Dour 2019 : pourquoi on ne ratera ce festival sous aucun prétexte ?

Mis à jour le 18 juillet 2019 par Eloïse Pirard
Dour 2019 : pourquoi on ne ratera ce festival sous aucun prétexte ? Shutterstock

5 jours de folie, un line-up qui ferait pâlir le Glastonbury, une ambiance unique en Belgique, des nouvelles scènes, des piscines... On vous explique pourquoi on DOIT se rendre d'urgence au Dour Festival cette année.

Du 10 au 14, le festival de Dour fait son come-back pour le plus grand plaisir des fanas de musique !

Le line-up de qualité

On dirait que Dour se lance chaque année le défi de placer la barre toujours plus haut côté programmation. Et évidemment, le challenge est relevé comme jaja. Lors de cette 31ème édition, on assistera à un festival résolument électro - hip-hop avec autant d'incontournables de la scène urbaine que de talents émergents.

Côté rap, on pense par exemple à la tête d'affiche A$sap Rocky (dont la venue est compromise car le rappeur est privé de sa liberté depuis une rixe en Suède), l'ancienne révélation de l'année Action Bronson, les cultissimes Cypress Hill et la star plus que montante Vince Staples. Bref, tout le gratin du rap game ricain. Mais Dour ne s'est pas uniquement focalisé sur les States. Les organisateurs ont également fait venir, d'un peu moins loin cette fois, la scène hip-hop frenchie avec des artistes qu'on adore comme Orelsan, Youssoupha, Moha La Squale, mais aussi des talents bien de chez nous comme Dvtch Norris, Lord Gasmique et Zwangere Guy.

Car en plus de fait la part belle au Hip-Hop, les organisateurs brandissent également l'étendard de la belgitude pendant ces cinq jours en s'offrant de grands noms tels que Damso, Roméo Elvis. Mais aussi des stars de l'électro tels que les dj et productrices belges Amélie Lens et Charlotte De Witte. D'ailleurs, côté musique électronique, le festival accueillera aussi l'incontournable Laurent Garnier, Mr. Oizo, Disclosure, Richie Hawtin, Bonobo et Apparat.

Mais que les inconditionnelles de pop française se rassurent, l'équipe de Dour ne les a pas oubliés. Au contraire, ils auront la chance de mater les shows de Flavien Berger, Aloïse Sauvage, Chaton, Voyou, Vendredi sur mer, Odezenne, et bien d'autres. Même les rockeurs pourront se réjouir de voir Neurosis ou encore Electric Wizard sur scène.

Si les programmateurs se sont fait plaisir lors de la curation d'artistes, leur sélection a surtout été influencée par les envies du public. Au total, les spectateurs pourront assister à plus de 254 concerts, preuve que l'éclectisme est donc de mise !

Notre conseil ? Entre les têtes d'affiche que vous voulez absolument voir sur place, n'hésitez pas à faire un tour et même une longue pose devant la scène "Le labo". Elle réunit absolument tous les coups de coeur des programmateurs Mathieu Fonsny et Alex Stevens en collaboration avec les sessions Fifty Fifty de Laeticia Van Hove, un gage de qualité loin d'être négligeable ! En tout cas si vous nous cherchez, on sera là !

L'ambiance décontractée

filles Dour Festival
Shutterstock

"Doureuuuuuh", voilà ce que vous allez entendre pendant 5 jours ! Oui, parce que le festival a son propre cri de guerre. Parfois même, le site de Dour se transforme en véritable champ de bataille grâce aux shows mémorables des artistes, aux rappels du public (et parfois aussi à cause de la boue). Mais que tout le monde se rassure, le festival ne tombera jamais dans la violence et l'hostilité. D'ailleurs cette année, plus de 1000 policiers sont déployés pour assurer la sécurité des participants et éviter que les choses ne dégénèrent en cas de problème. Si de tels effectifs sont mis en place c'est notamment parce que le festival attend plus de 242.000 visiteurs. Une audience qui pourrait bien dépasser toutes les espérances des organisateurs (plus on est de fous, plus on rit).

Dour c'est une grande famille, une ambiance décontractée et des festivaliers chill aussi bien sur le camping que devant les concerts. Loin des atmosphères instagrammables de Coachella, le festival du Hainaut table plus sur une envie d'authenticité et de simplicité. Une véritable bouffée d'air frais dans cette course aux décors les plus impressionnants et aux spots toujours plus propices aux photos.

Bref, Dour, c'est l'amour, le vrai.

En pratique

Quand ? du 10 au 14 juillet

Où ? Rue d'Elouges, Dour --> suivre les panneaux

Combien ? 180€ les 5 jours, 85€ le mercredi et 75€ les autres jours

Tickets ? Ici 

Plus d'infos ? Ici 

 

À lire aussi : 

Streetstyle : les plus beaux looks des Ardentes 2019

Ardentes 2019 : pourquoi on y fonce sans tarder ?

J’emporte quoi dans mon sac à dos pour être une biche en festival ?