité auprès des fashionistas à l’heure de l’apéro, le LABEL5.9 de l’architecte d’intérieur Kevin Bona qui a su mêler modernité et authenticité – oh ! un sol en marbre d’origine – de cet ancien hôtel particulier.

Simplement bon

La petite épicerie
Le tartare de bœuf au couteau

La carte met à l’honneur des plats à partager, des accompagnements et des suggestions appelés à changer régulièrement au gré de l’inventivité du chef. Les vins, cocktails et bières se renouvelleront eux aussi. Ce soir-là, on aurait pu craquer pour le tartare de bœuf au couteau et la tarte régressive au sucre, deux plats signature de Nicolas Rausin. Mais on s’est laissé tenter par quatre mets à partager – vitello tonnato, croquettes de crevettes, saumon gravlax et lasagne de légumes – et deux accompagnements – boulgour aux petits légumes et caponata, la version sicilienne de la ratatouille. Verdict ? Le service est hyper-attentionné et les goûts parfaitement maîtrisés. Les ingrédients ne sont pas pesants et les saveurs s’entremêlent sans se perdre.

La video elle à table du jour :
10 RECETTES ULTRA SIMPLES DE SMOOTHIES VERTS
La petite épicerie
Des petits plats à partager

À peine notre limoncello façon granita siroté que déjà nous titille l’envie d’en commander un deuxième, mais surtout de revenir dans ce restaurant idyllique. Et ce n’est pas notre voisine de table qui nous contredira. N’est-ce pas tante Anne ?

La petite épicerie le restaurant, rue Bonne Fortune 9 à 4000 Liège. Ouvert mardi et mercredi de 10 à 18 h et du jeudi au samedi de 10 à 22 h 30. Réservations au 04 222 05 88 ou via le bouton dédié sur Facebook.

À LIRE AUSSI