La culotte menstruelle : explications, témoignage et coups de coeur

Mis à jour le 23 mars 2021 par Laurence Donis et Malvine Sevrin
La culotte menstruelle : explications, témoignage et coups de coeur

Alternative green aux protections hygiéniques classiques, la culotte menstruelle rebute autant qu’elle intrigue. Comment on l’utilise, quel effet ça fait, c’est vraiment pratique ? On vous dit tout.

C’est quoi ? Une alternative à la cup, aux serviettes et aux tampons. Ici, c’est la culotte elle-même qui fait office de protection : on retrouve une partie absorbante à l’entrejambe pour éviter les fuites. S’il existe plusieurs modèles, les marques estiment que la culotte menstruelle peut se garder jusqu’à 12 heures. Mais on conseille généralement de faire un test chez soi pour les premières fois.

On l’utilise comment ? Après l’avoir portée, on la rince sous l’eau et on la passe en machine. Elle est donc réutilisable et c’est ça son grand avantage. Le pied pour les adeptes du zéro déchet. On peut utiliser la culotte de règles toute seule ou en complément d’autres protections hygiéniques plus classiques. 

Le prix ? C’est encore assez cher, il faut compter entre 15 et 75 euros selon les modèles. Et si vous ne voulez pas faire des machines tous les jours, mieux vaut avoir un petit stock.

Les marques ? Les marques proposant des culottes menstruelles sont encore peu nombreuses mais elles commencent à se multiplier. Les plus connues ? Thinx, Modibodi, Smoon, Rejeanne, Fempo ou encore Blooming.

Témoignage 

Lisa, 25 ans, étudiante en droit à l’ULB et fondatrice du blog Zou à table

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Zou à Table - Lisa 🏃🏽‍♀️🍃 (@zouatable) le

« Il y a trois ans, j’ai changé ma façon de consommer pour avoir un mode de vie plus respectueux de l’environnement. Je suis très active sur les réseaux sociaux pour mon blog et c’est donc sur Instagram que j’ai entendu parler de la culotte de règles pour la première fois. J’ai trouvé ça génial ! C’est top pour diminuer ses déchets et éviter tous les problèmes liés aux chocs toxiques. 

J’essaie de faire un maximum attention à ma santé, l’idée de mettre mes parties intimes directement en contact avec des produits chimiques m’était donc devenue insupportable. Avant, j’utilisais la cup, une autre alternative green très pratique. Mais je trouvais ça contraignant de la mettre la nuit ou avant l’arrivée de mes règles en guise de ‘sécurité’... J’ai donc essayé la culotte menstruelle et j’en suis ravie ! Je la porte une journée entière et je ne la change que le soir après ma douche. Pour les filles qui veulent se changer au milieu de la journée, ce n’est pas très pratique parce qu’il faut entièrement se déshabiller. 

Au début, j’avais un peu peur de l’effet ‘Pampers’ mais ce n’est absolument pas le cas. C’est très confortable, j’oublie d’ailleurs que je la porte. J’ai l’impression d’avoir une culotte classique, elle est très discrète, même quand je vais courir en mini-short. L'inconvénient pour moi, c’est le prix. Les miennes viennent de chez Fempo et elles coûtent 32 euros. Idéalement, il faut plusieurs culottes menstruelles pour tenir tout un cycle donc ça fait un petit budget, mais en quelques mois on peut rentabiliser l’investissement. »

Comment prendre soin de sa culotte menstruelle ?

  • Toujours la rincer à l’eau froide après utilisation jusqu’à ce que l’eau soit claire.
  • Ensuite lavage en machine à basse température (30° maximum)
  • La culotte peut être lavée avec d’autres vêtements foncés. Il suffit de la placer dans un sac de linge délicat.
  • Le lavage à la main est également possible.
  • Choisir un savon ou une lessive neutre et naturelle (pas de savon de Marseille ni d’autre savon à corps gras)
  • Ne jamais utiliser d’adoucissant, de javel ni de produit détachant
  • Toujours faire sécher à l’air libre.
  • Éviter les sources de chaleur : pas de sèche-linge ni de fer à repasser.

