Comment lutter efficacement contre le rhume des foins ?

Publié le 23 mai 2019 par Asma Labidi
Comment lutter efficacement contre le rhume des foins ? @Shutterstock

La rhinite allergique, communément appelée rhume des foins, est une réaction allergique associée à une inflammation de la muqueuse nasale. De symptomatologie proche de celle d’un rhume d’origine virale, la rhinite allergique est une atteinte bénigne. Quelles-sont les causes du rhume des foins ? Est-il possible de le prévenir ? Comment lutter efficacement contre ses symptômes ? On vous explique tout.

SYMPTOMES DU RHUME DES FOINS

La rhinite allergique est, dans la plupart des cas, saisonnière. Elle survient généralement à une période unique de l’année, le plus souvent au printemps.

Une personne souffrant d’un rhume des foins présentera des picotements, un écoulement nasal et des éternuements. Des maux de tête ainsi qu’une conjonctivite (yeux rouges, gonflés et larmoyants) peuvent également être observés.

Néanmoins, à l’instar d’un rhume, la rhinite allergique n’est pas associée à de la fièvre.

Une certaine fatigue, parfois inhabituelle, peut être ressentie. Pas de panique à première vue ; notre système immunitaire tente tant bien que mal de lutter contre les allergènes auxquels il est exposé ce qui explique la baisse d’énergie observée.

COMMENT PREVENIR LA RHINITE ALLERGIQUE ?

Femme dans un champ de pissenlits.

Mieux vaut prévenir que guérir ! Le meilleur moyen de prévenir la rhinite allergique est d’éviter tout contact avec les substances potentiellement allergisantes.

Mention spéciale pour les fumeurs ; évitez de rester au contact de la cigarette/arrêtez de fumer (si possible).

Il est par ailleurs conseillé de :

  • Aérer et nettoyer la chambre régulièrement mais rapidement afin d’éviter un contact prolongé avec les grains de pollen.
  • Éviter l’humidité.
  • Éviter les activités extérieures (promenades en forêt, sport etc.) durant la floraison.
  • Privilégier le port de lunettes de soleil afin d’éviter une atteinte des yeux.
  • Laver ses vêtements/ prendre une douche de retour à la maison.
  • Prêter attention aux éventuelles contaminations par les acariens : Mettez plutôt une protection sur les matelas et les oreillers.
  • Éviter les potentiels « nids à acariens » (peluches, tapis, moquettes etc.)

LA CONSULTATION MEDICALE EST-ELLE INDISPENSABLE ?

Souvent passagère, la prise en charge de la rhinite allergique repose essentiellement sur une amélioration de l’hygiène de vie.

Toutefois, la consultation médicale s’impose en cas d’une éventuelle exposition prolongée aux allergènes. En effet, le médecin allergologue pourra dès lors prescrire une cure de désensibilisation en fonction de la substance responsable de l’allergie.

En outre, la consultation médicale est conseillée en cas de terrain asthmatique ou lors de la persistance et/ou la non-amélioration des symptômes.

Nous vous conseillons de prêter attention à l’aspect de votre langue et à la qualité de votre fonction respiratoire ; notez qu’il est impératif de consulter son médecin dans la journée en cas de gêne respiratoire ou de langue qui gonfle.

COMMENT LUTTER EFFICACEMENT CONTRE LES SYMPTOMES DE LA RHINITE ALLERGIQUE ?

Jeune femme en train de se moucher assise dans un canapé.

Tout d’abord, évitez toute automédication. Il est vrai que différents traitements, en vente libre, sont proposés en cas d’allergies. Néanmoins, ces derniers doivent être conseillés par un professionnel de la santé sur base de votre symptomatologie et de vos antécédents médicaux et médicamenteux.

Les médecines alternatives peuvent également être proposées sur base d’un avis médical.  A titre d’exemple, l’acuponcture est considérée comme une méthode sans danger permettant d’agir sur les symptômes de la rhinite allergique. Néanmoins, l’homéopathie et la médecine chinoise nécessitent de plus amples preuves d’efficacité clinique.

A LIRE AUSSI 

Comment faire disparaitre une cicatrice ?

Comment éviter la chute des cheveux ?

Faire une détox : réel bienfait ou intox ?