Comment faire disparaitre une cicatrice ?

Publié le 14 novembre 2018 par Asma Labidi et Marie-Noëlle Vekemans
Comment faire disparaitre une cicatrice ?

Les cicatrices reflètent souvent des bêtises d’enfance et parfois même des moments moins tendres de notre vie. Souvent stigmatisée et faisant l’objet de réelles préoccupations, la cicatrice a été au cœur de la mise sur le marché de produits « miracles ». Mais qu’en est-il de la crédibilité de ces produits ? Est-il réellement possible de faire disparaitre une cicatrice ? On vous explique tout !

Qu’est-ce qu’une cicatrice ?

La peau constitue l’organe le plus important du corps humain et joue un rôle clé dans la protection de l’organisme contre les attaques extérieures. Lors d’agressions superficielles de l’épiderme, les blessures guérissent spontanément sans qu’une cicatrice ne se forme.

Toutefois, lors d’atteintes plus profondes touchant le derme, une cicatrice apparait. Le processus de cicatrisation est un phénomène physiologique de réparation tissulaire basé sur le rétablissement de la zone située entre le derme et l'épiderme et débouchant sur l’apparition d’une « marque ».

Différents types de cicatrices ?

Il est à noter que les cicatrices sont peu souvent problématiques. Néanmoins, il est possible que le processus de cicatrisation donne naissance à des marques disgracieuses dites pathologiques nécessitant une prise en charge particulière.  Nous distinguons :

  • Une cicatrice hypertrophique ou en relief se caractérisant par une surproduction de tissu à la base de l’apparition d’un relief délimité.
  • A l’instar d’une cicatrice en relief, une cicatrice atrophique ou en creux apparaissant lors d’un manque de tissu conjonctif.
  • Des cicatrices envahissantes à la suite de la prolifération d’amas de tissu à côté de la plaie.

Un retard de la cicatrisation ?

Il est possible d’assister, dans certains cas, à un retard de la cicatrisation. Ceci peut être expliqué par diverses causes telles que le vieillissement, l’appartenance ethnique ou encore une mauvaise asepsie (prévention les maladies infectieuses en empêchant la contamination par des bactéries, des microbes, des parasites).

Le retard de cicatrisation peut également avoir une origine vasculaire (présence de varices, par exemple) ou une origine neurologique (escarres).

Comment  traiter une cicatrice ?

Il existe d’ores et déjà des méthodes différentes de prise en charge d’une cicatrice.

Tout d’abord, dans le cas d’une prise en charge non-invasive, il est souvent conseillé d’agir rapidement afin d’optimiser la guérison spontanée d’une cicatrice.

Pour des cicatrices légères, une prise en charge dermocosmétique est possible. Nous conseillons au patient de prendre soin de sa peau et de ne pas l’assécher. Commencez par utiliser un soin lavant doux sans savon (Avène ou La Roche-Posay, par exemple). Pour des personnes présentant un terrain atopique ou présentant des pathologies dermatologiques sous-jacentes, privilégier plutôt l’usage d’un pain pour peaux intolérantes. Associez à cela une crème cicatrisante (de type Cicalfate ou Cicaplast).

Par ailleurs, il est primordial de protéger la cicatrice des UV via une protection solaire adaptée en fonction de votre carnation.

Outre la prise en charge dermocosmétique, il existe des substances dites « stimulants cellulaires » dont la vitamine A et les huiles de poisson intervenant dans l’augmentation de la production de collagène.

Enfin, dans le cas d’une prise en charge invasive, des techniques à base d’ultrasons, le laser, les opérations de la cicatrice ou la cryothérapie sont envisageables. Demandez conseil à votre médecin.

La cicatrisation en aromathérapie

L’aromathérapie constitue une alternative intéressante dans le processus de cicatrisation. En effet, certaines huiles essentielles contiennent des antiseptiques naturels ; le thym et le romarin, à titre d’exemple, contiennent des phénols aux propriétés antiseptiques. L’huile essentielle de lavande est, quant à elle, stimulante cellulaire grâce à la présence de linalol.

N’oubliez pas que ces huiles essentielles sont allergisantes et ne peuvent pas être utilisées chez tout le monde. Demandez conseil à votre médecin et/ou pharmacien.

Nos conseils lors de l'apparition d'une plaie

  • Evitez toute force de friction au niveau de la cicatrice.
  • Portez des vêtements en coton, éviter le port de vêtements synthétiques.
  • Evitez de soumettre la cicatrice à de fortes/basses températures ou à de la sécheresse.
  • Protégez la cicatrice (en absence d’infection) sous un pansement occlusif.
  • Prenez soin de votre peau.
  • Hydratez-vous.

Il est à noter qu’il n’existe pas de produit miracle pour la cicatrisation. Il est toujours favorable de demander conseil à son médecin et/ou à son pharmacien afin de d’optimiser la prise en charge de sa cicatrice.

D'AUTRES ARTICLES

Pourquoi votre peau tiraille en hiver ? Explications et solutions

Les meilleurs nettoyants visage pour tous les types de peau