EarthApp : l’application qui montre à quoi ressemblera la terre dans 50 ans

Publié le 30 juillet 2019 par Eloïse Pirard
EarthApp : l’application qui montre à quoi ressemblera la terre dans 50 ansWolfgang Kaehler/ Getty Images

Après le succès viral et retentissant de FaceApp - l'application qui prédit votre vieillissement - c'est au tour de Greenpeace de s'emparer du phénomène en créant des clichés de la terre dans 50 ans. Et guess what ? C'est beaucoup moins fun !

Vous vous êtes marrée devant les images de vous plus vieille sur FaceApp ? Avec EarthApp, vous allez pleurer devant les clichés de la terre dans 50 ans.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Greenpeace России (@greenpeaceru) le

La video ELLE du jour :
5 RECETTES DE MASQUES CHEVEUX À BASE D’ALOE VERA

De FaceApp à EarthApp

Avec FaceApp, vous avez passé des heures à modifier votre coupe et couleur de cheveux, vous avez analysé la moindre petite ridule qui pourrait survenir sur le visage de votre moitié(e) et vous vous êtes esclaffée en voyant la ressemblance entre votre soeur et votre mère. Malheureusement, cette app ne fonctionne que sur les êtres humains. Impossible de savoir si votre chien aura plus de poils blancs autour des babines dans dix ans ou si votre jardin sera plus verdoyant dans 20 ans.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Greenpeace России (@greenpeaceru) le

Aujourd'hui, Greenpeace Russie a donc décidé de détourner les codes de cette application pour sensibiliser les gens à un phénomène "légèrement" plus alarmant : le changement climatique. En créant EarthApp, l'association écolo a imaginé ce à quoi la terre ressemblera dans 50 et/ou 100 ans. Le constat est évidemment moins réjouissant et nous fait également comprendre l'urgence de la situation. Si nous ne changeons rien à notre mode de vie, faune et flore s'amenuiseront, et les paysages tels que nous les connaissons aujourd'hui disparaitront.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Greenpeace России (@greenpeaceru) le

Une vérité dure à avaler

Dans une série de clichés publiés notamment sur le compte Instagram de Greenpeace Russie, l'association dévoile l'avant/après d'endroits mythiques. On peut par exemple apercevoir la place de la Cathédrale Saint Isaac à Saint Petersbourg sous les eaux, le lac Baikal totalement asséché, les montagnes de Sotchi dénuées de toute neige, les forêts de Sibérie devenues désertiques, la ville de Moscou abandonnée et l'absence totale de banquise.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Greenpeace России (@greenpeaceru) le

Un message fort et choquant qui ne fait que renforcer l'impératif changement qui doit s'opérer non pas demain, mais maintenant. Sinon ces projections seront un jour une réalité.

À lire aussi : 

7 produits green testés par nos journalistes beauté

Brosses à dents et dentifrices green : lesquels choisir ?

eFarmz: la box repas bio à petit prix qui nous fait vraiment envie