Culottes menstruelles : nos coups de coeur

  • La plus invisible : Smoon

Sa particularité ? Une technologie sans couture qui garantit une parfaite invisibilité sous les vêtements.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Smoon Lingerie (@smoon_lingerie)

  • Les matières viennent de France et d’Italie, et sont toutes labellisées OEKO TEX.
  • La fabrication est réalisée en Tunisie.
  • La marque reverse 1% de son chiffre d'affaires à la Maison des femmes qui accueille les femmes vulnérables ou victimes de violences.
  • De la taille XS au XXL. 
  • Différents modèles (culotte, string, taille haute, shorty).
  • Prix : 35€ la culotte - 90€ le pack de 3.

Ce qu'on a préféré : Grâce à sa technologie "sans couture", la culotte Smoon se fait vraiment oublier. Elle ne laisse aucune trace sous les vêtements et est ultra confo’.

Je fonce !

  • La plus frenchy : Réjeanne

Sa particularité ? Réjeanne est une marque française et durable qui confectionne ses pièces à la main en France. 

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Réjeanne 👑 (@rejeanneunderwear)

  • Les culottes sont doublées en coton bio certifié GOTS. L'extérieur est en lycra, dentelles ou coton bio. 
  • Toutes les pièces sont confectionnées en France et certifiées OEKO-TEX.
  • Réalisées à la main en France dans des ateliers de lingerie, en Bretagne et dans le Sud.
  • De la taille 34 à la taille 50.
  • Différents modèles (culotte, string, tanga, taille haute, shorty).
  • La marque propose également des maillots de bain, leggings et shorts menstruels.
  • Prix : entre 34 et 59€ la culotte selon les modèles.

Ce qu'on a préféré : Une confection made in France et des modèles ultra féminins. On n’avait déjà aucun doute là-dessus mais Réjeanne prouve aux plus réfractaires qu’une culotte de règle peut être très jolie ! La marque propose une variété de modèles et de coloris pour satisfaire toutes nos envies. 

Je fonce !

  • La plus cool : Moodz 

Sa particularité ? Moodz réveille la culotte de règle classique avec des modèles fun et sans chichi ainsi qu’une communication feel good et inclusive. 

  • Toutes les pièces sont imaginées à Paris et fabriquées au Portugal.
  • Les matières sont toutes européennes et certifiées Oeko-Tex.
  • De la taille 34 à 48.
  • Différents modèles (culotte, shorty, taille haute).
  • Prix : entre 32€ et 39€ la culotte selon les modèles. 

Ce qu’on a préféré : Les modèles sont assez simples mais il y a toujours un petit détail pour les twister : un jeu de transparence et plumetis, un liseré de fil doré... La culotte Moodz est bien enveloppante et le confort est au rendez-vous. On attend juste l’arrivée d’autres coloris pour agrandir notre collection !

Je fonce !

  • La plus tendance : Fempo 

Sa particularité ? Fempo propose des culottes menstruelles confortables pour tous les styles, de la plus basique à la plus shiny.

  • Les culottes sont fabriquées au Portugal, en Tunisie et au Maroc.
  • Les matières viennent de France et d’Italie et sont toutes certifiées Oeko-Tex.
  • De la taille 34 au 52.
  • Différents modèles et coloris (culotte, shorty, taille haute)).
  • Prix : de 32€ à 47€ la culotte selon les modèles - 59€ le pack de deux culottes (flux moyen à abondant). 

Ce qu’on a préféré : Fempo met des paillettes dans nos vies avec sa collection Lumière réalisée en maille lurex. Une culotte rose gold et glitter pour pimenter nos règles ? On dit oui ! Mention spéciale également pour la collection Nude qui propose des coloris crème & choco que l'on ne trouve nulle part ailleurs. 

Je fonce !

À LIRE AUSSI :

Netflix : le film oscarisé sur les règles qu'il faut absolument voir

4 alternatives au tampon hygiénique pour des règles plus saines

Cyclique: le site qui répond à toutes les questions taboues sur les règles